1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

LogoPlusieurs cas de piratages informatiques de sites de médias ou de partis politiques ont eu lieu ces dernières semaines : La chaîne BFM-TV, le journal satirique Charlie Hebdo ou encore l'UMP, dont un millier de cadres ont vu leurs données personnelles se retrouver en libre-service sur internet. Des attaques qui en cachent des milliers d'autres, moins spectaculaires, mais quotidiennes. Ces pirates se nomment des "hacktivistes", contraction de "hackers actvistes". Leur motivation ? Faire passer des messages politiques.

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Source : France Info

 

Puisque c'est la période (entre autres Acta en informations complémentaires, et la politique française en matière d'internet), j'en profite pour vous faire part du fait qu'Avaaz nous alerte sur une nouvelle loi aux USA, permettant un blocage immédiat des sites sur simple allégation.

Le Congrès des États-Unis débat en ce moment d'une loi qui lui donnerait le pouvoir de censurer l'Internet mondial en instaurant une liste noire qui pourrait inclure Youtube, Wikileaks et même Avaaz!

Si cette nouvelle loi entrait en vigueur, Les États-Unis pourraient obliger les fournisseurs d'accès à Internet à bloquer tout site suspecté de violer la législation sur le droit d'auteur ou sur les marques, ou de ne pas suffisamment contrôler l'activité de ses utilisateurs. Comme une très grande partie des serveurs et installations de l'Internet mondial est située aux États-Unis, leur liste noire s'attaquerait à l'Internet libre pour nous tous.

Le vote est attendu d'un jour à l'autre, mais nous pouvons contribuer à arrêter cette attaque. Des membres du Congrès font tout pour défendre la liberté d'expression et nous indiquent qu'un tollé mondial pourrait renforcer leur position. Faisons résonner nos voix des quatre coins du monde et lançons de toute urgence une pétition mondiale sans précédent appelant les décideurs aux États-Unis à rejeter le texte et à stopper la censure d'Internet. Signez la pétition, puis diffusez-la aussi largement que possible, notre message sera remis en mains propres à des membres clés du Congrès des États-Unis avant le vote décisif.

Votez sur la pétition de Avaaz.org pour une fois que l'on a la possibilité d'agir... http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_fr/?vl

Informations complémentaires :

 

 

 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Les hacktivistes : quand les pirates du web font de la politique