(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

A part le passage des plaies d'Egypte, Ex 7, 14-25 (merci Sonia), il ne semble pas y avoir d'autres références bibliques en rapport avec cet étrange phénomène. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'il n'est pas isolé. Isabelle en avait relevé d'autres...

Chine Yan Tse Kiang Rouge

Pour une rivière connue sous le nom de « cours d'eau d'or, » le rouge est une couleur étrange à voir.

Pourtant c'est la nuance apparue dans le fleuve Yangtze et les offciels n'ont aucune idée de la cause.

Le rouge a commencé à apparaître dans le Yang Tsé Kiang, la plus longue et la plus grande rivière en Chine, et la troisième plus longue rivière au monde, hier, près de la ville de Chongquing, où le Yang Tsé Kiang se relie à la rivière de Jialin.

Le Yang Tsé Kiang, appelé « l'or » en raison des précipitations lourdes qu’il reçoit pendant toute l'année, traverse Chongqing, le plus grand centre industriel et commercial du sud ouest de la Chine, également connu sous le nom de la « ville montagne », en raison des collines et des crêtes sur lesquelles ses nombreux bâtiments et usines se tiennent.

La couleur rouge a arrêté quelques résidents sur leurs chemins. Ils ont mis l'eau de la rivière dans des bouteilles pour la sauver. Les pêcheurs et d'autres travailleurs qui comptent sur la rivière pour leurs revenus ont continué à faire leurs affaires, selon le Daily Mail du R-U.

Tandis que la coloration rouge de la rivière était plus prononcée près de Chongqing, elle était également rapportée en plusieurs autres points.

Les officiels étudient, encore, la cause.

 

Source : Yahoo.com, Conscience du Peuple, Spread The Truth

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Twilight Zone Arrow La rivière Yang Tsé Kiang, en Chine, est devenue rouge, et les scientifiques n'ont aucune explication