La moitié de l'Inde sans électricité, frappée par un black-out géant

(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Vous rappelez-vous votre sentiment d'impuissance lors de votre dernière panne d'électricité ? Ceci devrait vous permettre d'anticiper certaines choses...

inde_panne.jpg
La panne a touché la moitié des 1,2 milliards d'habitants. Mais un quart des Indiens vivent en temps
normal sans électricité (EPA/MAXPPP PIYAL ADHIKARY)

Ce début de semaine en Inde a été marqué par des pannes géantes d'électricité qui ont touché plusieurs centaines de millions de personnes. Lundi, une panne avait déjà affecté 300 millions d'habitants dans le nord du pays. Mardi, c'est une panne sans précédent qui s'est produite.

Quelque 200 mineurs ont été bloqués six heures dans des mines de charbon au Bengale occidental (est), le black-out empêchant l'usage d'élévateurs pour les remonter. Le métro à New Delhi a été immobilisé, 400 trains ont été paralysés et le chaos régnait dans les grandes villes privées de feux de signalisation.

Selon le ministre indien de l'énergie, Sushilkumar Shinde, cette méga-panne serait  due au fait que des "États avaient dépassé leurs capacités autorisées d'approvisionnement sur leur réseau", provoquant un effet domino.

Au total, 20 Etats sur 29 ont été touchés. Une situation sans précédent.

e7meg.jpg

Dans les rues, les habitants se lamentaient de ne pouvoir se servir d'ordinateurs, de l'absence de climatisation dans la moiteur de la mousson et, pour certains, des retards de livraison.

Tous les réseaux électriques tombés en panne ont été réparés dans la nuit de mardi à mercredi. Les chaînes d'information en continu indiennes couvraient l'événement. IBN Live avait même un indicatif spécial, intitulé "powerless in India".

En Inde, un pays émergent en quête de nouvelles sources d'approvisionnement énergétique pour alimenter sa croissance, les coupures de courant sont extrêmement fréquentes mais elles ne sont en général que d'assez courte durée.

L'Inde, qui dépend essentiellement du charbon, voudrait faire passer la part du nucléaire dans la production électrique de 3% actuellement à 25% d'ici à 2050.

"Coupure ou pas, pour moi, c'est pareil", affirme un homme dans cette vidéo. Comme lui, plus de 300 millions d'Indiens n'ont pas l'électricité.

 

Source : http://www.sudouest.fr

Informations complémentaires :