Manifestations anti-capitalistes à Francfort

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
5 of 5 (4 Votes)

Dixit maha qui est expatrié en Allemagne, les banquiers ont peur ! Ils recommandent à ces derniers de se déguiser... (J'ai une idée pour eux ! ) ; ) La chasse est ouverte à Francfort avec le mouvement Blockupy ! 

demons14.jpg

La capitale financière allemande Francfort (ouest) se prépare à partir de jeudi à quatre jours de manifestations anticapitalistes, la police annonçant 40.000 manifestants et une banque ayant déjà décidé de fermer son siège.

La maire de la ville Claudia Roth a fait part mardi de sa "grande préoccupation", alors que la police a recensé quelque 2.000 manifestants potentiellement violents.

La banque allemande Commerzbank, l'une des nombreuses à avoir son siège à Francfort, tout comme la Bourse allemande et la Banque centrale européenne (BCE), a annoncé mardi qu'elle fermerait son siège de jeudi à dimanche, dans l'une des plus hautes tours d'Europe.

Jeudi étant de toute façon férié en Allemagne pour la fête de l'Ascension, la décision n'aura d'effet tangible que vendredi.

"Les salariés qui travaillaient pendant le pont pourront travailler dans d'autres locaux", a déclaré un porte-parole, sans pouvoir préciser le nombre de salariés concernés.

La première banque allemande Deutsche Bank, dont le siège est également à Francfort, a refusé de s'exprimer sur le sujet, un porte-parole soulignant simplement que la banque "observait la situation".

Des salariés de banques ou de sociétés financières cités sous couvert d'anonymat par le quotidien Die Welt disent par ailleurs avoir reçu pour consigne d'abandonner costume et cravate au profit de vêtements moins formels, afin de passer inaperçus.

La régie des transports de Francfort a annoncé de son côté la fermeture de deux stations de métro centrales pendant quatre jours.

Un collectif d'associations anticapitalistes, réunies sous la bannière "Blockupy Frankfurt" a appelé à manifester et bloquer pendant toute la fin de semaine le quartier central des affaires de la capitale financière allemande.

Plusieurs manifestations jeudi et vendredi ont été interdites par la justice, inquiète de "troubles à l'ordre public" après des débordements lors d'une manifestation précédente.

Une première manifestation mercredi soir, ainsi qu'un rassemblement samedi sont par contre autorisés.

Le tribunal administratif de Francfort a également donné jusqu'à 06H00 GMT mercredi aux quelques dizaines d'"indignés" qui campent depuis sept mois devant la BCE pour quitter les lieux, de manière au moins provisoire afin d'établir un périmètre de sécurité autour de l'institution.

La police a de son côté annoncé qu'elle n'avait pas l'intention d'évacuer le campement tant qu'une décision de justice définitive n'aurait pas été rendue, ce qui devrait être le cas dans la journée de mercredi.

Source : Le Figaro

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Les Illuminati
Crashdebug.fr : Les Bilderberg
Crashdebug.fr : Agenda 21