1 1 1 1 1 Rating 5.00 (7 Votes)

Le FMI cette énorme arnaque américaine née avec Bretton Wood, et la fin de la parité dollar/or, donc ils créent des dollars ex-nihilo ils les prêtent à des pays sous développés ou dans le besoin, et ensuite ils les rackettent (comme la France) avec les intérêts.

Pas étonnant que les Libanais ne veulent pas des réformes du FMI, c'est toujours la même chose, c'est la stratégie du choc...

Je vous rappelle que l'Europe nous fait exactement la même avec le MES, si on accepte, ils vont nous prêter de l'argent que l'on a épargné, mais avec intérêts et conditions (toujours les gopés).

Banque Centrale Libanaise

Par Kevin Helms

La crise financière au Liban a vu sa monnaie, la livre libanaise, chuter de 80%. Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé que la banque centrale du pays a accumulé des pertes allant jusqu'à 170.000 milliards de livres. Le désaccord entre le gouvernement libanais et la banque centrale a bloqué les discussions sur le sauvetage.

La crise économique et financière au Liban s'est aggravée alors que la monnaie locale est en chute libre. La livre libanaise s'est vendue à un taux de 8000 au dollar américain dimanche sur les marchés locaux, perdant environ 80% de sa valeur au cours des dix derniers mois.

Le FMI a averti le Liban que sa banque centrale, la Banque du Liban, a accumulé des pertes allant jusqu'à 170.000 milliards de livres, a rapporté le Financial Times jeudi. La publication explique que la banque centrale a utilisé "une série de dettes souveraines et de swaps de devises avec les prêteurs locaux ... pour renforcer le secteur bancaire, attirer les devises étrangères et stabiliser la livre libanaise". Citant des personnes familières avec le sujet, la publication a rapporté que le FMI a dit au ministre des finances et au gouverneur de la banque centrale libanaise :

    Cette activité, combinée à l'impact de la défaillance du Liban en mars sur les avoirs en obligations souveraines de la banque et à un effondrement de la valeur de la monnaie, a entraîné des pertes cumulées d'environ 170 milliards de livres.

Ces pertes équivalent à 91% de la production économique totale du Liban en 2019 et sont presque égales à la valeur totale des dépôts détenus par la banque centrale auprès des banques commerciales du pays, a indiqué le journal télévisé. La livre était ancrée à 1507,5 par rapport au dollar américain depuis 1997.

Un porte-parole du FMI a déclaré la semaine dernière : "Nos estimations sont globalement conformes à celles du plan du gouvernement." La banque centrale et certains membres du parlement ont cependant fait valoir que les pertes sont nettement inférieures.

Le désaccord entre le gouvernement libanais et la banque centrale a mis en péril la perspective d'obtenir du FMI un financement d'urgence dont il a grand besoin. La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a déclaré vendredi qu'elle ne "s'attendait pas à des progrès dans les négociations avec les responsables libanais". Mme Georgieva a ajouté : "Les responsables du FMI travaillent toujours avec le Liban, mais il n'est pas certain qu'il soit possible pour les dirigeants du pays, les parties actives et la société de s'entendre sur la mise en œuvre des réformes nécessaires pour stabiliser l'économie et stimuler la croissance économique".

Cependant, "Ne pas accepter le diagnostic signifie simplement que le FMI va se retirer", a commenté Henri Chaoul, un banquier et ancien conseiller du gouvernement dans les discussions avec le FMI. Il a démissionné de son rôle de conseiller au ministère des finances le 17 juin. La politique fiscale et monétaire du Liban s'est effondrée au cours des six derniers mois, après des semaines de protestations anti-gouvernementales.

Que pensez-vous de la crise au Liban ? Faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Source(s) : Bitcoin.com via Activist Post

Informations complémentaires :

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow L'effondrement financier du Liban : la monnaie a chuté de 80%, la banque centrale a subi d'énormes pertes et le renflouement du FMI est bloqué (Bitcoin)