5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

C'est ce que préconise un très sérieux économiste allemand afin de ne pas mettre en péril les caisses de retraite du pays ! En cause, la faible natalité.

Allemagne Retraite 76 Ans
S'ils ne veulent pas travailler plus longtemps, les Allemands devront accueillir quelque 14 millions d'immigrés
pour pallier le vieillissement de la population. © Paul Zinken / DPA/AFP

Difficile de plus mal commencer une semaine de travail... Déjà déprimés par le fait de devoir aller travailler par un beau lundi ensoleillé, les salariés allemands ont découvert en lisant leur journal qu'ils allaient devoir probablement travailler jusqu'à... 76 ans pour maintenir à flot leur système de retraite. Dans un éditorial publié par Manager Magazin, Henrik Müller, un professeur de l'université technique de Dortmund, douche froidement les espoirs des employés qui rêvent de passer de longues années à s'abreuver de litres de bière dans les Biergarten aux frais de l'État. Pour pallier le baby-boom de l'après-guerre et le très faible taux de natalité du pays, les travailleurs vont devoir trimer de plus en plus longtemps. L'âge légal de la retraite, qui atteint déjà 67 ans, va reculer encore et encore.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Un Allemand qui quittait le travail à 65 ans en 1970 avait l'espoir de vivre en moyenne 13 années supplémentaires avant de pousser son dernier soupir. Mais en 2030, l'espérance de vie atteindra, elle, 88 ans. Vivre une décennie de plus a de lourdes conséquences pour un pays tout entier. 2,3 millions de retraités de plus de 75 ans sont déjà considérés comme dépendants par les caisses de santé en République fédérale et leur nombre devrait atteindre 3,4 millions dès 2030.

 

Huit naissances pour mille habitants...

Pour ne rien arranger, les Allemands rechignent toujours à faire des enfants. Depuis les années 1970, le taux de fécondité national ne dépasse pas 1,4, alors que le nombre d'enfants par femme en âge de procréer doit atteindre au moins 2,1 pour assurer le renouvellement des générations. Avec 8 naissances pour 1 000 habitants, l'Allemagne affiche le plus faible taux au monde...

En 2012, le pays a enregistré 869 582 décès pour seulement 673 544 naissances, selon l'institut allemand de statistiques (Destatis). La République fédérale abrite en conséquence la population la plus vieille d'Europe. À peine 13,5 % de ses habitants sont âgés de moins de 15 ans, alors que 20,4 % des 81,8 millions d'Allemands ont plus de 65 ans. Des études ont montré que la population active devait encore chuter de cinq millions de personnes en dix ans et de dix millions en deux décennies.

Travailler plus ou accueillir quatorze millions d'immigrés

L'immigration actuelle ne parviendra pas à compenser ce déclin démographique. Car si les étrangers sont nombreux à venir tenter leurs chances, rares sont ceux qui s'installent dans le pays de manière définitive. L'an dernier, 1,22 million de personnes ont immigré outre-Rhin (+ 13 % en un an), mais dans le même temps, 789 000 sont retournées dans leur nation d'origine. Ce solde positif est en outre gonflé par la crise actuelle qui force de nombreux Espagnols, Portugais et Grecs à partir travailler en dehors de leurs frontières afin de subvenir aux besoins de leurs familles.

Pour tenter de parer la chute de la population active, Henrik Müller estime que l'Allemagne devrait accepter sur son territoire d'ici à 2050 14... millions d'étrangers en âge de travailler. On imagine les conséquences politiques d'une telle décision. À méditer...

 

Source : Lepoint.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow En Allemagne, la retraite à 76 ans ?