1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Vous voyez, on y vient, le G8 et John Lipsky, quelle belle occasion !!! Comme le dit Jean de La Fontaine : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point...» ! LOL ! Ce  bien commun de l'humanité d'échange et d'universalité voit son potentiel mis en perspective par la Sté Publicis ! Avec une inspiration basée sur l'expérience des Chinois ! C'est merveilleux ! Encore une fois cette expression de la quintessence de la démocratie et de l'intelligence humaine ! Et de la bonne pensée unique ! Qui s'impose à TOUS ! Mobilisez-VOUS ! Et à l'image de CERTAINS  prenez-vous par la MAIN !  Ça changera... À moins que dans quelques temps... Vous ne vouliez un INTRANET NATIONAL ! Et alors la Crashdeeboug...

 

EG8*** Paris, Le 18 mai, 2011 – La semaine prochaine, Nicolas Sarkozy réunira le « forum eG8 », deux jours seulement avant un sommet du G8 dédié à la régulation d'Internet. Sous couvert d'un processus pseudo-consultatif, c'est la volonté affichée par les gouvernements de contrôler un peu plus Internet qui se profile. Derrière l'écran de fumée de ce « forum », les citoyens doivent tenir les leaders politiques mondiaux pour responsables de leurs actions et dénoncer les nombreuses et continuelles atteintes aux libertés. ***

Une des plus importantes agences publicitaires du monde, Publicis, s'est vu confiée par Nicolas Sarkozy l'organisation du « eG8 forum » qui rassemblera un casting d'acteurs économiques impressionnant pour discuter du futur de l'économie numérique. En réalité, M. Sarkozy annonce depuis des mois son intention de se servir de sa présidence du G8 pour imposer le concept « d'Internet civilisé ».

Cette notion, empruntée au gouvernement chinois, est dans la droite ligne de la politique Internet de M. Sarkozy [1]. L'année dernière, M. Sarkozy a aussi essayé d'imposer sur la scène internationale l'idée d'un contrôle des états sur l'architecture du réseau en limitant l'importance d'Internet pour la liberté de communication et la démocratie à travers le monde [2].

Les événements récents dans le monde laissent suggérer qu'une telle approche gagne du terrain sur la scène internationale. La coupure d'Internet en Égypte, la réaction du gouvernement américain par rapport à WikiLeaks [3], l'accord ACTA qui sera signé lors du G8, l'adoption de mécanismes de blocage de sites et les discussions à propos d'un « Schengen virtuel » [4] en Europe, ou les plans « d'interrupteur Internet » (killswitch) sont quelques-uns des nombreux exemples qui montrent la volonté des gouvernements de prendre le contrôle d'Internet. [5]. Les citoyens doivent réagir en exigeant de leurs gouvernements des comptes, afin de s'assurer que Internet puisse rester notre outil le plus précieux pour l'amélioration de nos sociétés.

« En dépit d'une rhétorique apparemment inoffensive, le “forum eG8” est un écran de fumée pour masquer le contrôle accru des gouvernements sur Internet. Nous sommes à un moment crucial de l'histoire où les citoyens doivent se mobiliser pour garder le contrôle d'un Internet ouvert et universel.

Aux tentatives de transformer Internet en un outil de répression et de contrôle doivent être opposés tous les moyens possibles d'expression et de création » conclut Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation citoyenne La Quadrature du Net.

*** La Quadrature du Net, accompagnée de plusieurs organisations d'artistes et citoyennes, invite toutes les personnes qui le souhaitent à venir exprimer leur créativité sur http://g8internet.com. ***

 

* Références *

1. En France, il a déjà mis en place la coupure de la connexion Internet et la censure des contenus en ligne. Son ministre de l'économie numérique a tenté de faire interdire l'hébergement de WikiLeaks sur le territoire français, car il ne satisfaisait pas à cette notion « d'Internet civilisé ».

2. Voir http://www.laquadrature.net/fr/sarkozy-exporte-linternet-repressif

3. Voir http://www.laquadrature.net/fr/wikileaks-et-le-controle-dinternet

4. Voir http://register.consilium.europa.eu/pdf/en/11/st07/st07181.en11.pdf, point 8 (en englais)

5. D'autres exemples incluent la nouvelle version du projet de loi COICA et la saisie de noms de domaine par les États-Unis, etc.

 

** À propos de la Quadrature du Net **

La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d'Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.

À ce titre, la Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d'expression, le droit d'auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée.

Elle fournit aux citoyens intéressés des outils leur permettant de mieux comprendre les processus législatifs afin d'intervenir efficacement dans le débat public.

Liste des soutiens : http://www.laquadrature.net/fr/ils-soutiennent-la-quadrature-du-net

 

** Contact presse et espace presse **

Jérémie Zimmermann - jz@laquadrature.net - 06 15 94 06 75

http://www.laquadrature.net/fr/espace-presse

_______________________________________________

Discussion mailing list

Discussion@laquadrature.net

http://laquadrature.net/cgi-bin/mailman/listinfo/discussion

Source : La quadrature du Net

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow « Forum eG8 » : un écran de fumée pour le contrôle gouvernemental du Net