1 1 1 1 1 Rating 4.67 (3 Votes)

Alors, est-ce une « coïncidence » ou une réaction à l’article de BlackListedNews… Qui dénonçait une possible infiltration (voire un commandement) du groupe par un commando Red team de l'armée US (pour favoriser des demandes récentes de réglementation plus sécuritaire prôné par B. Obama) ? Et si je vous répondais : Peut-être bien les deux !

À vous de vous faire un idée !

LulzSec, est un groupe de pirates qui hack de nombreux sites et réseaux communautaires tel que ceux de la CIA, Sony, Nintendo, ou le Sénat américain, et quelques autres sites et ils vont maintenant mettre à l'arrêt de leur campagne de piratage.

LulzSec , acronyme pour Lulz Security, affirme que son intention était de fonctionner pendant seulement 50 jours afin de relancer le mouvement d’opposition à l'industrie de la sécurité informatique : « Anti Sec ».

« Depuis 50 jours, nous avons perturbé et exposé les entreprises, les gouvernements, et souvent  la population générale elle-même, et très probablement tout le reste, juste parce que nous le pouvions, « a dit le groupe de hacker dans son annonce. » Tous pour divertir les autres de façon désintéressée - la vanité, la célébrité, la reconnaissance, toutes ces choses sont ombragées par notre désir de ce qui nous aimons tous. »

50days

Le communiqué poursuit en expliquant que l'organisation n'est pas liée à son identité de LulzSec et a réussi à ramener à la vie le mouvement AntiSec. Le groupe, en fait, encourage les autres à prendre sa cause. «Nous espérons, et souhaitons même, que le mouvement se manifeste dans une révolution qui peut continuer sans nous ... Ensemble, unis, nous pouvons écraser nos oppresseurs communs et nous imprégner de la puissance de la liberté que nous méritons. »

Comme son cadeau d'adieu final, le groupe sort un dernier vidage de données avec des données qui auraient été prises à AT & T, AOL, Disney, Universal, EMI et le FBI.

Le groupe a mené conjointement sa voie  avec des sociétés et des gouvernements durant les deux derniers mois. Il descendit le site de la CIA, piraté les serveurs de Sony, a publié des documents sensibles du gouvernement de l'État de l'Arizona et attaqué le site Internet du Sénat américain.

Même si un membre présumé du LulzSec a récemment été appréhendé, le groupe affirme qu'il n'était pas son chef.

La fin de LulzSec ne signifie pas la fin des attaques de pirates, bien sûr. De longue date le groupe de pirate Anonymous est toujours là, et nous parions que d'autres groupes se formeront dans le sillage du démantèlement du groupe. Et avec 277.000 fidèles, voire plus, et un auditoire captivé, nous avons parié que LulzSec va revenir sous une forme ou une autre. Nous doutons  également que sa dissolution dispense les autorités de la recherche de ses cerveaux.

Source : Abriton

L'histoire pourrait s'arrêter là... (je tiens à rappeler que tous les messages qui apparaissent sur le compte Twitter de LulzSec sont validés par eux). Alors, n'en déplaise à mes détracteurs, que pensez-vous de celui-ci de C0d3Fr0sty du 26 juin 2011, comme fin mot de l'histoire ? (On saluera du reste leur fair play, car ils auraient pu nous laisser dans l'ignorance).

Orwell

« Quelle coïncidence. George Orwell est né en ce jour (25 juin 1903) #1984 »

Rappelez-vous ce film à l'accent maçonnique... 1984 qui est l'avènement de... Big Brother...

1984 (Nineteen Eighty-Four) est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949.

1984 est communément considéré comme une référence du roman d'anticipation, de la dystopie, voire de la science-fiction en général. La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, ainsi que de la réduction des libertés. En 2005, le magazine Time a d'ailleurs classé 1984 dans sa liste des 100 meilleurs romans et nouvelles anglaises de 1923 à nos jours, liste où se trouve La Ferme des animaux, autre fameux roman d'Orwell1.

Il décrit une Grande-Bretagne postérieure d'une trentaine d'années à une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950, où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme. La liberté d'expression en tant que telle n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches trônent dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you).

Source : Wikipedia

À méditer, avec une excellente vidéo qui rappellera des souvenirs à certains... ; )

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow La grande campagne de piratage de LulzSec s’arrête. Est-ce vraiment la fin ?