1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Fukushima Areva 14 08 2014

Tokyo électrique a déterminé qu'elle cessera l'utilisation du système de décontamination d'AREVA, qui emploie des produits chimiques pour enlever les matériaux radioactifs de l'eau, car il n'a pas donné les résultats attendus depuis qu'il a été installé.  L'installation déposera une demande avec l'autorité réglementaire nucléaire afin de détruire le système.

Le système de décontamination a été installé en juin 2011, trois mois après le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi. La conception était si compliquée qu'elle a utilisé plus de 50 soudeuses pendant un mois pour remonter le système.  Pendant les trois premiers mois, le système a traité 76.000 tonnes d'eau contaminée, mais a été à plusieurs reprises forcé à l’arrêt par un grand nombre de problèmes.

Pendant les trois dernières années le système a été inutilisé et maintenu hors des opérations et dans le même temps. TEPCO a introduit un nouveau système pour traiter les quantités d'eau contaminées s’accumulant encore et toujours dans l’usine estropiée.

Un des problèmes sera de démonter et de désassembler le système de décontamination lui-même, alors qu’il est devenu contaminé après le traitement des matériaux radioactifs. Les niveaux de rayonnement mesurés dans le système posent un risque pour les travailleurs lors du fonctionnement et de la maintenance du système.

Le TEPCO fait face toujours à une bataille ascendante quand il s'agit de traiter le stockage de l'eau à l’usine de Fukushima Daiichi. Sous l’usine, une énorme quantité d'eaux souterraines continue à couler directement dans l'océan.

L'installation a une quantité limitée d'eau qu'elle peut entreposer dans des cuves de stockage sur le site, et elle doit refouler l'accumulation d'eau contaminée sur le site, et l’eau contaminée rejoint alors l'océan Pacifique.

L'installation a déposé une autre demande au NRA cette semaine, qui, si approuvé, lui permettrait de construire un nouveau système pour le rassemblement et la décharge des eaux souterraines contaminées, après qu'elles aient été traitées afin d'enlever quelques matériaux radioactifs qui se retrouvent dans l'océan Pacifique.

Ces nouvelles usines de vidange des eaux souterraines feront face, vraisemblablement, à l'opposition féroce des pêcheurs locaux, qui se sentent comme s'ils avaient fait des concessions continuelles à TEPCO - qui affecteront assurément l'avenir de leur propre capacité à travailler, avec peu ou pas de résultats.

 

Source : Enformable.com

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : Chalouette

Si vous appréciez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité (vote comptabilisé toutes les 24h, donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

Informations complémentaires :

Fukushima 15 06 2014

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow TEPCO va abandonner le système d'AREVA dans la crise de l'eau contaminée