1 1 1 1 1 Rating 5.00 (7 Votes)

Alors que les choses se concrétisent, je vois, hélas, que je ne suis pas le seul à tirer les mêmes conclusions, et Louis D'Alencourt a fait un très bon billet prenant en compte les multiples variables dont les médias alternatifs (et d'autres) ont connaissance.

Il a donc fait une synthèse et décliné les possibles scénarios, et on le remercie pour ce formidable travail pour la communauté.

 

N'oubliez pas qu'il y a une personne qui vous connaît dans vos moindres secrets, et qui vous aime. Ne le rejetez pas et gardez bien votre bougie allumée en attendant le retour du VRAI maître des lieux...

 

Fraternellement,

 

F.

 

Apocalypse Now 31 08 2013

Amis français, attention ! Si vous croyez assister avec l’attaque de la Syrie à une guégerre de plus confortablement assis dans votre canapé, vous allez avoir une sacrée surprise...

Le monde lisse et pépère dans lequel vous vivez, perturbé certes par la crise économique mais pas suffisamment pour remettre en question le système, est sur le point de prendre fin.

Pour les puristes du vocabulaire, je précise que le mot apocalypse est utilisé dans le sens événements catastrophiques : il ne s’agit pas ici d’une énième interprétation du livre de saint Jean, sauf en fin d’article.

Note préliminaire : rappel du contexte réel

Avant de rentrer dans le détail des scénarios, il convient de rappeler au préalable l’objectif final des Illuminatis, c’est-à-dire de la tête de la franc-maçonnerie internationale qui dirige le monde en sous-main par marionnettes interposées : établir un Nouvel Ordre Mondial -leur monde- basé sur une triple unicité :

politique (un gouvernement mondial), monétaire (une monnaie et un système monétaire mondial) et religieuse (une religion mondiale).

Pour parvenir à cela, deux conditions sont nécessaires :

- Réduire de ¾ la population mondiale. D’abord parce qu’il est impossible à la race humaine de survivre à long terme avec une population aussi nombreuse, surtout avec une telle exploitation de la terre ; et ensuite, parce qu’il n’est pas possible de mettre en place un gouvernement mondial viable avec autant de diversités de races, de nations, de systèmes, de peuples et de religions.

- Provoquer des catastrophes d’envergure planétaire (concept de l’Ordo ab chaos) afin d’une part réduire la population dans les limites pré-citées, et d’autre part amener ainsi les populations restantes à considérer leur solution (1 système politique unifié et 1 religion unifiée) comme la seule valable pour obtenir une paix et une prospérité durables.

Il va sans dire que ce projet luciférien n’est qu’un leurre, comme l’a parfaitement expliqué saint Paul « Quand les hommes diront ‘paix et sécurité’, c’est alors qu’une ruine soudaine fondra sur eux et ils n’y échapperont point. » (Thessaloniciens, V)

Pour finir ces notes préliminaires avec le point de vue eschatologique, il faut savoir que la période que nous vivons n’est ni plus ni moins celle de la Fin des Temps des Nations, celle prophétisée dans l’Apocalypse de saint Jean, celle qui verra l’avènement de l’Antéchrist, et qui correspond à la plus formidable bataille entre les forces célestes et les forces du mal qui ait jamais existé.
Ceci permet d’ailleurs de comprendre l’objectif sous-jacent : Les Ecritures nous disent que Dieu accordera, pour une courte période, un pouvoir immense à Lucifer, le prince des ténèbres, un pouvoir tel qu’il lui permettra même de détruire son Eglise. Ce pouvoir aura son apogée avec le règne de l’Antéchrist, qui durera 42 mois selon l’Apocalypse. Lucifer va profiter de cette période pour se faire adorer comme dieu et à la place de Dieu, via l’Antéchrist : c’est ça son objectif final. Et le second, qui lui est associé, consiste à damner le plus d’âmes possible afin de les mener en enfer. L’enjeu n’est pas de rendre les humains heureux, c’est de récolter plus d’âmes que l’autre. Dans ce contexte, les Illuminatis, créatures de Lucifer, vont lui offrir le plus beau des cadeaux : le sacrifice humain à l’échelle planétaire. Un châtiment permis par Dieu pour nous punir de nos crimes et de nos iniquités.

