La grippe américaine...

(Temps de lecture: 7 - 13 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Cela me rappelle un passage de « La mission anglo-saxonne », aussi je me permets de vous remettre la vidéo en (informations complémentaires).

col_dai_xu_china_11_04_2013.jpg
Col. Dai Xu

Un colonel chinois dit que le dernier virus de grippe aviaire est une arme biologique des États-Unis

Par : Bill Gertz  

9 avril 2013 18h05

Un officier de l'Armée de l'Air chinois, samedi, a accusé le gouvernement des États-Unis de créer la nouvelle épidémie de grippe aviaire affligeant maintenant des régions de la Chine par le biais d’une attaque de guerre biologique.

Le Colonel Dai Xu, membre des forces terrestres de libération a indiqué que les Etats-Unis ont déchargé le virus de la grippe aviaire H7N9 en Chine dans un acte de la guerre biologique, selon un commentaire sur son blog samedi.

L'accusation a été rapportée dans le journal du sud de métropole géré par l'Etat Guangzhou et a ensuite été sélectionnée par plusieurs distributeurs de nouvelles en Asie.

Le porte-parole du département Jason Rebholz a écarté les affirmations : « Il n'y a absolument aucune vérité à ces allégations, » a-t-il dit au Washington Free Beacon.

Sept décès dus à la grippe aviaire ont été rapportés en date de mardi dans des médias chinois gérés par l'Etat. Il y a jusqu’à 24 personnes, semble-t-il, qui ont été infectées par la maladie à Shanghai, Jiangsu, Zhejiang, et Anhui.

Les autorités chinoises essayent de calmer des craintes publiques d'une épidémie importante, indiquant qu’il n’y a aucune preuve que le virus puisse être transmis entre les humains.

Le gouvernement indique également que ce début d’épidémie n'est pas lié à la découverte récente de milliers de porcs morts flottant dans une rivière en Chine.

L'accusation de guerre biologique des États-Unis contre la Chine vient pendant que le Pentagone cherche des rapports militaires plus étroits avec la Chine. Le général des forces terrestres Martin Dempsey, Président de l'instance collégiale des Chefs d'état-major, doit normalement voyager en Chine pour des entretiens avec les leaders militaires chinois dans le courant du mois.

Dai est un stratège militaire qui, dans le passé, a fomenté des conflits entre la Chine et les Etats-Unis. Il a dit au Global Times en août que la Chine devrait entrer en guerre contre les États-Unis, dans le cadre de leur support au Japon dans la demande de règlement contesté des îles de Senkaku.

Écrivant sur Sina Weibo, un site de microblogging chinois apparenté à Twitter, Dai a déclaré que le nouvel épisode de grippe aviaire a été conçu comme arme biologique semblable au syndrome respiratoire aigu sévère qui a affecté le pays en 2003, qu’il a également indiqué avoir été développé comme une bio-arme des États-Unis.

(SRAS) Selon le post de Dai, la nouvelle manifestation de grippe ne devrait pas être un sujet d'inquiétude : « Le commandement national ne devrait pas prêter trop d'attention à ce dernier », le conférencier du PLA à l'université de défense nationale a écrit : « Ou bien, ce sera comme en 2003 avec le SRAS ! »

« À ce moment-là, l'Amérique combattait en Irak et craignait que la Chine tire profit de l'opportunité de prendre d'autres mesures, » a-t-il dit. « C'est pourquoi elle a utilisé des armes bio-psychologiques contre la Chine. Toute la Chine est tombée dans l'agitation et c’était exactement ce que les Etats-Unis voulaient. Maintenant, les Etats-Unis utilisent le même vieux tour. La Chine devrait avoir appris sa leçon et devrait calmement traiter le problème. »

Dai a dit que même si « quelques-uns peuvent mourir » l’épisode de grippe, n'égalera pas un-millième des décès provoqués par les accidents de véhicules en Chine.

Dai dans le passé a demandé à la Chine de punir les Etats-Unis pour les ventes d'armes américaines au rival Taïwan, en vendant des armes aux ennemis des États-Unis. La « Chine identifie que quelques protestations superficielles n'auront aucun effet », a dit Dai en 2010. La « Chine ne peut pas directement sanctionner des compagnies d'armes américaines puisqu'elles n'ont pas fait des affaires avec la Chine… mais la Chine peut sanctionner les compagnies qui font des affaires avec la Chine directement, comme Boeing ou General Electric. »

Dai a également dit que les Etats-Unis ont utilisé les crises avec la Corée du Nord, et on fait des offres de coopération sur la question comme un complot pour mettre une cale entre Pékin et son allié communiste fraternel.

Dai dit également  que les efforts des États-Unis pour contrer l'espionnage chinois et la collecte de renseignements faisaient partie de la « théorie du complot » des États-Unis « des pays occidentaux menaçant les autres en [sortant] des information qu’ils ont gagné par l'espionnage afin d'endommager les réputations d'autres pays ».

Un fonctionnaire du département d’état a déclaré que la Chine a informé l'Organisation Mondiale de la Santé le 31 mars au sujet de ses premiers cas humains présentant l'infection H7N9. Quatorze cas ont été confirmés par l'OMS avant le 5 avril, dont six étaient fatals. L'organisme a indiqué qu'il n'y a aucune preuve de transmission d'homme à homme.

