1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Sur la piste de Chalouette, écoutez J.J. Bourdin, franchement ça fait peur...

AN 19 02 2015

Découlant logiquement de l'utilisation de l'alinéa 3 de l'article 49 de la Constitution, l'Assemblée votera, jeudi 19 février, vers 18 heures, une motion de censure contre le gouvernement. Déposée par l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et l'Union des démocrates et indépendants (UDI), celle-ci a très peu de chances de passer. La motion de censure, si elle est approuvée, entraîne la démission du gouvernement. Jamais cependant une motion de censure n'a été adoptée après l'utilisation du 49-3.

Lire nos explications : Recours au 49-3 sur la loi Macron : ce qu’il va se passer à l’Assemblée et pour le gouvernement

Le groupe socialiste a presque la majorité absolue

288 députés Avec l'élection de Frédéric Barbier dans le Doubs, le Parti socialiste (PS) n'est qu'à un vote de la majorité absolue. Il compte 288 députés socialistes et apparentés et il suffirait d'un vote de plus pour que la motion de censure soit rejetée. La majorité absolue est en effet à 289. Les socialistes peuvent d'ailleurs compter sur le soutien des radicaux et apparentés, un groupe fort de 18 députés.

L'opposition est loin du compte

228 députés Le groupe UMP et apparentés — qui compte 198 députés — et le groupe UDI — qui en compte 30 — sont les deux groupes à avoir déposé la motion de censure. L'ensemble de ces députés devraient logiquement la voter. On peut également ajouter certains des non-inscrits — ils sont 9. Parmi eux se trouvent Sylvie Andrieux et Thomas Thévenoud, d'anciens socialistes exclus du groupe.

L'opposition de gauche n'est pas suffisante

Le groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), qui rassemble les députés du Front de gauche (FG) a annoncé, par la voix de son président, André Chassaigne, qu'ils voteraient en faveur de la motion de censure. Jean-Luc Mélenchon, qui n'est pas député, a déclaré qu'il n'aurait pas fait ainsi, mais aurait essayé de faire une « motion de censure de gauche ». Mais il faut 58 députés pour déposer une motion de censure, et le groupe communiste n'en compte que 15.

Les frondeurs socialistes et écologistes, dont beaucoup s'opposent au projet de loi Macron n'iront pas jusqu'à voter pour une motion de censure contre le gouvernement. La portée n'est pas la même que de voter contre la loi. Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a d'ailleurs prévenu que ceux qui votaient contre « n'avaient pas leur place au PS ». Dans une motion de censure, seuls les votes contre comptent, ce qui pourrait permettre aux mécontents de s'abstenir sans mettre en danger le gouvernement. 


Loi Macron : Le recours à l'article 49-3... par lemondefr

 

Source : Lemonde.fr

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : Loi Macron : le 49-3, les détails de l'arme ultime du gouvernement...

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Loi Macron : pourquoi la motion de censure a très peu de chances de passer