Enfin, je suggère au lecteur de relire d’abord mon article nous entrons dans une zone de turbulences, où je développe la théorie du changement de paradigme par un événement soudain et dévastateur. Mais surtout, j’y explique que pour basculer, il faut s’attendre non pas à un grand événement, mais à une cascade d’événements tous plus dramatiques les uns que les autres.

Scénario 1 : la 3e guerre mondiale d’Albert Pike

Ces dernières années, nous avons assisté à une redistribution des cartes dans le monde arabe, en Afrique du Nord et au Proche-Orient.

Dans trois pays frontaliers, la Tunisie, la Libye et l’Egypte, des régimes stables ont été remplacés par des régimes islamistes et baignent depuis dans une instabilité permanente. Cette instabilité bloque d’une part la reprise économique et plonge d’autre part les populations dans une impasse politique. En effet, les gouvernements ouvertement musulmans qui ont fait suite à des régimes laïcs se sont révélés des échecs. Les populations de ces trois pays ont perdu à la fois leurs espoirs dans un renouveau économique et dans un renouveau politique. Une impasse totale. Ces populations excédées, sans espoir et qui n’ont plus rien à perdre sont psychologiquement prêtes pour la suite.

D’autres pays musulmans ont été touchés par des tentatives de déstabilisation : le Maroc, la Turquie et bien sûr la Syrie.

D’autres enfin sont étonnement calmes. Je pense à l’Algérie. Je me demande si ce dernier domino ne tombera pas en même temps que la France. Plonger l’Algérie dans le chaos, comme ses voisins, c’est assez facile. Une guerre de succession au décès de Bouteflika (accélérer sa mort se serait pas dur) suffirait. Mais comme l’Algérie est historiquement très liée à la France, si les deux pays s’effondraient en même temps, la probabilité d’un afflux énorme de réfugiés viendrait aggraver considérablement les problèmes de l’hexagone… réalisant ainsi la vision (prophétique ?) de Jean Raspail dans le Camps des Saints.

Targetting IranBien. Nous venons de voir que l’Afrique du Nord est prête, la poudrière est en place.

Au Proche-Orient, la stratégie d’encerclement de l’Iran est presque terminée. Le 11 septembre a permis de placer sous domination américaine l’Afghanistan et l’Irak, et de tenir à distance le Pakistan. La Turquie et la Jordanie sont déjà sous la coupe américaine. Le domino suivant qui devait tomber, c’était la Syrie. Car derrière la Syrie, l’objectif final est bel et bien l’Iran.

Si Assad était tombé plus tôt, tant mieux, la Syrie aurait rejoint l’Egypte et la Tunisie au sein du club des pays déstabilisés, ruinés et ingouvernables.

Une aubaine pour Israël : diviser, c’est régner. Mais réfléchissons une minute : actuellement, la Syrie, même avec Assad, est bien dans ce cas-là ; elle est en plein chaos. Alors pourquoi l’attaquer ?

Parce qu’ils devaient finir par l’Iran, déclenchant ainsi la 3ème guerre mondiale, ce que tout le monde sait depuis des années Mais comme la Syrie résiste, l’OTAN va devoir « traiter » ces deux pays en même temps.

Or attaquer la Syrie, c’est attaquer l’Iran.

- Parce que les deux pays sont alliés.
- Parce que, au travers de la Syrie, c’est l’Iran qui est visée.
- Parce que, même si l’Iran n’intervient pas dans le conflit, on fera comme si, quitte à créer un false flag, c’est-à-dire accomplir nous-même une agression contre nos propres forces en désignant l’Iran comme coupable.

Exactement la même stratégie qu’en ce moment en Syrie avec l’affaire des gaz chimiques. Le régime d’Assad est bien le dernier qui utiliserait de telles armes, ne serait-ce parce qu’il sait que les yeux du monde entier sont braqués sur lui et que les occidentaux n’attendent que ça pour intervenir. De son côté l’OTAN a besoin d’un prétexte pour intervenir : ils ont créés, formés et armés les rebelles uniquement pour ça.