(WHO) « L’ambassade de Pékin et le consulat des États-Unis à Shanghai surveillent la situation, fonctionnant étroitement avec leurs homologues aux centre de lutte contre la maladie des États-Unis, ainsi que les gouvernements municipaux de Pékin et Shanghai » a déclaré le fonctionnaire.

L'accusation du colonel a provoqué une large réponse sur les sites Web chinois. Un post dans la réaction a plaisanté que le commentaire de Dai au sujet des décès en voitures doit signifier que les Etats-Unis et l'Allemagne sont responsables d'une conspiration pour produire des voitures, selon un rapport au South China Morning Post de Hong Kong.

Luo Changping, rédacteur député de Caijing, a dit que la plupart des soldats du PLA n'appuieraient pas les commentaires de Dai, et il a demandé instamment au colonel de démissionner et de faire des excuses à ceux qui sont morts de l’épisode actuel de grippe aviaire.

Dai, provoquant, a dit alors dans un nouveau commentaire dimanche qu’« il est de notoriété publique qu'un groupe de personnes en Chine ont été injectés avec de la toxine mentale des Etats-Unis ».

« Maintenant, un groupe de faux diables américains m'attaquent », a-t-il écrit dans un autre commentaire. « Je ne retirerai même pas la moitié d'une phase. »

Les analystes disent que les remarques du colonel sont une réflexion de l'atmosphère xénophobe croissante chez les militaires chinois qui regardent les Etats-Unis en tant que son ennemi principal.

L'ancien analyste du département des renseignements John Tkacik a dit que les militaires chinois étaient en grande partie à blâmer pour la mauvaise gestion de l’épidémie de SRAS en 2003. Tkacik a dit qu'il y avait des spéculations quand l'épidémie a commencé que « le PLA suspectait que le SRAS avait en fait émané de ses propres laboratoires biologiques et était très désireuse de le maintenir secret ». La Chine est connue pour avoir un programme d'armement biologique secret.

« Le Col. Dai Xu est un menteur sans scrupule quand il accuse les Etats-Unis d'utiliser des bio armes », a dit Tkacik au Free Beacon. « Il est probablement motivé par un désir de disculper le PLA pour leur mauvaise gestion de l'épidémie - aucun doute, la plupart des Chinois ont heureusement oublié  l’épisode - comme beaucoup par une xénophobie cynique. Mais, c'est ce qui passe dans la pensée stratégique profonde à l'université de la défense nationale de la Chine de nos jours. »

Le Pentagone avait essayé, avec un succès variable, de nouer des relations plus étroites avec les militaires chinois en tant qu'élément d'une stratégie visant à établir la confiance. Cependant, les leaders militaires de la Chine croient que les offres des États-Unis pour des relations plus étroites sont une ruse conçue pour contenir le réarmement militaire croissant de la Chine.

Le Ministre de la Défense Chuck Hagel a parlé par téléphone avec le ministre de la Défense chinois le Général Chang Wanquan le 2 avril. Chang est l'agent n° 4 de la défense après le Président chinois XI Jinping et deux autres généraux de la Commission militaire centrale, l'organe final du pouvoir du parti communiste.

George Little, l’attaché de presse du Pentagone, a dit dans une déclaration après l'appel.

 « Les chefs ont exprimé leur intention de travailler ensemble pour continuer à établir des relations militaires-à-militaires qui servent la vision du Président Obama et du Président XI. »

« Les secrétaires ont discuté de l'importance de se concentrer sur des zones du dialogue soutenu, des domaines pratiques de coopération, et les mesures réduisant les risques », a-t-il dit.

Les relations US avec la Chine sont tendues à cause de l'hésitation de la Chine à retenir la Corée du Nord voisine.

La Chine fournit à la Corée du Nord un grand nombre de fioul et d'autres marchandises. Cependant, Pékin n'a pas pris de mesures pour faire pression sur Pyong Yang en utilisant son levier économique pendant la crise actuelle.

La grippe a éclairé l'Internet prospère de la Chine, selon des analystes. Plus de 945.600 post sur des microblog ont parlé de la grippe entre les 8 et le 9 avril. Puisque la manifestation a commencé il y a sept jours, entre 1,3 million et 3 millions de post ont été mis en ligne sur des canaux de nouvelles comprenant Sina Weibo et QQ Weibo.

Des dizaines de milliers d’utilisateurs ont exprimé des doutes au sujet du fait qu’officiellement le gouvernement municipal de Shanghai ait réfuté toutes liaisons avec les porcs trouvés morts en train de flotter dans le fleuve Huangpu de la région le mois dernier.

La proximité de l’événement initial à Shanghai et la rivière a mené à la spéculation que les décès des porcs ont pu avoir été liés par le virus de la grippe qui serait passé des animaux aux humains.

Cette spéculation a été alimentée par des rapports signalant qu'une des victimes de la grippe était un boucher de porcs.

L’épidémie de grippe aviaire est semblable à un épisode ayant eu lieu plus tôt avec une différence significative : le virus actuel ne tue pas les oiseaux qu'il infecte, rendant plus difficile le recensement de la volaille infectée.

Le gouvernement de Shanghai a attendu 20 jours avant d'annoncer la première infection H7N9 le 31 mars.

 

Source : Freebeacon.com

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

Si cet article vous a plus sachez que Crashdebug.fr a ponctuellement besoin de votre soutien pour évoluer et s’adapter aux besoins du futur...

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : Illuminati : La Mission anglo-saxonne


P-Avalon - La Mission Anglo-Saxonne - Bill Ryan... par Cl4VieFrere2010