(Temps de lecture: 8 - 15 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Ce type est apparemment une véritable ordure, pas étonnant qu'il ait fait effectuer les recherches sur le 'gain de fonction' des coronavirus en Chine, c'est de la science dévoyée à mauvais escient, qui est en fait de la recherche militaire déguisée à mon sens.

Toujours aucune info en France sur ces recherches sino-américaines et sur le Dr Anthony Fauci... (qui échange depuis le début des courriers avec Mr Delfraissy, le président du 'Conseil Scientifique Covid 19' français). Cela embarrasse nos 'maîtres' apparemment... et c'est là justement que vous voyez distinctement les contours de leur vision de la 'démocratie'.

Et rappelez-vous toujours, ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire..., et ce n'est pas forcément toujours le reflet exact de la réalité historique des faits.

Amitiés,

f.

Fauci Beagles

Par Matt Agorist

Au cours des 20 derniers mois, le Dr Anthony Fauci s'est propulsé au rang de messie pour la moitié du pays et de méchant pour l'autre moitié. Il a été pris en flagrant délit de mensonge après mensonge répété - allant jusqu'à mentir au Congrès, un crime fédéral de parjure - et pourtant les médias lui sont venus en aide à plusieurs reprises. Après tout, "Les attaques contre moi (Dr Fauci), très franchement, sont des attaques contre la science". Oui, il a vraiment dit ça.

Mais au cours des derniers mois, l'ascension de Fauci vers la célébrité a commencé à ralentir, en particulier après que des courriels ont été divulgués, montrant que Fauci était probablement au courant de la possibilité de la théorie de la fuite du laboratoire de Wuhan et a menti à ce sujet.

Dans un courriel datant de février 2020 et provenant d'un professeur de médecine de l'Université Cornell, le professeur écrit0160 : "Nous pensons qu'il est possible que le virus ait été libéré par un laboratoire de Wuhan."

Fauci a répondu en transmettant l'avertissement prémonitoire à l'un de ses sous-fifres : "Veuillez vous en occuper."

Un mois après cette réponse, un physicien financé par le gouvernement a envoyé à Fauci un autre avertissement selon lequel la Chine envoyait de fausses données, entre autres choses.

Encore une fois, Fauci l'a dédaigneusement transmis à un autre sous-fifre, prétendant que c'était... : "Trop long à lire pour moi."

Pendant que ces courriels étaient envoyés, quiconque mentionnait la théorie de la fuite en laboratoire sur Facebook, Twitter ou YouTube, était subrepticement banni, supprimé et censuré jusqu'à l'oubli. Mais le monde allait découvrir des mois plus tard que c'était l'explication la plus plausible.

Malgré ces mensonges et déformations manifestes, Fauci est resté le chouchou de l'establishment et il est protégé de tout cœur par la classe des vérificateurs de faits. Il semble que Fauci ne pouvait pas faire de mal aux yeux de l'establishment.

S'il avait été pris en train de torturer des chiots, peut-être que les gens l'auraient écouté. Hélas, c'est maintenant le cas et les chiots montrent qu'ils sont capables d'unir les gens bien plus que de mentir et de se parjurer devant le Congrès.

Le White Coat Waste Project a récemment déposé une demande au titre de la loi sur la liberté d'information et ce qu'il a trouvé est tout à fait horrifiant. Les documents demandés aux National Institutes of Health ont révélé que le NIAID, dirigé par le Dr Fauci, a dépensé 1,68 million de dollars pour des "recherches" inutiles, torturantes et carrément sadiques qui ont tué des dizaines de chiots beagles.

"Nos enquêteurs montrent que la division NIH de Fauci a expédié une partie d'une subvention de 375.800 dollars à un laboratoire en Tunisie pour droguer des beagles et enfermer leur tête dans des cages grillagées remplies de mouches des sables affamées, afin que les insectes puissent les manger vivants", a déclaré White Coat Waste à Changing America. "Ils ont également enfermé des beagles seuls dans des cages dans le désert pendant neuf nuits consécutives afin de les utiliser comme appât pour attirer les mouches des sables infectieuses."

Selon le groupe, White Coat Waste a également découvert qu'il avait payé pour empoisonner des chiots, également.

