1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Bonjour, fin de journée enfin ; ). Après mûres réflexions, je vous passe finalement ce billet sur les Balkany, qui sont pour moi une erreur démocratique (enfin, ce ne sont pas les seuls). Mais depuis ce matin, je ne cesse de réfléchir à tout ça. J’ai compris (grâce au retour de Dot) que vous vouliez des billets qui vous concernent plus directement, et de temps en temps des moments pour vous détendre.

Mais je pense à l'impact de ce blog (pas sa finalité), et comme d’autres blogueurs je m’interroge, à savoir si ce n’est pas en fait contre-productif. L’actualité est de pire en pire chaque jour, et je trouve cela assez désespérant.

Et j’ai peur qu’au lieu de créer « l’étincelle » ou la synergie qui permettrait de changer tout cela, cela ne vous affecte au point de vous accabler et que vous baissiez les bras.

Ne vaut-il pas mieux vivre dans l’ignorance des mécanismes de ce monde, mais profiter du temps présent (quitte à en payer le prix plus tard), que d’être aveuglé et tétanisé par la lumière de la possible vérité ?

Quoi que vous puissiez en penser, je n’ai pas un profil de sadique psychopathe. Si on décortique comme cela l’actualité c’est pour essayer de comprendre ce qui se joue autour de nous.

Mais j’ai peur que cela soit en fait contre-productif, ou trop pénible mentalement.

Je vous avouerai que depuis ce matin, je ne sais plus, et je n’ose même pas vous passer le reste de l’actualité.

Alors, SVP, donnez-moi votre sentiment en tant que lecteur/trice,  je ne veux pas que la consultation de Crashdebug soit assimilée à une …épreuve. Mais ne comptez pas sur moi pour faire le même job que la presse « mainstream » qui omet (je passe déjà sous silence assez de choses tragiques), ou pour transformer le blog en filiale de 30 millions d’amis… ; ))) (même si j’adore les animaux ; ))

Réfléchissons ensemble à tête reposée à tout ça, si vous le voulez bien. Mais pour l’instant, rions un peu avec les Balkany et les Guignols ! (vidéo informations complémentaires) !

Balkany 09 10 2013
REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Ouverture d’un compte en Suisse déclaré ou pas ? Utilisation à des fins privées d’un employé municipal payé par des fonds privés ou publics ? La justice enquête actuellement sur le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany. Ce dernier a répondu par un communiqué de presse laconique sur Twitter.

« Je suis l’homme le plus honnête qui soit » disait, il y a peu sur le plateau de Canal Plus, Patrick Balkany député-maire de Levallois-Perret. La police judiciaire ne le croit pas sur parole. Elle a récemment mené une perquisition à la mairie de Levallois-Perret afin de récupérer l’emploi du temps des agents de la police municipale de la ville, indique l’hebdomadaire Le Point.

L’élu UMP est effectivement accusé d’avoir utilisé un policier municipal comme chauffeur lors de son séjour sur l’île antillaise de Saint-Martin. Reste à savoir si ces services ont été financés par ses administrés ou avec ses propres deniers. L’enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre suite à une lettre de syndicats de police USSPM et SNPM-FO adressée au bureau du procureur en décembre 2012.

Suite à ces révélations Patrick Balkany a publié un communiqué via son compte Twitter.

Balkany Twitter

Pas de financements publics « bien entendu » selon l'intéressé. Ce n’est pas la première fois cependant que « l’homme le plus honnête qui soit » est soupçonné de faits de cette nature. En 1996, le tribunal correctionnel de Nanterre l’avait même condamné à quinze mois de prison avec sursis et deux ans d’inéligibilité pour avoir utilisé, de 1985 à 1995, des employés municipaux dans sa résidence secondaire. Les électeurs de Levallois l’avaient pourtant réélu en 2001. Plus récemment, en 2008, Le Canard Enchaîné avait accusé Patrick Balkany d’avoir utilisé des employés municipaux lors du mariage de sa fille.
 
Qu'en est-il par ailleurs du « faramineux train de vie » des époux Balkany ? Rappelant qu’ils avaient déclaré, il y a huit ans, ne pas payer l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), Le Point se demande dès lors comment le couple a bien pu se payer une propriété de quatre hectares à Giverny, dans l’Eure, avec deux piscines et un green de golfe ? Dans le communiqué mentionné précédemment, Patrick Balkany affirme que la « maison de Giverny a été acquise en 1982 avant (qu'il détienne) un mandat électif ». Avant d’ajouter : « J’ai vendu à un investisseur suisse, en toute légalité, mes actions de l’entreprise familiale de prêt-à-porter, à la fin des années 1980. Le produit de la vente de ces actions a été intégralement transféré à l’époque au CCF de Levallois (aujourd’hui HSBC) ».

Cette seconde phrase vise à répondre aux journalistes du magazine, selon lesquels l’élu détiendrait ou aurait détenu un compte en Suisse dans la banque ABM Amro. Bordereau d’ouverture du compte à l’appuie, il aurait été déposé, le 26 juillet 1994, 1,6 millions d’euros de francs suisses soit l’équivalent de 6,5 millions de francs (990.000 €). Somme dont personne ne sait si elle a été déclarée au fisc français. L’existence de ce compte pourrait révéler un possible montage financier via une société suisse, Atlas Finanz Service. Un compte rendu d’enquête de juin 2001 que s’est procuré l’hebdomadaire mentionne que « des investigations (…) montrent l’omniprésence de la société Atlas Finanz Service, dont les activités apparaissent systématiquement bénéficier à M. Balkany ». Le très probable candidat à sa propre succession à la mairie de Levallois-Perret en mars 2014 a du souci à se faire.
 
 
Source : Marianne.net
 
Informations complémentaires :
 
 
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Le compte en Suisse et le train de vie des Balkany intéressent la justice