(Temps de lecture: 5 - 9 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 4.20 (5 Votes)

Et avec quoi ils testent ? Des tests PCR avec un CT de 40 non fiables ? Même maux que chez nous, même punition. D'ailleurs, vous savez, le Chili a été l'un des premier pays à bénéficier des 'conseils de Milton Friedman', ce n'est pas étonnant que leur système de santé soit à la ramasse, ils ont tout privatisé chez eux, et récemment il y avait des révoltes...

Rappelez-vous aussi les risques potentiels liés à la vaccination en période de pandémie.

Chile Covid
Des personnes marchent dans la rue à Santiago. Le ministère chilien de la santé a annoncé que la
région métropolitaine, où se trouve la capitale, et d'autres régions seront fermées samedi.
Photo : Xinhua/Rex/Shutterstock

Malgré la mise en place de la campagne de vaccination contre le virus Covid-19 par habitant la plus rapide au monde, le Chili a été contraint d'annoncer de nouvelles mesures strictes de confinement, alors qu'il s'enfonce dans une deuxième vague de cas graves qui met à rude épreuve les capacités de soins intensifs.

Le Chili n'est devancé que par Israël et les Émirats arabes unis pour ce qui est du nombre de doses de vaccin pour 100 habitants dans le monde, mais les nouveaux cas ont augmenté rapidement dans un contexte de messages sanitaires contradictoires, en raison des voyages effectués pendant les vacances d'été dans l'hémisphère sud et de la circulation de nouvelles variantes.
Le Chili s'impose comme le leader mondial des inoculations Covid grâce à une "stratégie pragmatique".

Près de la moitié de la population de ce pays d'Amérique du Sud a reçu au moins une dose de vaccin, mais vendredi, le Chili a enregistré 7626 nouveaux cas sur une période de 24 heures - le total le plus élevé jamais atteint au cours de la pandémie - et il approche désormais du million de cas au total.

Plus de 80% des 19 millions d'habitants du pays, y compris tous les résidents de la capitale, Santiago, ont été placés sous un strict confinement qui les empêche de sortir de chez eux, même pour faire des courses ou acheter des produits pharmaceutiques ce week-end. Pendant la semaine, chaque personne a droit à deux autorisations de courte durée pour sortir de chez elle afin d'acheter des produits de première nécessité et peut faire de l'exercice en plein air entre 7 heures et 8 h 30. Seuls 169 lits de soins intensifs restent disponibles dans tout le pays, soit un taux d'occupation de plus de 95%.

New Daily Covid

Les responsables de la santé ont plaidé pour que la population reste à l'intérieur dans la mesure du possible. "Les nouvelles variantes qui arrivent au Chili sont très préoccupantes, et nous avons effectivement une pandémie par-dessus l'autre maintenant", a déclaré le Dr Ximena Aguilera, épidémiologiste qui siège au comité consultatif gouvernemental sur Covid-19.

"Contrairement à ce qui se passait auparavant, nous observons des cas graves chez les plus jeunes également, et nous avons l'impression que certaines personnes sont devenues complaisantes vers la fin de l'été, les vaccinations se déroulant si bien."

Au total, 22.587 personnes sont décédées dans le pays après avoir contracté le virus, et les souches britannique et brésilienne du virus ont toutes deux été détectées au Chili. Son taux de mortalité cumulé par rapport à la population reste très inférieur à celui du Brésil, du Mexique, du Pérou, de la Colombie et de l'Argentine.

Le Chili a lancé sa campagne de vaccination réussie avec des agents de santé de première ligne le 24 décembre, et a pour objectif de faire vacciner 80% des habitants du pays d'ici le 30 juin.

Plus de 6 millions de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin chinois Sinovac ou du vaccin américain Pfizer-BioNTech, et 3,2 millions ont reçu les deux injections.

New Daily Deaths Chile

Le Chili continue de surpasser les autres pays de la région : son taux de 49,19 doses de vaccin pour 100 personnes est bien supérieur à celui du Brésil, son plus proche concurrent (7,79). Début mars, le gouvernement chilien a même pu faire don de 20.000 doses du vaccin Sinovac à l'Équateur et au Paraguay.

Le vaccin a été bien accepté par les Chiliens les plus âgés, qui sont habitués à de vastes campagnes de vaccination contre la grippe hivernale grâce à un solide réseau de santé publique. Toutes les personnes âgées de 50 ans et plus pourront recevoir une première dose d'ici le 10 avril.

"Le problème de la communication est qu'elle n'a pas été cohérente au sein du gouvernement", a expliqué Mme Aguilera. "Alors que le ministère de la santé a appelé à plusieurs reprises les gens à prendre soin d'eux-mêmes, le ministre de l'économie a ouvert des casinos, des salles de sport et des cinémas."

D'autres ont pointé du doigt les permis de vacances délivrés par le gouvernement qui ont permis de se déplacer entre les différentes régions du pays pendant l'été.

La région métropolitaine de Santiago abrite près de 40% de la population du Chili et elle est la seule de ses 16 régions à ne pas avoir de littoral. Dans une grande partie de la ville, les gens s'entassent dans de petits appartements avec un accès limité aux espaces verts et aux loisirs. La commission d'Aguilera a recommandé avec insistance de laisser les gens sortir des villes pendant l'été, à condition que des précautions soient prises.

Chile Vaccination

Cependant, les voyages internationaux étant toujours autorisés, de nombreux Chiliens ont profité des vols bon marché vers Miami, le Brésil, la République dominicaine et d'autres destinations, ce qui a amené le gouvernement à renforcer les restrictions pour les voyageurs de retour, mais pas avant la fin de la saison des vacances d'été.
Toute personne entrant dans le pays à partir du 31 mars devra désormais séjourner dans un hôtel pendant cinq jours à ses frais, avant de passer cinq jours supplémentaires en quarantaine ailleurs.

"Je suis convaincue que les vaccins permettront de réduire le nombre de cas une fois qu'une partie suffisante de la population aura été vaccinée, mais il est peu probable que l'on puisse observer un quelconque effet positif en termes de réduction des hospitalisations et des cas graves chez les personnes âgées avant la mi-avril", a déclaré Mme Aguilera.

Cet article a été modifié le 28 mars 2021 pour clarifier les règles de confinement en vigueur au Chili. Une version antérieure indiquait que les restrictions signifiaient que la plupart des habitants ne pouvaient pas quitter leur domicile, même pour faire des achats essentiels ; cela s'applique au week-end mais, pendant la semaine, un système de permis est en vigueur.

 

Source(s) : Theguardian.com via Contributeur anonyme

 

Informations complémentaires :