1 1 1 1 1 Rating 4.20 (5 Votes)

Alors que les statistiques officielles indiquent toutes une amélioration de la situation sanitaire, les médecins de la technostructure sanitaire multiplient les discours alarmistes et les mises en garde sur une dégradation fulgurante de l'épidémie. Une offensive se prépare pour sommer le gouvernement de procéder à un nouveau confinement de la population, dont on perçoit mal, à ce stade, les raisons. Y a-t-il une lutte de pouvoir ouverte entre les élus et les experts ?

Lacombe FI
Karine Lacombe

Depuis plusieurs jours, les médecins adoubés par la technostructure sanitaire redoublent d’efforts. Après qu’Emmanuel Macron a reproché au professeur Delfraissy de prendre trop de place, les médecins qui ont pignon sur rue ont pris le relais pour dire l’urgence d’un confinement, alors même que les statistiques sont en amélioration manifeste.

Offensive tous azimuts des médecins pour reconfiner

L’offensive a commencé la semaine dernière avec des déclarations tempétueuses de l’infectiologue controversée Karine Lacombe, accusée de conflit d’intérêt dans l’affaire du Remdesivir. Dans les colonnes de l’Obs, elle a sévèrement critiqué le refus d’Emmanuel Macron de reconfiner la population. 

Le Journal du Dimanche a pour sa part consacré un large espace à un autre membre du Conseil Scientifique, Arnaud Fontanet. Celui-ci a affirmé clairement qu’un nouveau confinement était inévitable. 

De son côté, l’AP-HP a livré des déclarations de nature à terroriser la population, affirmant que les services de réanimation étaient au bord de la saturation, alors même que le nombre de personnes en réanimation a significativement baissé ce week-end. 

Et pourtant la situation s’améliore

Ces déclarations anxiogènes tranchent avec la réalité des statistiques officielles :

Cas Covid 08 02 2021

Comme on le voit, le nombre de personnes en réanimation a entamé une décrue après avoir atteint un pic à 3267 personnes le 3 février. Si la situation n’est pas idyllique, elle ne donne en tout cas aucun signe de rupture imminente. 

Rappelons que, en cas de crise, les hôpitaux peuvent monter à 15.000 lits de réanimation, soit 5 fois plus qu’aujourd’hui. 

La technostructure médicale a-t-elle intérêt à dramatiser ?

Cette différence entre les statistiques officielles et la communication délibérément anxiogène des médecins pose une nouvelle fois la question de la stratégie déployée par la technostructure sanitaire pour mettre l’ensemble de la société civile sous contrôle. Le journal allemand Die Welt ne soutient pas autre chose, en révélant, en Allemagne, l’appel du gouvernement Merkel à des scientifiques pour justifier le premier confinement. 

 

Source : Lecourrierdesstrateges.fr

 

Informations complémentaires :

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les médecins reprennent l’offensive en faveur du confinement (CS)