Le false flag en Iran serait le prétexte à une riposte et déclencherait donc officiellement les hostilités avec ce pays.

Or derrière l’Iran et la Syrie, il y a leurs deux puissants alliés, la Russie et la Chine.

C’est pourquoi ils n’attaqueront la Syrie qu’au dernier moment, et ce moment se rapproche.

L’enjeu ? L’énergie, pétrole et gaz ? Le contrôle monétaire pour maintenir le roi-dollar ? Ce sont des illusions.

Albert Pike

Le véritable enjeu est eschatologique, il consiste à réaliser le plan conçu par leur grand pontife Albert Pike en 1871 et d’inspiration directement luciférienne. Ce plan a été révélé par William-Guy Carr dans son livre Des Pions sur l’échiquier en 1954 :

« La troisième guerre mondiale doit être fomentée grâce aux divergences que les agents des Illuminatis attiseront entre sionistes politiques et dirigeants du monde musulman. On doit diriger la guerre de façon à amener la destruction de l’Islam (le monde arabe y compris la religion de Mahomet) et du Sionisme politique (y compris l’Etat d’Israël). Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront acculées à se combattre jusqu’à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale. »

Vous avez bien lu : affrontement Israël et alliés (dont Etats-Unis et Union Européenne) face aux Etats musulmans et alliés (dont Russie et Chine) menant à l’éradication des musulmans et de l’Etat moderne d’Israël. Oui, Israël est condamné et ils le savent.

Survolons un peu maintenant ce que donnerait cette 3e Guerre Mondiale selon le scénario 1 :

Au Proche Orient

a) Une intervention militaire de l’OTAN en Syrie serait suivie immédiatement, ou du moins très vite, d’une extension du conflit à l’Iran, soit parce que ce dernier intervient en faveur de son allié, soit parce qu’on le forcerait à entrer dans le conflit par false flag interposé.

b) S’ensuivrait une conflagration générale avec une multitude de conflits, soit entre pays musulmans (chiites contre sunnites), soit en fonction des camps (camp occidental contre camp oriental).

c) Ceci raviverait bien évidemment les antagonismes entre israéliens et palestiniens, touchant ainsi probablement l’Egypte.

c) Ces conflits s’accompagneront très probablement de guerres civiles : les motifs économiques, religieux, tribaux ou politiques ne manqueront pas.

Dans le monde entier

a) La Russie ne peut pas rester indifférente au conflit, elle a même répété de façon constante son soutien aux régimes d’El Assad et de Téhéran. Même si la Russie ne réagit pas militairement dans un premier temps, elle sera forcément amenée à prendre position. L’extension du conflit à l’Iran ne lui laissera plus le choix.

b) La Chine, inquiète pour ses approvisionnements, devrait s’engager sur la même ligne que la Russie et faire front commun avec les russes.

c) Il n’est pas impossible que d’autres pays profitent de la situation, comme la Corée du Nord agressant la Corée du Sud, l’Inde et le Pakistan, en contentieux permanent, ou la Chine et le Japon au sujet des îles Senkaku.

Dans ce domaine, il sera très difficile de faire la différence entre false flags et agressions réelles. Je veux dire par là que le contexte serait idéal pour éliminer certains gêneurs comme la Corée du Nord, ou s’en servir pour « nettoyer » quelques contrées.

N’oubliez pas que la technique suggérée par Pike et déjà appliquée par les Illuminatis dans le passé, consiste à faire s’affronter deux entités que l’on contrôle en réalité toutes les deux, chacune ayant un rôle à jouer avant d’être elle-même détruite.

- C’est ce qui va se passer pour Israël.
- C’est ce qui va se passer pour les Etats-Unis.
- C’est ce qui va se passer pour une bonne partie de l’Union Européenne.

