1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

C’est là où la situation devient paradoxale, elle est tellement grotesque qu’elle en devient dangereuse. L’Union européenne, sur ordre de Washington, est prêt à monter n’importe quel événement en épingle (voire, je suis sûr à provoquer le destin...)

Ceci, pour faire pression sur la Russie. Sans être devin, je suppose que vous savez tous et toutes ce que cela signifie ?

Ce qui est ironique, c’est que là où notre diplomatie aurait pu jouer un rôle majeur, nous nous cantonnons aux simples rôles de lâches...

Crimee 18 03 2014
Un militaire des forces pro-russes à Simféropol, le 10 mars 2014. (FILIPPO MONTEFORTE/AFP)

Un militaire ukrainien a été tué lors de l'attaque de sa base à Simféropol.

Alors que Vladimir Poutine a signé un traité historique rattachant la Crimée à la Russie, les tensions sont palpables sur le terrain. Un militaire ukrainien a été tué mardi 18 mars lors d'une tentative d'assaut contre son unité militaire à Simferopol, chef-lieu de la Crimée occupée par les troupes russes, a annoncé le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense en Crimée.

Au cours de l'assaut contre une base militaire à Simferopol, un militaire ukrainien est décédé après avoir été blessé au cou. Un autre militaire a été blessé", a déclaré Vladislav Seleznev.

Le militaire tué assurait la garde de cette unité abritant les services photos du centre militaire de topographie et de navigation, a précisé Vladislav Seleznev.

Tous les militaires qui se trouvaient sur le territoire de cette unité se sont vu confisquer leurs papiers. "On leur a dit qu'ils étaient arrêtés", a poursuivi le porte-parole, sans être en mesure de préciser leur nombre.

Un photographe de l'AFP a vu une dizaine d'hommes armés pénétrer dans la base ukrainienne encerclée par les forces pro-russes. Une rafale d'arme automatique a retenti peu après à l'intérieur. Deux ambulances sont arrivées sur les lieux peu après.

38 bases bloquées par les forces russes

Selon le commandant de la marine ukrainienne, Serguiï Gaïdouk, 38 bases militaires ukrainiennes sont actuellement bloquées par les forces russes en Crimée qui a été de facto rattachée mardi à la Russie.

Réagissant à cette attaque, le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a estimé que le conflit avec la Russie en Crimée entrait désormais dans une phase militaire.

Aujourd'hui les troupes russes ont commencé à tirer sur nos soldats. C'est un crime de guerre", a-t-il affirmé.

 

Source : Tempsreel.nouvelobs.com

Informations complémentaires :

Obama Hollande 15 02 2014

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Crimée : un militaire ukrainien tué, Kiev accuse Moscou de « crime de guerre… »