1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)
Tapie 02 10 2013
Reuters/Reuters - L'Etat français a décidé d'attaquer l'homme d'affaires Bernard Tapie au civil pour "faute"
dans le dossier de l'arbitrage controversé de son litige avec le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas, selon
le site internet du Monde. /Photo prise le 1er juillet 2013/REUTERS/Fred Dufour/Pool

PARIS (Reuters) - L'Etat français a décidé d'attaquer l'homme d'affaires Bernard Tapie au civil pour "faute" dans le dossier de l'arbitrage controversé de son litige avec le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas, annonce mardi Le Monde sur son site internet.

L'Etat, le Consortium de réalisation (CDR) et l'Etablissement public de financement et de restructuration (EPFR), les deux structures qui étaient chargées de gérer le passif du Crédit lyonnais, ont assigné Bernard Tapie lundi pour faute, contractuelle et délictuelle, devant le tribunal de grande instance de Paris, de même que son avocat Me Maurice Lantourne et l'arbitre Pierre Estoup, précise le quotidien.

L'Etat vise ainsi à récupérer l'argent de la sentence arbitrale prononcée en juillet 2008 en faveur de l'homme d'affaires, soit 405 millions d'euros, selon le juriste Thomas Clay, cité par Le Monde.fr.

"Les conditions de reconnaissance de la faute au civil sont plus simples à obtenir qu'au pénal, pour engager un processus de réparation", explique-t-il.

Sophie Louet

 

Source : Fr.reuters.com

Informations complémentaires :

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow L’État assigne Bernard Tapie pour « faute »