Quand à l’issue de ces conflits, j’ai une position assez proche de celle de Baba Vanga (oui, je sais, c’est une prophétesse controversée, mais comme le disait saint Paul dans Thess. 1, 20-21 : « Ne méprisez pas les prophéties, mais éprouvez tout et retenez ce qui est bon ») qui disait que la 3ème guerre mondiale commencerait sous le règne du premier président noir américain, qu’elle démarrerait de façon conventionnelle d’abord, et qu’ensuite on verrait l’emploi d’armes nucléaires et chimiques.

Mais, comme d’autres prophéties nous le laissent entendre, il ne faut pas s’attendre à un conflit nucléaire généralisé, mais plutôt localisé.

Les répercussions dans les pays occidentaux

Pour ceux qui croient que la guerre contre la Syrie va ressembler aux conflits libyens ou maliens, ils vont avoir un réveil pénible. Les dirigeants de notre pays, eux, savent bien ce qui va se passer, d’ailleurs Christiane Taubira prend les devants avec son projet de « peine de probation » : toutes les racailles seront disponibles pour piller le pays.

Car, qu’est ce qui nous attend ?

a) Un conflit en Syrie puis en Iran, c’est le blocage du golf persique. Non pas que les iraniens le fassent, mais les américains, eux, s’en chargeront, et de tout façon le monde économique fera comme si.

Le baril de pétrole passera instantanément à 200 dollars

Le pétrole à 200 dollars, ou plus, couplé avec une guerre au Proche-Orient, même sans intervention russe, c’est, y compris chez nous :

Crise Financiereb) L’effondrement dans la foulée des principales places boursières. Comme parade les Etats fermeront les bourses, paralysant encore plus les économies.

c) Des difficultés d’approvisionnement et de transport dues au coût de l’énergie. On rentre dans un scénario évident d’hyperinflation.

d) Un probable bank run, c’est-à-dire que les gens vont se précipiter pour retirer leur argent des banques. Bank run ou autre, l’Etat fermera les banques. Elles sont restées fermées 10 jours à Chypre en mars dernier. Vous imaginez la France 10 jours guichets fermés ? Sans compter que les banques fermées, cela signifie : plus de virements, plus de salaires, plus de cartes bleues…

e) La suite logique, c’est des faillites en chaîne d’entreprises, à cause de l’hyperinflation, du coût de l’énergie, de la fermeture des banques, etc…

f) Mais c’est aussi la faillite des particuliers : pas d’argent qui rentre ou des licenciements en pagaille, c’est pas de sous pour régler les factures. Or, on l’a vu, la facture énergétique va exploser, mais aussi tout le reste (alimentation, médicaments…).

g) Difficultés de paiement, cela veut dire difficultés d’approvisionnement et baisse -voir absence- des rentrées fiscales. Ce sera donc aussi la faillite des collectivités locales, de la sécurité sociale, et enfin de l’Etat.

h) Les points e, f et g impliquent des ruptures d’approvisionnement en énergies, c’est-à-dire dans le meilleur des cas, des coupures momentanées d’électricité et de gaz. Pas d’électricité, c’est plus rien ; pas d’internet, pas d’informatique, pas de frigo, pas de congélateur, pas de lumière, pas de chauffage, pas de télé… et nous serons en automne…

Il faut s’attendre aussi à des perturbations dans les transports en commun : pas de voitures (essence trop chère) mais aussi pas de trains…

i) La suite n’est pas difficile à imaginer : le pays virera vite à la guerre civile. Comme Taubira a vidé les prisons, ce sera encore plus facile. Vous ajoutez à cela un afflux de réfugiés en provenance de pays connaissant les mêmes difficultés… ils pilleront d’abord pour voler… ensuite pour manger… et ils finiront par occuper votre maison.

Résultat : application de la loi martiale.

Vous pouvez répliquer ce scénario à tous les pays développés, Etats-Unis compris.

Un dernier mot : là aussi, les false flags sont à prévoir pour accélérer le chaos. Par exemple, un virus informatique qui attaquerait les banques ou les centrales nucléaires, et qui bien entendu serait présenté comme provenant d’Iran, à titre de représailles.

