(Temps de lecture: 6 - 12 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Nous avions relayé son appel en Mars 2021, et comme c'est à propos avec les déclarations de Christian Velot, je vous ai fait la retranscription des points clefs par écrit sous la vidéo, pour les gens qui n'auraient pas le temps de voir la vidéo (mais ça serait dommage car le propos est bien plus riche que ma retranscription).

On vous l'a déjà dit, la situation est gravissime, et vous avez ici TOUT les éléments SCIENTIFIQUES pour mettre fin à ce cirque, à défaut (si comme d'habitude personne ne fait rien, si l'info ne perce pas, etc.) c'est l'enfer sur terre qui nous attend toutes et tous (et un peu plus les vaccinés).

Alors après avoir vu cette vidéo, est-ce que certains pensent toujours que la situation actuelle n'est pas prémédité ?.

Partagez l'information, prévenez les autres, il est question ici de SCIENCE pas de Scientisme à la 'Dr O.Veran' ou "Delfraissy" (Mon Dieu...)

Update 12.01.2022 : Didier Raoult sur le Covid-19 : « Dans les pays où on a le plus vacciné, il y a le plus de cas » (RT.com)

Update 12.01.2022 : Laurent Toubiana : Forcer les gens à se faire vacciner est extrêmement grave ! (Les Incorrectibles)

Update 17.01.2022 : Christian Perronne est l'invité des Incorrectibles (Les Incorrectibles)

Amitiés, ; )

f.

- Met en garde contre la campagne de vaccination massive.

- Aucun lien avec l'industrie.

- Pro vaccin.

- Les vaccins qu'on utilise ne sont pas capables de prévenir l'infection, ni la transmission.

- On peut les utiliser en dehors d'une pandémie, mais pas en milieu de pandémie.

- Le temps que le vaccin soit efficace après l'injection permet au virus de se repliquer et de sélectionner des variations qui pourront faire une sélection de forme mutante qui sera capable de résister à la pression du vaccin qui monte.

- Le virus va en d'autres mots échapper à la pression du système immunitaire.

- Vous aviez prévenu en mars 2001, ce que vous aviez dit est-il en train de se réaliser ?

- Je n'ai jamais dit que la vaccination générait ces mutants, ce que l'on a dit c'est qu'à force de faire cette pression immunitaire globale sur le virus via la vaccination en masse, on va donner un avantage compétitif à ces variants, pas n'importe quel variant, mais justement des variants qui sont capables de surmonter cette pression immunitaire, et ça c'est par excellence des variants plus infectieux

- Et l'on voit que les variants deviennent dominants.

- Normalement cela prendrait des années mais ça se fait dans des délais très courts.

- Normalement l'immunité de groupe de la population s'acquiert peu-à-peu et le virus disparaît.

- Alors peut-on atteindre cette immunité de groupe avec les vaccins ?

- Non.

- Parce que justement ces vaccins ne sont pas capables de prévenir l'infection et donc la transmission du virus.

- Et donc en fait ils font exactement l'opposé.

- A force de créer une pression immunitaire massive sur la population, on va donner un avantage compétitif aux variants plus infectieux.

- Et donc c'est variants vont devenir dominants dans la population et cela va augmenter le taux d'infectuosité dans la population.

- C'est exactement l'opposé de l'immunité de groupe qui devait faire en sorte que le taux d'infectuosité diminue.

- Donc on est en train de faire absolument l'inverse de ce qu'il faut faire ? Absolument.

- Donc je suppose que vous n'êtes pas pour la vaccination des enfants ?

- Moi je suis pour la vaccination des enfants pour les maladies d'enfants.

- S'il y a bien une maladie qui n'affecte pas les enfants c'est cette maladie-ci.

- Les enfants ont des anticorps innés, et même avec ces souches hyper-infectieuses, il est extrêmement rare qu'il devienne malade.

- Donc ça ne sert à rien, et ça peut avoir des conséquences graves.

- Les effets graves sont provoqués par le fait que les anticorps vaccinaux ont plus d'affinités pour le virus que les anticorps innés.

- Donc si on vaccine des enfants, les anticorps vaccinaux entrent en concurence avec les anticorps innés, qui eux protègent contre tout les variants, et donc ils vont remplacer une immunité naturelle puissante par une immunité qui devient de moins en moins fonctionnelle.

- Si ces anticorps innés sont mis hors-jeux l'enfant risque de perdre son immunité naturelle.

- Les anticorps innés ont un effet protecteur contre les maladies auto-immunes, quand on les supprime, il y a de plus en plus de risques de voir des maladies auto-immunes chez les enfants.

- Ce n'est pas prouvé mais il y a des arguments scientifiques qui font penser que c'est un risque réel.

- Dans un tel contexte on ne comprend pas comment on peut avoir l'idée de vacciner des enfants.

