1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Faisal Shahzad
Faisal Shahzad

Le porte-parole du Mouvement des taliban du Pakistan nie toute relation entre son groupe et Faisal Shahzad.

Le principal porte-parole du Mouvement des taliban du Pakistan (TTP) a nié jeudi 6 mai tout lien entre le TTP et l'homme soupçonné d'être l'auteur de l'attentat manqué de Times Square à New York.

Le suspect d'origine pakistanaise appartenait à une famille respectée et rien ne laissait penser qu'il avait basculé dans l'extrémisme, ont raconté mercredi certains de ses proches.

Agé de 30 ans, Faisal Shahzad est accusé d'avoir tenté de faire sauter un engin explosif samedi dans un 4x4 garé à Times Square, célèbre quartier touristique de New York. Il a été interpellé lundi soir à l'aéroport John Fitzgerald Kennedy alors qu'il cherchait à quitter les Etats-Unis.

"Un garçon moderne"

Selon des sources proches de l'enquête, Faisal Shahzad était récemment revenu d'un voyage de cinq mois au Pakistan, où réside son épouse et ses deux enfants. A cette occasion, il aurait notamment séjourné à Karachi, dans le sud du pays. Citoyen américain, il avait été naturalisé l'an dernier et n'était pas connu des services de renseignement.

Parti de son pays pour rejoindre les Etats-Unis à 18 ans, Faisal Shahzad a obtenu un diplôme de l'université de Bridgeport dans le Connecticut, avant de travailler comme analyste pour une entreprise de marketing de Norwalk.

Basée dans le district de Pabbi, une région conservatrice du nord-ouest du Pakistan, sa famille appartient à l'élite pakistanaise. Son père est un général de division de l'armée de l'air à la retraite, a expliqué Kifyat Ali, un cousin du père du suspect. "Pour moi, cela ressemble à une conspiration", a-t-il déclaré à propos de l'implication de Faisal Shahzad dans l'attentat manqué de Times Square. "Sa famille n'a aucun lien avec des groupes militants ou des organisations jihadistes". Syed Ahmad, un parent de Shahzad, confirme : "Sa famille est très paisible et n'a aucun lien avec un parti politique ou religieux."

Dans son village natal, les habitants dépeignent Faisal Shahzad comme un garçon "moderne" qui n'avait jamais affiché de haine pour l'Amérique ou de sympathies pour l'islam radical. "Il a passé la plupart de sa vie avec son père", remarque, pour sa part un ancien maire de Mohib Banda. "Shahzad était un garçon moderne".

De retour au Pakistan, il rejoint un camp d'entraînement terroriste

Mais peu après avoir obtenu la nationalité américaine, il a renoncé à son emploi, a cessé de rembourser son emprunt logement et a laissé sa banque saisir sa maison parce qu'il retournait au Pakistan. De retour dans son pays d'origine, il s'est rendu au Waziristan, un bastion des taliban pakistanais, et a appris à fabriquer des bombes dans un camp d'entraînement terroriste, selon les autorités américaines.

Faisal Shahzad est revenu aux Etats-Unis le 3 février et s'est procuré du matériel et un véhicule tout-terrain qu'il a acheté en espèces fin avril. Après son arrestation, le suspect aurait avoué avoir piégé le 4x4 et l'avoir garé à Times Square.

Faisal Shahzad devait initialement être présenté mardi devant un tribunal, mais l'audience a été annulée en partie parce que le suspect continue à coopérer avec les enquêteurs. Ceux-ci n'ont toutefois pas encore éclairci le mobile de l'attentat manqué.

De leur côté, les forces de sécurité pakistanaises affirment que Faisal Shahzad pourrait avoir des liens avec le Jaish-e-Mohammad, groupe militant lié à Al-Qaïda. Plusieurs personnes ont été interpellées et interrogées au Pakistan après l'arrestation de Faisal Shahzad.


Source : Nouvelobs.com avec agences


Informations complémentaires :
 

Le Parisien : Attentat raté de Times Square: aucun lien entre le suspect et les talibans, selon leur porte-parole
Radio-Canada : Les mystérieux motifs de Faisal Shahzad
Le Monde : La "filière pakistanaise"
 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Times Square : les taliban nient tout lien avec le suspect