5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Il est heureux qu'il reste des hommes intègres... Pour le reste, tout est dans les Informations complémentaires, comme d'habitude...

Bonne lecture ; )

Stellar Wind

L'arrogance de Washington détruira son empire

Les mauvaises odeurs de Washington de la puanteur du mal

Paul Craig Roberts

Seul parmi les gouvernements dans le monde, Washington exige des gouvernements souverains de suivre les lois de Washington, même lorsque les lois de Washington contredisent les lois des pays souverains.

Les faits sont sans fin. Par exemple, Washington a forcé la Suisse à violer et à abroger les lois historiques du secret bancaire Suisse. Washington exécute des citoyens d'autres pays, aussi bien que ses propres citoyens, sans jugement de loi en bonne et due forme. Washington viole la souveraineté d'autres pays et assassine les citoyens des pays avec des drones, des bombes, et des équipes de forces spéciales. Washington enlève à l'étranger des citoyens d'autres pays et les ramène aux USA pour être mis à l’épreuve en vertu de la loi des USA, ou les envoie dans un autre pays pour être interrogés dans les centres secrets de torture. Washington dit aux banques des autres pays avec qui ils peuvent faire des affaires, et quand les banques désobéissent, Washington leur fait du chantage visant leur conformité, ou inflige des amendes qui menacent leur existence. La semaine dernière Washington a forcé une banque française à payer à Washington 9 milliards $ ou être interdite d’activité aux USA, parce que la banque a financé du commerce avec des pays qui étaient désapprouvés par Washington.

Washington décrète des ultimatums aux nations souveraines pour les forcer à faire ce qu’on leur dit, ou  être «  renvoyer à l'âge de pierre ».

Washington viole l'immunité diplomatique et force à atterrir les avions des présidents de pays souverains pour être fouillés illégalement.

Washington a commandé à son vassal BRITANNIQUE de violer les lois et les conventions régissant l'asile politique, pour refuser un libre passage à Julian Assange en Équateur.

Washington a ordonné à la Russie de violer ses lois et de lui remettre Edward Snowden.

La Russie est assez forte pour refuser de se conformer aux ordres de Washington.

Alors qu’est-ce que Washington a fait ?

La ville sur la colline, la lumière du monde, « le gouvernement indispensable et exceptionnel », a enlevé Roman Seleznyov, le fils d’une députée britannique russe, dans un pays étranger, la République des Maldives, une nation sur une île dans l'Océan Indien. Seleznyov a été saisi par Washington pendant qu'il embarquait dans le vol à destination de Moscou, et a été mis rapidement au loin, dans un avion privé, vers un territoire commandé par les États-Unis, où il a été arrêté sur des allégations factices de fraude.

Le ministère étranger russe a accusé Washington d'enlever un citoyen russe dans « un nouveau mouvement hostile de Washington » contre les personnes russes.

Quoi qu’il en soit il n'y a aucun doute que l’enlèvement de Seleznyov est illégal, comme tout ce que Washington a fait depuis le régime de Clinton. Le père de Seleznyov, un membre du corps législatif russe, croit que Washington a enlevé son fils afin de l’échanger avec Edward Snowden.

Seleznyov était immédiatement, sans aucune preuve, chargé d'offenses imaginaires s'élevant à 30 ans en prison. La tête fasciste du Homeland Security a déclaré que l'action complètement illégale de la Gestapo de Washington était « une arrestation importante », qui envoie un « message clair », que « le long bras de la justice et ce Département continueront à perturber et à démonter des organismes criminels sophistiqués ».

Les services secrets des USA ont déclaré que le fils de la députée britannique russe était « l'un des trafiquants les plus prolifiques au monde d’informations financières volées ».

Quelle connerie totale !

Car le monde entier sait maintenant, que le plus grand voleur d'informations financières est l'agence nationale de la Stasi de Washington. L'agence de la Stasi de Washington a volé des informations financières à partir de compagnies au Brésil, en Allemagne, en France, en Chine et au Japon, en effet, partout au profit de sociétés américaines qui font des contributions politiques généreuses. La Stasi de Washington a même volé des conversations téléphoniques du portable privé de la chancelière allemande.