D'après leur rapport :

Les documents obtenus par WCW grâce à la loi sur la liberté de l'information montrent que la division de Fauci aux Instituts nationaux de la santé a ordonné des tests cruels et inutiles de toxicité des médicaments sur des chiens et d'autres animaux qui ont coûté 1,68 million de dollars aux contribuables.

1.68mil Contact Final2 768x443

Dans le cadre de ces tests, 44 chiots beagles âgés de 6 à 8 mois ont reçu des injections répétées ou ont été nourris de force avec un médicament expérimental pendant des semaines, avant d'être tués et disséqués.

Safety Evaluation Final2 768x367

Les documents montrent également que la division NIH de Fauci a payé pour faire couper les cordes vocales des chiots afin qu'ils ne puissent pas aboyer dans le laboratoire pendant qu'ils étaient maltraités.

Cordectomy Final 768x350

Pour ajouter l'insulte à la blessure, ces tests sur les chiens sont COMPLÈTEMENT INUTILES ! Le NIH a déclaré que les tests sur les chiens étaient destinés à soutenir une soumission à la Food and Drug Administration (FDA), mais la FDA a déclaré clairement pas plus tard que cet été : "La FDA n'exige pas que les médicaments humains soient étudiés sur des chiens."

Ce lien renvoie à une vidéo horrifiante montrant les abus. AVERTISSEMENT : Ne la regardez pas si vous êtes sensible à la cruauté envers les animaux.

La cruauté envers ces animaux - contrairement à la cruauté dont Fauci a fait preuve au cours des 20 derniers mois envers les Américains - est difficile à ignorer. Les images et la nature totalement sadique de la torture des chiots beagles ont apparemment franchi le mur des partis et uni ceux des deux camps pour faire en sorte que cela cesse immédiatement.

Après ces révélations, deux douzaines de membres du Congrès ont signé une lettre, dirigée par la représentante républicaine Nancy Mace, du premier district du Congrès de Caroline du Sud, qui pose un certain nombre de questions à M. Fauci.

"Nous vous écrivons pour vous faire part de nos graves préoccupations concernant les rapports faisant état d'expériences coûteuses, cruelles et inutiles sur des chiens, financées par les contribuables et commandées par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases", écrivent les législateurs.

Pointant du doigt White Coat Waste et les rapports des médias, les députés écrivent que "d'octobre 2018 à février 2019, le NIAID a dépensé 1,68 million de dollars de fonds publics pour des tests de médicaments impliquant 44 chiots beagles".

"Les chiens étaient tous âgés de six à huit mois. Les tests commandés ont consisté à injecter et à gaver les chiots d'un médicament expérimental pendant plusieurs semaines, avant de les tuer et de les disséquer.

Il est particulièrement inquiétant de constater que la facture adressée au NIAID comprenait un poste pour la "cordectomie". Comme vous le savez probablement, une cordectomie, également appelée "dévocalisation", consiste à sectionner les cordes vocales d'un chien afin de l'empêcher d'aboyer, de hurler ou de pleurer", poursuit la lettre.

"Cette procédure cruelle - à laquelle s'opposent, à de rares exceptions près, l'American Veterinary Medical Association, l'American Animal Hospital Association et d'autres - semble avoir été pratiquée pour que les expérimentateurs n'aient pas à écouter les cris douloureux des chiots beagles. Il s'agit d'un détournement répréhensible de l'argent des contribuables", ont déclaré les législateurs.

Les législateurs ont exigé de savoir combien de ces tests ont été effectués sur des chiens et quel en a été le coût. Ils ont également exigé de savoir pourquoi ces tests ont eu lieu alors que la FDA n'exige pas de tests sur les chiens.

Le fait que des démocrates et des républicains aient également signé la lettre met en évidence le soutien bipartite en faveur de l'enquête sur Fauci.

Fauci a peut-être réussi à échapper à ses responsabilités pour avoir menti au Congrès et au peuple américain, mais maintenant il s'en prend aux chiots, et les chiots transcendent très certainement toutes les lignes de parti.

 

Source : The Free Thought Project

 

Informations complémentaires :