1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Bon, je sais, c’est pas sympa de tirer sur une ambulance, mais d’un autre côté on n’est pas là pour être sympa…

Et puis c’est tellement drôle !… Mais je vous rassure, il va beaucoup mieux ! Ça c’était hier, pendant un moment de doute dans la journée. Depuis hier soir, Il Cavaliere a repris le dessus et a pris une décision unilatérale… ; )

Bon, après il reste la justice, même si je suis sûr qu’il a encore une assise populaire. Mais d'après ce que je « sens », les Italiens commencent aussi à être exaspéré par leur « commedia dell arte » locale, et puis derrière tout ça, il y a quand même le spectre de la mafia italienne...  ; )

Berlusconi 19 09 2013
Silvio Berlusconi

Silvio Berlusconi s'adressera mercredi soir aux Italiens pour évoquer son avenir politique dans un message vidéo qui sera probablement diffusé juste avant le vote d'une commission appelée à décider de son exclusion du Sénat en raison de sa condamnation pour fraude fiscale.

L'ancien président du Conseil italien avait dans un premier temps envisagé de diffuser son message mardi, avant de le reporter de 24 heures. Cette adresse devrait intervenir selon son entourage vers 18h00 (16h00 GMT), avant les opérations de vote à la commission sénatoriale, prévues à 20h30 (18h30 GMT).

Celle-ci devrait rejeter la proposition présentée par Andrea Augello, membre du Peuple de la liberté (PDL, centre droit), de confirmer Silvio Berlusconi dans son mandat de sénateur.

Le magnat, condamné pour fraude fiscale en août dans une affaire d'achat de droits télévisés par son groupe Mediaset , ne devrait pas se servir de cette allocution pour torpiller la coalition gouvernementale gauche-droite conduite par Enrico Letta. C'est du moins ce que croient savoir des sources politiques et la presse locale.

Angelino Alfano, secrétaire du PDL de Berlusconi, a précisé que ce dernier prendrait une décision concernant le sort du cabinet Letta après le vote de la commission.

Depuis plusieurs semaines, des proches de l'homme d'affaires disent ne pouvoir accepter que celui-ci soit exclu du Sénat alors que le Parti démocrate (PD, centre gauche) de Letta est favorable à une destitution.

Ces derniers jours, le milliardaire a paru prendre ses distances avec les menaces d'un renversement du gouvernement Letta auquel participe le PDL.

LES ARGUMENTS DES MODÉRÉS

Silvio Berlusconi, 76 ans, pourrait être tenté de ranimer son ancien parti, Forza Italia, fondé en 1994, et continuer sa carrière politique en faisant campagne contre les juges qu'il accuse de persécutions à son égard.

Il aurait entendu les arguments des modérés du PDL, de ses partenaires en affaires et des membres de sa famille qui estiment que le déclenchement d'une crise politique pourrait avoir des conséquences dommageables pour le centre droit et pour son empire médiatique.

Le magnat pourrait alors apparaître comme le responsable d'une aggravation de la situation de l'Italie confrontée à la plus longue période de récession économique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il se verrait accusé d'avoir entretenu l'instabilité en raison de problèmes juridiques personnels. Une majorité d'Italiens se prononcent pour une stabilité politique et contre l'organisation d'élections anticipées.

Illustrant l'ampleur des problèmes de l'économie italienne, on a appris mercredi de source gouvernementale que le ministère des Finances envisageait de reporter d'un an, de 2013 à 2014, l'objectif d'un équilibre budgétaire.

 

Source(s) : Lesechos.fr avec Reuters

Informations complémentaires :

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Menacé au Sénat, Berlusconi s'adresse aux Italiens