(Temps de lecture: 4 - 7 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, on revient sur le pouvoir d'achat, comme je vous l'ai dit, les personnes qui sont assez aisées pour investir en Bourse voient leur revenu exploser depuis 10 ans, ce qui ne s'est pas arrangé avec la crise covid, et donc le fossé entre les gens qui ont les moyens d'investir et les gens normaux, ne cessent de se creuser.

10 Du Mois 55 Euro

Et pourtant le pouvoir d'achat n'a cessé d'augmenter, selon la Macronie...

Auteur : Alain Laroche

Les « dépenses contraintes » tombent majoritairement avant le 10 du mois, pour une grande partie de la population.

55 euros pour finir le mois

Le 10 octobre dernier, il ne restait plus que 55 euros en moyenne sur le compte en banque des foyers les plus modestes. C’est en tout cas ce que révèle le nouvel indicateur lancé conjointement par RMC et la société Finfrog, établi sur un panel de 7500 personnes gagnant moins de 2000 euros par mois.

Selon l’organisme de microcrédit Finfrog, deux tiers des dépenses qui sont réalisées par prélèvement tombent avant le 10 de chaque mois. En moyenne, il ne reste après cette date que 94 euros aux Français les moins rémunérés pour boucler la fin du mois. Ces « dépenses contraintes » qui plombent le budget peu de temps après la réception du salaire sont d’origines multiples : remboursement de crédit, factures de téléphone, d’assurance, de gaz et d’électricité… Également, le loyer représente aujourd’hui la plus forte dépense des Français, et peut même atteindre plus de 40% du budget d’un ménage.

Octobre, un mois difficile

Invité sur RMC ce matin, le PDG de Finfrog, Riadh Alimi, a expliqué qu’octobre était particulièrement « un mois difficile car il n’y a pas de prime. La prime de Noël devrait être versée plus tôt dans le mois, le 10 au plus tard, au lieu du 15 actuellement ».

Selon lui, apparaît alors « une hausse des acomptes de salaires, avec des gestions au jour le jour. À partir du 15 du mois, on assiste à de plus en plus de tensions des budgets et des comptes bancaires et des découverts. C’est une course contre la montre pour beaucoup de foyers », a détaillé le fondateur de Finfrog.

LIRE AUSSI >> EXPLOSION DES PRIX : LA MACRONIE MÉPRISE LE PEUPLE EN LUI OFFRANT 100€ POUR SE TAIRE

La France classée 15e au rang européen

D’après l’étude « Purchasing Power Europe 2021 » menée par GfK, la moyenne dans l’Union européenne du pouvoir d’achat est de 15.055 euros par habitant pour l’année 2021, soit 2% de plus que par rapport à l’an dernier. La France s’affiche timidement à la 15e place du classement, avec 20.662 euros par habitant, contre 19.404 en 2020.

Le podium, quant à lui, est occupé par le Liechtenstein (64.629 euros), suivi de la Suisse (40.739 euros) et enfin du Luxembourg (35.096 euros). Malgré une hausse par rapport à l’an dernier, « les tensions actuelles sur le coût des matières premières et du transport, et leurs impacts sur les prix à la consommation seront certainement des facteurs influents sur les dépenses de fin d’année », a estimé Filip Vojtech de GfK.

Alors que les prétendants à la présidentielle comptent bien s’approprier la cause du pouvoir d’achat comme parmi leurs principaux thèmes de campagne, il risque d’être difficile pour la Macronie de défendre un bilan mutilé par l’inflation et de multiples hausses de prix…

 

Le Média Pour Tous

 

Source : Lemediapourtous.fr

 

Informations complémentaires :