Le plan des Illuminatis n’est pas pour autant terminé.On a vu : guerres entre nations, guerres civiles, effondrement économique généralisé et famines. Il manque les épidémies, pensez à les insérer dans le programme, c’est le moyen le plus efficace qui sera utilisé pour réduire la population mondiale.

Scénario 2 : le killshot

Dans le scénario 1, on part du principe que l’attaque de la Syrie et/ou de l’Iran sera le déclencheur de la 3ème guerre mondiale et de l’effondrement économique généralisé qui en découlera.

Une question vient immédiatement à l’esprit : pourquoi attendre autant de temps ?

Qu’est ce qui empêchait l’OTAN d’enclencher cette guerre dès 2011 ou 2012 ?

Tout était pourtant déjà en place.

Qu’est ce qu’ils attendent ? Le moment idéal ? Oui mais, à force, le contrôle ne risque-t-il pas de leur échapper ?

Il est nécessaire à ce stade de donner une fois de plus une explication eschatologique : les Illuminatis, qui forment le haut de la pyramide, sont également appelés par les Ecritures la Synagogue de Satan. Ces gens-là tirent leur puissance d’un pacte signé avec le diable, ce sont des lucifériens. Ils pratiquent une très puissante magie noire leur permettant de prendre leurs instructions directement auprès de Lucifer. Vous m’avez bien lu et je ne plaisante pas : c’est le prince des ténèbres en personne qui mène le jeu, fixe les actions et les dates.

Une précision cependant. Selon Mgr Gaume dans le Traité du Saint Esprit, « Dieu maintient la puissance des démons dans de justes limites » et il rappelle que « Le dernier des livres sacrés [l’Apocalypse], annonçant ce qui doit arriver à la fin des temps, nous montre quatre démons chargés de punir la terre, la mer et leurs habitants ; mais recevant, suivant les interprètes, mission de Dieu par le ministère des bons anges. »

Par conséquent, Satan et ses sbires sont aussi des instruments de la colère de Dieu pour châtier les hommes. Satan reçoit de Dieu, par le biais de ses anges, des informations et des autorisations de nuire.

A partir de cela, les instructions que Satan transmet aux Illuminatis sont donc fiables et c’est pourquoi lui seul peut donner le feu vert pour tel ou tel événement.
C’est pourquoi aussi personne, ni les insiders, ni les membres des familles des Illuminatis ni même le plus haut niveau de ceux-ci ne connaît les dates à l’avance.

Faut-il accorder pour cette raison du crédit aux prophéties formulées par des satanistes, à l’instar d’Albert Pike, ou lors de fausses apparitions ? Oui, mais en partie, car évidemment le Malin se plaît aussi à tromper le monde… c’est la désorientation diabolique dénoncée par sœur Lucie.

J’en viens à l’hypothèse du scénario 2 : ils n’ont engagé aucun grand événement jusqu’à maintenant car ils attendent le déclenchement de quelque chose qui ne vient pas d’eux et qui est en rapport avec le ciel.

Ça ne vient pas d’eux parce qu’il attendent le feu vert ou l’info via Lucifer lui-même.

C’est en rapport avec le Ciel car toutes les prophéties bibliques, mariales et autres sont très claires sur le sujet : le prochain châtiment viendra du ciel, au sens propre comme au figuré.

Je m’explique. Il y a en réalité 2 possibilités :

a) Soit il s’agit d’un événement humain, c’est-à-dire maîtrisé par les hommes à partir d’armes secrètes, mais ayant pour but de faire croire à une manifestation surnaturelle.

Par exemple : le projet Blue Beam ou le système HAARP.

- Le projet Blue Beam consiste à utiliser des technologies avancées pour illusionner les populations sur la nature, l’origine et le but de l’événement. Cela peut être l’Avertissement de Garabandal, où une grande croix sera visible dans le ciel par le monde entier pendant plusieurs jours. Tout à fait réalisable par une combinaison de satellites.

Blue Beam peut servir aussi à organiser et cautionner une révélation d’Extra-terrestres. J’en parle plus loin.

Enfin, il peut servir à masquer un gigantesque false flag, par exemple un énorme orage électromagnétique perturbant les communications ou l’électricité, provoqué par une arme secrète et présenté comme la conséquence d’une éruption solaire.

