(Temps de lecture: 3 - 6 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

En espérant que cela se détende aussi dans cette région du monde, car ce sont les populations qui payent le prix de ces conflits sans fin. Cependant comme on l’a vu précédemment en Syrie, il ne faut pas oublier ce qui se trame en coulisse...

Iran 15 06 2013

Le modéré Hassan Rohani a remporté l’élection présidentielle iranienne, mettant un terme à huit années de pouvoir exécutif conservateur. Paris se dit prête à travailler avec lui, Londres l’appelle à « mettre l’Iran sur un nouveau chemin ».

Hassan Rohani, soutenu par les camps modéré et réformateur, a obtenu 50,68% des voix au premier tour du scrutin disputé vendredi face à cinq candidats conservateurs, a précisé Mostapha Mohammad Najjar, le ministre de l’Intérieur iranien, citant des résultats définitifs.

Il devance très largement le maire conservateur de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf (6,07 millions de voix) et le chef des négociateurs nucléaires Saïd Jalili (3,17 millions), qui était soutenu par l’aile dure du régime.

Le taux de participation est de 72,7%, a ajouté Mostapha Mohammad Najjar.

Après une campagne atone, ce proche de l’ex-président modéré Akbar Hachémi-Rafsandjani, a bénéficié du désistement du candidat réformateur Mohammad Reza Aref et de l’appui mardi du chef des réformateurs Mohammad Khatami, président entre 1997 et 2005.

Tout en étant le représentant du guide suprême Ali Khamenei au Conseil suprême de la sécurité nationale, M. Rohani, 64 ans, prône plus de souplesse dans le dialogue avec l’Occident, un dialogue qu’il avait dirigé entre 2003 et 2005 sous la présidence Khatami. Durant la campagne, il a évoqué de possibles discussions directes avec les Etats-Unis, ennemi historique de l’Iran.

Londres appelle Hassan Rohani à « mettre l’Iran sur un nouveau chemin »

Le Royaume-Uni a appelé samedi le nouveau président iranien Hassan Rohani « à mettre l’Iran sur un nouveau chemin », notamment en « s’attelant aux inquiétudes de la communauté internationale sur le programme nucléaire iranien ».

« Nous prenons note qu’Hassan Rohani a remporté l’élection présidentielle » iranienne, a déclaré le ministère britannique des Affaires étrangères dans un communiqué. « Nous l’appelons à mettre l’Iran sur un nouveau chemin pour l’avenir, en s’attelant aux inquiétudes de la communauté internationale sur le programme nucléaire iranien, en faisant avancer une relation constructive avec la communauté internationale et en améliorant la situation politique et des droits de l’Homme », a ajouté le ministère.

Hassan Rohani, l’espoir des réformateurs

Hassan Rohani, le seul candidat issu du clergé, a en quelques jours réussi à fédérer derrière lui le camp dit modéré et celui des «réformateurs». Deux termes qui sonnent agréablement en Occident, d’autant plus que Hassan Rohani a suivi une partie de sa formation à l’université de Glasgow, mais qui ne signifient pas pour autant que ces deux camps, unis pour cette élection, remettent en question le dogme central de la république islamique, le «velayat-e faqih» (suprématie du religieux sur le politique), ni le programme nucléaire. Depuis l’appel à voter pour lui lancé en début de semaine par Mohammed Khatami (président entre 1997 et 2005, à une période de relative détente avec les occidentaux) et Hachemi Rafsandjani, chef de file des réformateurs qui a été interdit de candidature, Hassan Rohani incarne les espoirs de revanche des réformateurs après le fiasco de la présidentielle de 2009. On se souvient que Mir Hussein Moussavi avait alors incarné en Iran, mais aussi dans le monde entier, un espoir de changement (malgré un parcours de serviteur loyal du régime des mollahs, impliqué dans moult répressions et le développement du programme nucléaire), avant que la révolte des jeunes et des classes moyennes ne soit durement réprimée. Mir Hussein Moussavi est depuis lors en résidence surveillée et toutes les candidatures de réformateurs à la présidentielle d’aujourd’hui ont été invalidées.

 

Source : Lesechos.fr

Informations complémentaires :

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Iran : le modéré Hassan Rohani remporte la présidentielle dès le premier tour