- Aucune valeur ajoutée pour eux et aucune valeur ajoutée pour la politique sanitaire.

- Non, au contraire.

- L'immunité innée est un facteur crucial pour l'immunité de groupe, en vaccinant on diminue le réservoir de personnes qui peuvent faire l'immunité de groupe.

- Les non-vaccinés sont notre chance donc ?

- Les non-vaccinés sont les aspirateurs de la pandémie.

- Les vaccinés sont donc moins protégés de cette maladie du fait de l'échapée immunitaire ?

- Oui, c'est des chose qu'on ne dit pas, mais moi tout les gens que je connais, qui sont malades, sont vaccinés.

- Donc, le fait de faire un passeport vaccinal qui permet aux vaccinés de se retrouver sans être testés ?
 
- J'ai l'habitude de parler de la science, et je ne sais pas comment aborder des sujet ridicules qui n'ont rien à voir avec la science.

- Ce n'est pas basé sur la science, car ces vaccins ne protègent pas contre la contagion.

- La vaccination en masse à comme effet que l'on transforme une partie de la population en boîte de pétri qui génère ces variants plus infectieux.

- Comment est-ce qu'on peut faire pour avoir la meilleure défense immunitaire ?

- Je veille à ce que ma défense immunitaire soit la meilleure.

- Il est très clair que la vaccination ne protège pas, sauf peut-être les formes graves.

- A l'hôpital les gens hospitalisés ce sont des gens non vaccinés, donc les vaccinés sont mieux protégés.

- Mais on ne parle pas de la multitude de gens qui ne vont pas à l'hôpital et qui acquièrent l'immunité.

- Il était impossible d'échapper à Delta malgré le masque, pour Omicron c'est encore pire, c'est exclut, à moins d'aller dans un bunker.

- Omicron est un cadeau innatendu, il semble provoquer peu de dégâts.

- Omicron permet même aux vaccinés de remettre en route leurs défenses imunitaires innées.

- Il faut laisser les gens tranquilles.

- C'est la dernière opportunité pour établier une immunité de groupe.

- Si on continue cette vaccination en masse avec un vaccin dédié à Omicron, il va contourner et créer des mutations.

- Cette mutation peut faire en sorte que le système immunitaire ne puisse plus se défendre.

- Les anticorps vont faciliter la propagation du virus (ADE).

- Si on fait ça, cela devient une situation très dramatique pour les vaccinés.

- On va créer une situation où le virus va faire une sélection dans la population, à l'avantage de ceux qui ont pu préserver leur immunité innée (non vaccinés).

- Si je résume.

- Vous n'est pas pour une vaccination de masse en pandémie.

- Vous allez je suppose faire un appel, car c'est la dernière chance ?

- Il faut laisser les enfants tranquilles.

- Je mets au défi toutes les autorités et les scientifiques de venir discuter avec moi et mettre les arguments scientifiques sur la table, qui pourraient soutenir cette stratégie.

- Ces arguments n'existent pas et ils le savent, il n'y en a aucun qui ose entrer en discussion avec moi.

- Il faut que les gens se rendent compte que tout d'abord quand il y a des experts qui viennent avec ce genre de recommandation:  

1/ Ils doivent tout d'abord se poser la question :  quel est leur background ? Qu'est-ce qu'ils connaissent de la virologie ?, de l'immunologie ?, et de la vaccinologie ? et de la biologie évolutionnaire ?
 

2/ Est-ce que ces gens ont des conflits d'intérêts ?
   
- Ce n'est pas parce que c'est un prof ou un expert qui s'allignent sur les autres pays.

- Mais où est la science ?

- Le niveau des experts est maintenant celui des politiciens.

- Les gens ne reçoivent pas les informations auxquels ils ont droit.

 

SOUTENEZ UNE INFORMATION INDÉPENDANTE

Pour faire un don : -

Via notre site sur le compte de notre A.S.B.L. ou via le bouton paypal. -

Via notre campagne de crowdfunding : https://www.gofundme.com/f/BAM-Crowdf...

 

Source : Youtube.com

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Qu'on cesse de les réanimer : chez les soignants, le serment d'Hippocrate à l'épreuve des antivax (Lefigaro.fr)
Crashdebug.fr : Christian Velot généticien moléculaire : La vaccination par ARN messager créer des variants qui pourrais provoquer une catastrophe mondiale sans précédent (CNEWS)
Crashdebug.fr : La persistance de l'inflation fait craindre une année 2022 socialement difficile (Lesechos.fr)
Crashdebug.fr : Voici ce qui arrive quand des millions de travailleurs disparaissent du système... (Activistpost.com)
Crashdebug.fr : Liste des députés traîtres ayant voté OUI au passe vaccinal en première lecture (Rester Libre)
Crashdebug.fr : URGENT - DANGER : CDL120 - Éviter le piège de la guerre civile (TENIR XVI)

Geert Vanden Bossche