- Le programme HAARP de son côté, permet de créer des événements climatiques sur-mesure, tels que ouragans, tremblements de terre, tempêtes, tsunamis.

Variante d’HAARP : provoquer des séismes à partir de micro-bombes nucléaires enfouies. Comme ils l’ont fait pour le Japon en mars 2011. (Ndlr. Ne pas oublier les installation de Pine Gap en australie)

Dans cette hypothèse (a), les Illuminatis maîtrisent le programme mais pas la date, qui leur sera donnée au dernier moment. D’où la mise en place progressive du conditionnement psychologique des foules et la préparation active des pays.

b) Soit il s’agit d’un événement purement ssurnaturel, connu de l’oligarchie, mais qu’elle subit au même titre que les autres.

NibiruJ’emploie le terme surnaturel à dessein car, même si on lui donne une explication astronomique, sa présence à ce moment précis et ses conséquences sur la terre n’ont pas le hasard pour origine.
Ces événements, il y en a deux dont on parle de plus en plus : la comète ISON et la Planète X (appelée aussi Nibiru ou second soleil).

- A tort ou à raison, de nombreux articles ne considèrent pas la comète ISON comme une comète de plus mais bien comme un envoyé du ciel aux conséquences apocalyptiques.

Le major ED Dames, qui est tout sauf un hurluberlu, envisage sérieusement un killshot (éruption solaire massive destructrice) qui mettrait fin à notre civilisation à la fin de l’année 2013 au moment du passage de la comète. D’autres observateurs indiquent que la comète devrait arriver avec un cortège de météorites. De plus, il faut s’attendre non pas à UN killshot mais à DES killshots à répétition, suivis évidemment de l’effondrement économique généralisé et aussi d’une pandémie mondiale.

- Mais pour certains, la comète ISON ne serait que le précurseur d’un autre intrus beaucoup plus important : la planète X, ou Nibiru, considérée pas moins comme un deuxième soleil ! Là aussi, l’apparition de cette planète et de ses satellites dans notre système solaire ne peut être que profondément destructrice. A rapprocher des prophéties bibliques sur le sujet.

Cette hypothèse (b) expliquerait beaucoup de choses : les abris souterrains construits un peu partout dans le monde, les préparatifs de la FEMA (vastes camps vides, cercueils en grand nombre, munitions et dernièrement rations alimentaires), les énormes réserves entreprises par la Chine et la construction par celle-ci de villes fantômes, le système financier maintenu artificiellement alors qu’il est déjà mort, et bien entendu ces guerres et préparatifs de guerres qui traînent en longueur.

Car l’oligarchie et un certain nombre d’initiés sont au courant de cet événement majeur, ils s’y sont préparés, et ils savent qu’il se rapproche.
Curieusement, la fin de l’année 2013 est généralement citée, confirmant ma propre analyse : après le 13 octobre, tout commencera.

c) Soit il s’agit d’un mix de (a) ou (b) avec une révélation d’extra-terrestres

Là je vais devoir faire court sur un sujet qui mériterait un livre entier. Je vous conseille notamment de lire la série Exo-Vaticana de Tom Horn, traduit par crashdebug ; cette enquête montre bien l’utilité d’extra-terrestres pour assurer le changement de paradigme et l’unification des religions. Lucifer ne cherche pas seulement à damner les hommes, il veut aussi se faire adorer comme le seul dieu ; dans ce contexte, l’intervention des démons de l’air sous la forme d’extra-terrestres prend tout son sens. Curieusement, on retrouve le même sens, ou du moins le même scénario chez les différentes fédérations galactiques qui nous parlent sur internet. Il s’agit ni plus ni moins d’une Illumination de la conscience via la révélation de nos origines par des ET faisant la jonction avec leurs confrères sur terre et sous terre (en gros les démons de l’air rejoignent les démons de l’enfer et les nephilims). J’espère pouvoir faire un article complet sur ce sujet, mais en attendant accrochez-vous, car si c’est bien ce que je suspecte, ça va être décoiffant !

