5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

J'avoue, je ne comprends pas... L'Argentine est un état souverain, donc elle peut émettre autant de dette qu'elle le veut, alors pourquoi serait-elle en faillite ? Même si les créanciers veulent être payés en dollars, ils peuvent changer de leur monnaie contre des dollars. J'avoue, je sèche, alors j'ai été embêter un ami bien connu qui connaît mieux les mécanismes financiers que moi, si j'ai une réponse je vous en ferai part.

Amitiés,

F.

Update 24.06.2014 : Alors au fait, j’ai eu les explications de Lupus par rapport à la dette Argentine, et ce qu’il m’explique en gros c’est que leur monnaie ne vaux plus rien, bon, je dirais que c’est un point vue, mais pour moi l’argent émis par l’Argentine vaut bien celui des banques voire des… Américains,… ; )))

 

Argentine 21 06 2014
La présidente d'Argentine, Cristina Kirchner, le 22 janvier 2014 (Photo Leo la Valle. AFP)

Buenos Aires réclame de son côté des «conditions équitables» avant de solder l'ardoise de 1,4 milliards de dollars qu'elle détient auprès de ces organes spéculatifs.

Un juge américain a ordonné vendredi à Buenos Aires de rembourser sa dette aux Etats-Unis et non en Argentine, alors que la présidente argentine Cristina Kirchner a demandé à la justice des Etats-Unis une négociation«juste et équitable» dans ce litige. La proposition du ministre argentin de l’Economie Axel Kicillof de procéder à des échanges de dette en Argentine«viole les décisions et les procédures» du tribunal à New York, «et la république d’Argentine n’a pas le droit de mener à bien cette proposition», écrit le juge Thomas Griesa du district sud de New-York dans sa décision.

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Un juge ordonne à l’Argentine de rembourser les fonds « vautours »