1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Jeunes Espagnol
Près de 80 % des moins de trente ans n'ont pas quitté le domicile familial, victimes du chômage et de la cherté du marché immobilier.

(LaVieImmo.com) - L’Observatoire de l’indépendance*, publié cette semaine par le Conseil de la jeunesse d’Espagne (CJE), montre qu’au premier trimestre 2013, 22,1 % seulement des Espagnols âgés de moins de trente ans avaient quitté le domicile familial.

Une situation à rapprocher de la détérioration du marché du travail – les deux tiers de la classe d’âge étudiée ne perçoivent pas de salaire – et de la cherté des logements. En dépit de la forte baisse de prix à l’œuvre depuis plusieurs mois, la plupart des jeunes ménages restent en effet exclus de l’accession à la propriété. L’étude montre qu’en moyenne, le montant d’une transaction immobilière était de 151.900 euros au premier trimestre, soit un apport initial de près de 46 000 euros. Pour contracter un crédit, un salarié de 16-29 ans devrait consacrer, toujours en moyenne, 54,2 % de son salaire net au remboursement de son prêt. Pour un couple, le taux d’effort approche les 40 %, loin du seuil de 30 % généralement considéré comme la limite au-delà de laquelle il devient difficile de faire face aux charges autres que celles liées au logement.

Avec un loyer moyen de 539,23 euros, soit environ la moitié du salaire moyen des moins de trente ans, la location n’offre guère de solution de repli. « Au début de l’année 2013, la situation des 16-29 ans reflète une grande précarité et vulnérabilité », résume l’observatoire.

*El Observatorio de Emancipación, 1er trimestre 2013

 

Source : Lavieimmo.com via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Quatre jeunes Espagnols sur cinq vivent chez leurs parents