Les manifestations de Wall Street entrent dans leur quatrième jour

(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
5 of 5 (2 Votes)

Sur le modèle espagnol, de Paris (information complémentaire) à Tel-Aviv en passant par New York , les réactions à ce hold-up planétaire fusent. Que ce soit pour les dîners du Siècle ou d'autres raisons, d'autres intoxiqués aux médias et victimes de leur passivité risquent d'en payer le prix fort, et surtout longtemps...

N. B. J'en profite pour passer une annonce citoyenne : Si, du côté de Saint Domingue, vous cherchez un bon mécano, fin d'esprit, capable de calculs et de perspectives, et avec de bonnes valeurs, écrivez-moi via contact, je ferai suivre immédiatement...

110920-wall-street-protest-2p.photoblog600.jpg
La police de New York qui essaye de diriger les manifestants marchant directement sur Wall Street mardi. Peter Foley / EPA

Une manifestation appelée « Occuper Wall Street » est entré dans sa quatrième journée mardi alors qu’un groupe d'activistes vaguement organisés ont convergé vers le sud de Manhattan et se sont affrontés avec la police.

La manifestation a débuté samedi lorsque plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant les signes du New York Stock Echange tenant des panneaux disant « Nous devons mettre fin la tyrannie et la corruption des entreprises » et « la dette est l'esclavage. » Dès mardi, la foule avait diminué à plusieurs centaines de personnes.

La Police de New York a fait une poignée d'arrestations – dons deux samedi lorsque des manifestants ont tenté d'entrer dans un bureau de Bank of America et six de plus ce lundi. Au moins quatre personnes arrêté lundi s’était équipé pour porter des masques, ce qui est illégal pour des groupes supérieur a deux personnes ou plus, selon la police.

Une vidéo postée sur YouTube lundi semble montrer la police arrêter au moins un manifestant.

Alexander Penley, un avocat international de New York, a déclaré à Reuters « Le pouvoir de l'élite des entreprises ont détourné la démocratie »,. « La dépression économique que nous vivons aujourd'hui a quelque chose à voir avec la façon de Wall Street s’exécute. »

Les manifestants ont affiché d'autres signes, y compris « l'inflation des produits de base entraîne la famine » et « je ne peux pas me payer un lobbyiste. »

L'idée de la manifestation, apparemment originaire d'un magazine basé à Vancouver appelé Adbusters, qui se décrit comme « un organisme sans but lucratif,  avec un lectorat de 120, 000 personnes, qui se dit préoccupé par l'érosion de nos environnements physiques et culturels par les forces commerciales. »

Dans un post du 13 Juillet sur le Blog , le magazine a appelé les lecteurs à reproduire le soulèvements  des « Printemps arabe » qui a débuté sur la place Tahrir au Caire en Janvier. Le magazine a appelé les lecteurs à « inonder le sud de Manhattan, à mis en place des tentes, des cuisines, des barricades paisible et occuperont Wall Street pendant quelques mois. » Le but de la manifestation, selon le post, est de mettre fin à « l'influence de l'argent sur nos représentants à Washington. »

« c’est le temps pour la démocratie, non la corporatocratie », a proclamé le post. « Nous sommes condamnés sans elle. »

Mardi, la police a maintenu une forte présence dans le Financial District, cloisonnant des zones du trottoir, et provoquant le ralentissement de la circulation des piétons dans un quartier qui attire habituellement un trafic touristique lourds. Les manifestants ont juré de rester pendant des mois.

Vérifiez quelques grandes photos de la manifestation ici.

Parcourir: vedette , de protestation , les banques

Par John Schoen

Source : Bottomline.msnbc.msn.com via Adrien

Informations complémentaires :