1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

  Ils n’ont, toutes et tous, que ce mot-là à la bouche « Revenu universel ». Ah bah, oui, ça fait vendre... Mais le souci, comme l’avait relevé Spartou, c’est que s’ils font ça c’est pour vous tromper... Le revenu universel est INCONDITIONNEL, c'est-à-dire que, quel que soit votre revenu, il vous est versé sans AUCUNE condition (et doit vous permettre de vivre un mois complet). Eux, ce qu’ils veulent faire : c’est fusionner les minimas sociaux pour ensuite les baisser.

Aussi ne vous laissez par charmer par ces chimères, ils ne cherchent qu’à dénaturer le propos. De plus, tout le monde bute sur son financement. Alors, comme on ne cesse de vous le présenter, comprenez que les Suisses ont esquissé une solution avec une taxe sur chaque transaction bancaire par carte de paiement. Ce qui permettrait de financer le Revenu universel et de payer ses impôts à chaque transaction informatique, par une micro taxe indolore (vidéo ci-dessous).

Mais je comprends que le principe puisse vous sembler étrange, mais sachez qu'avec l'informatique, la robotisation et les nanos technologies, si nous ne re-pensons pas nos modèles de sociétés, ce pourrait bien en être leurs fins...

Alors, ce que j'ai envie de vous dire, c'est d'être acteur dans la discussion, et non pas seulement spectateur. Ne vous laissez pas imposer un faux débat, éclairez les autres, expliquez-leur les enjeux, et soyez précis dans vos démonstrations.

Soit les robots et les ordinateurs, et par extension les intelligences artificielles nous libérent du travail, soit ce seront nos geôliers.

Ce département, c’est la Gironde. Cette collectivité a en effet exprimé le souhait d’expérimenter le revenu universel sur son territoire. L’idée de départ ? Verser un revenu garanti et inconditionnel à l’ensemble de ses habitants (quel que soit le montant de leurs ressources).

Pour le moment, le projet est toujours entre les mains de la Fondation Jean-Jaurès qui étudie les modalités et les contours de l’expérimentation à venir. Cependant, si l’on en croit le journal 20 Minutes, quatre scénarios semblent déjà tenir la corde :

Un revenu universel a minima

Il impliquerait la fusion du revenu de solidarité active (le RSA) avec l’aide personnalisée au logement (APL). Autrement dit, il ne serait alloué qu’aux bénéficiaires de ces deux aides sociales. C’est ce que préconise l’économiste Daniel Cohen.

Un revenu universel intermédiaire

Il impliquerait la fusion d’une dizaine de minima sociaux. C’est le scénario encouragé par le rapport « Repenser les minima sociaux » rédigé par le député Christophe Siruge (devenu depuis secrétaire d’état à l’industrie.)

Un revenu de base universel et inconditionnel fixé à 750€

Un revenu de base universel et inconditionnel fixé à 1000€

En l’état actuel des choses, c’est l’option à 750€ qui aurait les faveurs de Jean-Luc Glaize, le président du conseil départemental de Gironde. Mais, au delà du combien, il reste aussi une autre question à trancher : quel périmètre ? Est-ce que l’expérimentation doit concerner l’ensemble du territoire girondin (environ 1,5 million d’habitants) ou à quelques communes seulement ?

Il reste encore un peu de temps aux élus et aux spécialistes pour répondre à toutes ces questions, mais il ne faudra pas traîner : l’expérimentation du revenu universel en Gironde devrait être lancée dès 2018 !

De ce test pourrait dépendre la mise en œuvre du revenu universel à l’ensemble du territoire français. Ça n’est pas rien…

 

Source(s) : Positivr.com via Contributeur anonyme

Informations complémentaires :

Revenu De Base 15 01 2017

 

  

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow La Gironde prête à tester le revenu universel : une première en France