5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Une news de Dreuz, via Chalouette, ils ne pourront pas garder ça sous silence bien longtemps, du reste vous remarquerez comment les médias ont retourné leur veste rapidement, ce sont vraiment des girouettes... ; )

Syrie 11 09 2013

Michel Garroté, réd en chef  –-  La commission de l’ONU qui enquête sur les crimes commis dans la guerre en Syrie confirme que « la radicalisation des groupes d’opposants armés continue » et que le nombre de combattants étrangers augmente, qu’ils sont fortement disciplinés et bien entraînés.

A cause de cela, les groupes radicaux ont maintenant un avantage sur les factions modérées ce qui explique que des groupes comme « Al-Nosra », « Al-Sham » et « L’État de l’Irak Islamique » ont réussi à créer leurs propres bastions, notamment dans le nord de la Syrie.

La perméabilité des frontières de la Syrie facilite l’intrusion d’acteurs régionaux armés dans ce conflit et l’influence d’éléments extrémistes augmente. La commission de l’ONU sur les crimes commis en Syrie critique aussi ceux qui fournissent des armes aux parties belligérantes parce qu’ils créent en elles l’illusion de la victoire, qui n’est pas réaliste, parce qu’il n’y a pas de solution militaire à ce conflit.

Toutes ces informations, accablantes pour les opposants syriens, sont diffusées par les médias étrangers depuis aujourd’hui, mercredi 11 septembre, 15h30. En revanche, pas un mot, pour l’instant, dans les médias français…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

 

Source : Dreuz.info via Chalouette

Informations complémentaires :

Michel Garroté, réd en chef  –-  La commission de l’ONU qui enquête sur les crimes commis dans la guerre en Syrie confirme que « la radicalisation des groupes d’opposants armés continue » et que le nombre de combattants étrangers augmente, qu’ils sont fortement disciplinés et bien entraînés.

A cause de cela, les groupes radicaux ont maintenant un avantage sur les factions modérées ce qui explique que des groupes comme « Al-Nosra », « Al-Sham » et « L’État de l’Irak Islamique » ont réussi à créer leurs propres bastions, notamment dans le nord de la Syrie.

La perméabilité des frontières de la Syrie facilite l’intrusion d’acteurs régionaux armés dans ce conflit et l’influence d’éléments extrémistes augmente. La commission de l’ONU sur les crimes commis en Syrie critique aussi ceux qui fournissent des armes aux parties belligérantes parce qu’ils créent en elles l’illusion de la victoire, qui n’est pas réaliste, parce qu’il n’y a pas de solution militaire à ce conflit.

Toutes ces informations, accablantes pour les opposants syriens, sont diffusées par les médias étrangers depuis aujourd’hui, mercredi 11 septembre, 15h30. En revanche, pas un mot, pour l’instant, dans les médias français…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

- See more at: http://www.dreuz.info/2013/09/onu-rapport-accablant-sur-les-opposants-syriens/#sthash.HbKuwq1A.dpuf
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow ONU – Rapport accablant sur les opposants syriens