1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Inutile de vous préciser que c’est tout à fait sérieux, ces « véhicules extraterrestres non fabriqués sur cette terre » ont été maintes fois décrites par des pilotes, et c’est bien que l’armée ait pris des dispositions pour couvrir ces événements. Je conseille aux plus sceptiques de regarder la vidéo dans l’article, ce sont des documents militaires américains fuités du New York Times. Remarquez l'avantage maintenant, c'est que plus personne ne peut dire « Les ovnis ça n’existe pas ».

Unite Ovni

Par Elias Marat

(TMU) - En tant qu'unité secrète opérant au sein du Département américain de la Défense et chargée d'enquêter sur les objets volants non identifiés (OVNI), le Pentagone va rendre publiques certaines de ses conclusions après avoir été recemment informé de l'existence de "véhicules extraterrestres non fabriqués sur cette terre".

L'unité OVNI, qui opère au sein de l'Office of Naval Intelligence de la marine américaine, commencera bientôt à donner des mises à jour semestrielles régulières sur ses recherches à la commission du renseignement du Sénat américain, rapporte le New York Times.

Le groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés a été créé en 2019 dans le but d'étudier les rencontres étranges et inexplicables entre des pilotes militaires américains et des véhicules aériens non identifiés ou des OVNI, afin de "normaliser la collecte et le compte rendu" des différentes observations.

Ce programme succède à l'Advanced Aerospace Threat Identification Program, qui enquêtait également sur les OVNI, mais qui a été dissout en 2017 en raison d'une interruption de financement. Cependant, l'équipe travaillant sur ce programme a continué son travail aux côtés de la communauté du renseignement même après sa dissolution officielle.

Luis Elizondo, un ancien responsable du renseignement militaire qui dirigeait le programme du Pentagone, a démissionné en octobre 2017 après une décennie de travail avec le programme. Elizondo, ainsi qu'un groupe d'anciens scientifiques et fonctionnaires du gouvernement, restent convaincus que des objets d'origine inconnue se sont écrasés sur Terre et que ces matériaux apparemment extraterrestres ont fait l'objet de recherches.

"Il n'est plus nécessaire de se cacher dans l'ombre", a déclaré Elizondo au Times. "Il y aura une nouvelle transparence."

L'ancien leader de la majorité au Sénat et sénateur à la retraite Harry Reid (D-NV), qui a mené la campagne de financement du programme OVNI précédent, pense également que les études devraient voir le jour.

"Après avoir examiné la question, je suis arrivé à la conclusion qu'il y avait des rapports - certains étaient substantiels, d'autres moins - que le gouvernement et le secteur privé avaient en leur possession des documents réels", a déclaré M. Reid.

Jusqu'à présent, aucun des artefacts présumés de l'accident n'ont fait l'objet d'un examen public ou d'une vérification par des chercheurs indépendants. Cependant, certains des objets récupérés, comme d'étranges débris métalliques, ont été identifiés comme étant de fabrication humaine - ce qui laisse supposer qu'ils pourraient être liés à l'armée de rivaux américains comme la Chine ou la Russie.

Cependant, l'astrophysicien Eric Davis - qui a servi de conseiller pour le programme du Pentagone depuis 2007 - a déclaré qu'il avait informé le Pentagone en mars sur le matériel récupéré dans des "véhicules extraterrestres non fabriqués sur cette terre".

Le département du ministère de la défense a également déclaré qu'il avait conclu que les objets trouvés étaient du type "que nous ne pouvions pas fabriquer ... nous-mêmes".

Lors d'une interview le mois dernier, le président Donald Trump a dit à son fils Donald Trump Jr. qu'il avait entendu des choses "intéressantes" sur de supposés extraterrestres ainsi que sur la base secrète de la Zone 51 près de Roswell, au Nouveau-Mexique, que certains théoriciens prétendent être un site de crash d'OVNI.

Le gouvernement américain est de plus en plus ouvert dans ses discussions sur les OVNI depuis septembre dernier, lorsque la marine américaine a admis que des séquences vidéo largement diffusées, capturées par des pilotes de la marine, qui auraient montré des OVNI volant dans le ciel, montraient en réalité des objets "inconnus" qui s'étaient envolés dans l'espace aérien américain.

Si les responsables ont admis avoir été déconcertés par les objets volants inconnus, ils admettent également que les rencontres avec ces derniers ont été fréquentes par le passé. Ils ont également déclaré qu'au lieu de les appeler "OVNI", ils préfèrent le terme de phénomènes aériens non identifiés ou UAP.

Alors qu'il reste à voir quelles informations l'unité OVNI, autrefois secrète, prévoit de présenter aux législateurs, le président par intérim de la commission du renseignement, le sénateur Marco Rubio (R-FL), a l'intention de découvrir qui ou quoi exactement se cache derrière l'activité apparente des OVNI sur les bases militaires américaines.

 "Nous avons des objets qui survolent nos bases militaires et les endroits où nous effectuons des exercices militaires et nous ne savons pas ce que c'est - et ce n'est pas à nous", a déclaré M. Rubio à CBS Miami dans une interview vendredi dernier.

"Franchement, si c'est quelque chose qui vient de l'extérieur de cette planète - cela pourrait en fait être mieux que le fait que nous ayons vu un saut technologique de la part des Chinois ou des Russes ou de quelque autre adversaire qui leur permet de mener ce genre d'activité", a ajouté le sénateur.

Pour M. Reid, une plus grande transparence est nécessaire.

"Il est extrêmement important que les informations sur la découverte de matériaux physiques ou d'embarcations récupérées soient rendues publiques", a-t-il déclaré.

 

Source : Themindunleashed.com

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : Ufologie : Activité OVNI au-dessus de Santiago, Chili, 17 décembre 2010 et 2009

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Twilight Zone Arrow L'unité OVNI top-secrète du Pentagone va informer le Sénat que des ex-officiels ont indiqués que des « véhicules ne venant pas de ce monde » ont été trouvés. (TMU)