1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Pour ceux qui mettraient encore en doute les informations que nous passons sur la Syrie (eh oui, c'est tellement plus confortable d'être un lâche), eh bien sachez que ces informations viennent des États-Unis, et qu'elles avaient déjà été indiquées cette semaine par Allain Jules, reprenant l'article de Thierry Messan.

A bon entendeur ; )

Par Susan Duclos

Les images horribles des enfants morts employés par l'administration Obama pour justifier une attaque sur la Syrie, avec l’accusation que le régime d'Assad a effectué ces attaques chimiques qui ont tué ces enfants, alors qu'avec l’émotion déchirante, ils ne racontent pas l'histoire de ces enfants et ne vous indiquent pas la question principale que l'administration Obama essaye de dissimuler.

Ces enfants ont été enlevés environ une semaine plus tôt, avant qu'ils aient été abattus ... par les rebelles syriens soutenus par Obama.

Août 11, 2013 un rapport a discuté de l’attaque des rebelles sur le village de Lattaquié et le cheik Mohamed Reda Hatem, un chef religieux d'Alaouites à Lattaquié a dit que : «  Jusqu'ici 150 Alaouites du village qui ont été enlevés. Il y a des femmes et des enfants parmi eux. Nous avons perdu tout contact avec eux. »

Certains de ces enfants ont été retrouvés, moins de deux semaines plus tard, à Ghouta, sur les photos ci-dessous :

Alawite 1

La vaste distribution des images des victimes, par canal satellite, a permis à des familles alaouites, près de Lattaquié, d'identifier leurs enfants qui avaient été enlevés deux semaines plus tôt par les « rebelles. » Cette identification a été longue à être connue, parce qu'il y a peu de survivants du massacre par les alliés des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France dans les villages loyalistes où plus de mille corps de civils ont été découverts dans des tombes de masse.

Les enfants ne correspondent pas à un groupe de la population : ils sont tous presque du même âge et ont les cheveux légers. Ils ne sont pas accompagnés de leurs familles affligées.

Ce sont en fait des enfants qui ont été enlevés par des jihadistes deux semaines auparavant dans des villages alaouites dans les environs de Lattaquié, à 200 km à partir de Ghouta.

Le récit de Barack Obama s’éclaircit, pendant que la vérité de qui a assassiné ces enfants est exposée.

Les rebelles syriens soutenus par Obama tuent ces enfants, prétendant que c’est Assad qui a commis ce massacre. Ainsi Obama a une bonne excuse pour justifier une attaque contre le régime syrien.

 

Source : Beforeitsnews.com

Traduction Folamour, reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

Si cet article vous a plus sachez que Crashdebug.fr a ponctuellement besoin de votre soutien pour évoluer et s’adapter aux besoins du futur...

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Des enfants syriens enlevés par les rebelles identifiés comme les victimes du gaz de l'administration Obama