Le monde était stupide de croire dans les systèmes d'information américains qui servent de dispositifs d'espionnage. N'importe quelle personne qui achète un ordinateur de marque américaine, ou ouvre un compte sur des services Internet américains, doit savoir, comme un fait, que l'agence nationale de la Stasi de Washington a des informations complètes sur elle. Les autres gouvernements ont pensé qu'ils allaient se laisser porter par l'investissement de capitaux des USA, mais ce que ce parcours signifiait, c’était qu'aucun gouvernement et aucune population n'avaient de secrets ou de brevets industriels.

L'agence nationale de la Stasi des USA peut faire du chantage à la population mondiale entière.

Selon les néoconservateurs, le droit d’espionner le monde est le droit des personnes « indispensables », comme celles représentées par le « gouvernement exceptionnel » de Washington.

Le monde est stupide de beaucoup d'autres manières, dans leur confiance mal placée envers Washington. Les ONGs, financées par Washington, fonctionnent dans beaucoup de pays et servent de cinquième colonne. Washington peut exiger de ses ONGs de manifester dans les rues pour défier et renverser des gouvernements n'ayant pas coopéré, ou leur ordonner de diffuser la propagande de Washington contre des gouvernements visés, comme le faisait Washington quand il a exigé de ses ONGs russes de protester dans les rues russes que Poutine avait volé l'élection. Ces ONGs sont fières du sang qu'elles ont, ou auront bientôt sur leurs mains. Il prouve qu'elles sont des agents importants de l'empire.

Avec des médias occidentaux et des gouvernements européens, plus le Japon captif, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et les Philippines, Washington peut propager de façon effrontée ses mensonges et ses fausses accusations. « Saddam Hussein a des armes de destruction massive ». Personne n'a été puni pour ce mensonge coûteux. « En Syrie, Assad, a utilisé des armes chimiques contre ses propres populations ». Personne n'a été puni pour ce mensonge coûteux. La « Russie a envahi l'Ukraine ». Personne n'a été puni pour ce mensonge coûteux. « Edward Snowden est un chinois/russe/l’espion de quelqu'un et un traître à rejeter pour avoir informé les Américains au sujet des actions illégales de leur gouvernement ». Personne n'a été puni pour ce mensonge. « Julian Assange est un espion pour avoir rendues disponibles sur Internet des fuites de documents concernant les crimes de Washington ». Personne n'a été puni pour ce mensonge.

Chaque Américain s’opposant à l'hégémonie de Wall Street et de Washington a été déclaré être persona non grata. De tels Américains sont « des extrémistes intérieurs », qui sont maintenant le centre d’intérêt de la Gestapo du Homeland Security, une force militaire bien armée, en violation du Posse Comitatus Act. Le Homeland Security est une force illégale et inconstitutionnelle, dirigée contre les personnes américaines. Les troupeaux de moutons américains sont forcés de payer cette dernière pendant que leurs maisons sont saisies par les banques, et celles qui ne sont pas vendues de force sont envahies par des équipes de choc composées de voyous et de crétins du SWAT.

Les écologistes sont en travers de la voie des bénéfices capitalistes, et les capitalistes dirigent, pas les écologistes. Les écologistes sont « les extrémistes intérieurs ».

Des protestataires contre la guerre sont investigués en tant qu’« agents de pouvoirs étrangers ».

Les gens concernés par le destin des animaux et le déclin des espèces dus à la destruction de leur habitat par des sociétés avides, avec des motivations à court terme, sont sur la liste des « extrémistes intérieurs ».

La cour suprême est possédée par les groupes d'intérêts privés qui ont acheté notre gouvernement. La cour suprême des USA est le grand ennemi de la constitution des USA.

La loi est abusée pour envoyer des millions d'innocents, et particulièrement des jeunes Américains dont les violations sont sans importance, vers la prison, afin de soutenir les besoins de revenus du régime pénitentiaire privatisé et les besoins de carrière des procureurs.

Il est difficile d'imaginer un pays aussi mauvais que les USA, où le gouvernement ne sert pas les personnes mais une poignée minuscule d'un pour cent. Un gouvernement incapable de fournir n'importe quel genre de justice, un gouvernement qui, s’il dévoilait la vérité, se détruirait.

Washington empeste le malin, et le monde entier commence à le réaliser…

 

Source(s) : Paulcraigroberts.org via Maître Confucius

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : Chalouette

Si vous aimez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité, (vote comptabilisé toutes les 24h donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Le dossier « Pegasus »
 

Swat

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow L'arrogance de Washington détruira son empire - Paul Craig Roberts