1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Quid des sites qui seront hébergés sur les serveurs des paris en ligne, ils seront censurés eux aussi...

Certains vont se frotter les yeux et lire plusieurs fois le titre, habitués à voir plutôt ce type d'annonce pour des pays comme la Chine par exemple, mais non il s'agit bien ici de la France puisque le Tribunal de Grande Instance de Paris vient d'ordonner aux FAI de bloquer l'accès aux sites de jeux illégaux.

Une décision de justice qui bien évidemment a de suite lancé la polémique sur les effets de cet ordre pour commencer, puis les nombreuses dérives que pourraient prendre d'autres décisions similaires à l'avenir. 

A ainsi pour commencer été pointé du doigt le fait que les FAI n'auront certainement d'autre moyen que de bloquer l'accès directement aux serveurs hébergeant ce type de sites, condamnant alors l'accès à tous les autres sites, blogs etc. qui pourront appartenir au même serveur. Objection non retenue, tout comme les plaintes émises par les FAI sur le fait que de telles mesures étaient coûteuses et difficiles à mettre en oeuvre. Les juges sont restés inflexibles quant au texte de loi qui précise que les FAI doivent prendre "toutes les mesures de nature à permettre l'arrêt de l'accès au service en cause". 

Les défenseurs des libertés individuelles n'ont également pas manqué de monter au créneau pour une raison qui semble évidente : cette première mesure pourrait bien ouvrir la voie à bien d'autres par la suite, et donner des idées à l'Hadopi par exemple qui obligerait à l'avenir les FAI, et ce à leurs frais avec des décisions de justice de ce type, à bloquer progressivement l'accès aux sites de piratage... 

Pour le moment les FAI n'ont pas souhaité commenter le jugement rendu en référé vendredi dernier, Orange a par exemple précisé qu'il souhaitait auparavant faire une "lecture attentive" du contenu de la décision de justice. Affaire à suivre donc !

Marteau Justice

 

Source : Comptoir-Hardware.com

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Brèves... Arrow La justice demande aux FAI de bloquer certains sites en France...