L’Union européenne a-t-elle envahi la France ? Ni fédéralisme, ni Frexit mais le Bruxit prône l’économiste Bernard Monot (Francesoir.fr)

5 of 5 (1 Vote)
Monot europe
L’Union européenne a-t-elle envahit la France ? Ni fédéralisme, ni Frexit mais le Bruxit prône
l’économiste Bernard Monot F. Froger / Z9
 

Bernard Monot, économiste-politique et vice-président du Cercle National des Économistes, est aussi essayiste et a écrit en 2019 un traité d’économie « l’Eurovision pour les peuples - le Patriotisme ou la Banqueroute ». En 2024, à quelques jours des élections européennes, ce livre s’avère d’autant plus intéressant qu’il aborde de nombreux sujets sur l’Union européenne et les problèmes associés, à l'exception des évènements liés à la crise sanitaire et au conflit russo-ukrainien. 

Dans cet entretien, Bernard Monot revient sur le droit d’inventaire de l’Union européenne, évoque les perspectives et propose des solutions. Il est également question de l'analyse coût-bénéfice de l'Union européenne, qui montre que les dépenses dépassent largement les bénéfices attendus pour les Français.

Une analyse sans concession qui permet d’y voir plus clair sur la situation économique, le manque de compétence des élites ainsi que l’escalade d’engagement. Les deux extrêmes du train du fédéralisme à marche forcée d’un côté et d’un Frexit de l’autre sont abordés. Les élections européennes n’apporteront rien et pour 2027, il faut un candidat qui ait la réelle connaissance des marchés financiers dont nos créanciers tiennent la corde.

monot peuple

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

 

Source : France-Soir.fr

 

 

 

 

 


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Archives / Recherche

Sites ami(e)s