Scénario 3 : les deux précédents scénarios réunis

En effet, le scénario 1 [guerre contre la Syrie et l’Iran générant la 3e Guerre Mondiale, le chaos économique et la guerre civile] n’est pas incompatible avec le scénario 2 [killshot, ou événement apocalyptique en provenance du Ciel].

Ils peuvent tout à fait se compléter.

C’est-à-dire que les Illuminatis déclencheraient la 3e Guerre Mondiale un peu avant la série de killshots, celle-ci venant donner le coup de grâce à une situation déjà catastrophique. Certains Etats pourraient même en profiter pour faire usage d’armes nucléaires… à un tel niveau de confusion, on ne verra pas grand-chose.

Dans ce cas, je verrai plutôt la pandémie générale après, en fin de parcours, mais c’est juste un pressentiment.

4 CavaliersTerminons par le test de l’Apocalypse

Je sais que l’interprétation de l’Apocalypse n’est pas chose facile, mais il était tentant d’essayer de faire le rapprochement avec les sceaux (Apoc. VI 1-17) :

- Premier sceau : cavalier sur cheval blanc, qui part en vainqueur. C’est Notre-Seigneur qui annonce son retour.

- Deuxième sceau : cheval roux, cavalier équipé d’une grande épée, qui a le pouvoir de retirer la paix. C’est donc le symbole de la guerre.

- Troisième sceau : cheval noir, et description communément interprétée comme celle de la famine.

- Quatrième sceau : cela devient intéressant « Je vis paraître un cheval de couleur pâle. Celui qui était monté dessus s’appelait la Mort, et l’enfer le suivait ; on leur donna pouvoir sur les quatre parties de la terre, pour y faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité et par les bêtes sauvages ». On leur donna : le 4e sceau reprend les deux premiers cavaliers, celui de la guerre et celui de la famine, et y ajoute celui de la peste (mortalité) et de la guerre civile (les bêtes sauvages : les révolutionnaires ou la racaille, au choix). Il précise également que l’ensemble a pour but de propager la mort sur toute la terre et qu’ils sont aidés pour cela de tous les démons de l’enfer. Au 4e sceau, on a donc bien un ensemble d’événements apocalyptiques ayant tous la même source et s’accomplissant au même moment. C’est-à-dire le scénario 1.

- Cinquième sceau : Dieu regroupe les premiers justes tués par les cavaliers. Il nous indique par là qu’il y aura de nombreux martyrs à cette époque (contredisant ainsi la thèse de l’enlèvement de l’Eglise), et qu’il y en aura d’autres. Ce n’est donc que le début.

- Sixième sceau : « Il se fit un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière parut comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent vers la terre. Et le ciel se retira comme un livre qu’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leur place ». Cette première partie, au sens littéral, décrit bien un événement cosmique hors norme. Or, la planète X est présentée aujourd’hui comme un second soleil, et sa présence devrait provoquer de grands bouleversements, y compris séismes, éruptions et tsunamis. Or cet événement est en même temps ou juste après ceux du 4e sceau.

Saint Jean continue : « Et les rois de la terre, et les grands, et les généraux, et les riches, et les puissants et tout esclave ou homme libre se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes » en reconnaissant la colère de Dieu. Voilà encore un descriptif saisissant : non seulement la terre entière est effarée (mais qui ne le serait pas ?), mais tous vont se cacher sous terre ! Leurs fameux complexes souterrains… et que dire des déclarations de cette insider qui affirme qu’il faut s’enfoncer à au moins 3 mètres car tout sera brûlé.

Pile le scénario 2.

A partir du 6e sceau, Dieu fait le tri : il marque les 144 000 justes, c’est-à-dire la multitude qui reste fidèle à sa Parole. Chacun choisit son camp. Car les 7 trompettes qui suivent décrivent l’avènement de l’Antéchrist.

Nous allons donc vivre en direct dans les mois qui suivent les 7 sceaux de l’Apocalypse.

 

Source : Legrandreveil.wordpress.com

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Agenda 21
 
 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Le scénario de l’Apocalypse...