Message In A Bottle (The Police)

0.0 of 5 (0 Votes)

Des fois ça passe mieux en musique, allez, un message pour les générations futures... En attendant, à plus tard, je mets la partie de la Revue de presse à ... s'il me l'envoit... ; )

Amitiés,

f.

 

Source : Youtube

The Police est un groupe rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Il est issu de la génération new wave et post-punk, et formé par les Britanniques Sting au chant et à la basse, Andy Summers à la guitare électrique et l'Américain Stewart Copeland à la batterie. Summers a rapidement remplacé en 1977 le Français Henry Padovani. Le groupe est très populaire vers la fin des années 1970 et au début des années 1980 grâce à leur musique rock, mélangeant jazz1, punk2 et reggae.

Le groupe est notamment connu pour ses titres Roxanne, So Lonely, Message in a Bottle, Walking on the Moon et Every Breath You Take. The Police est classé numéro 70 dans la liste des 100 plus grands artistes de tous les temps du magazine Rolling Stone3. Le trio cesse toute activité commune après la série de concerts (Synchronicity Tour) donnés en 1983-1984 dans la foulée de la sortie de leur dernier album, Synchronicity (1983), qui rencontre un important succès international. Le groupe ne se retrouve que brièvement en 1986, puis pour une grande tournée mondiale en 2007-2008.

Biographie

Origines et formation (1976–1977)

Le groupe est formé à la fin décembre 1976, à la suite de la rencontre entre Stewart Copeland ancien batteur du groupe de rock progressif Curved Air et Henry Padovani, jeune guitariste français fraîchement débarqué à Londres, et sur leur envie commune de rejoindre la scène punk alors en pleine effervescence. Copeland a déjà le nom du groupe, The Police, mot international et probable allusion à son père chef du Political Action Staff de la CIA4, mais il lui manque un bassiste. Copeland pense à Sting (Gordon Matthew Sumner de son vrai nom), qu'il a repéré le 23 décembre 1976 lors d'un concert de Last Exit à Newcastle. Il a détesté le groupe, mais adoré Sting et celui-ci veut justement s'installer à Londres5. Sting arrive à Londres le 9 janvier 1977 et rencontre Copeland dans son squat de Mayfair. Sting et Copeland jouent ensemble pendant deux heures. Les deux musiciens se complètent dans une parfaite alchimie. Copeland expose à Sting son idée : monter un trio punk. Sting n'est pas véritablement convaincu mais il accepte tout de même de revenir pour une première répétition le 12 janvier. Copeland lui présente à cette occasion Henry Padovani.

Un mois plus tard, le 12 février, The Police entre au Pathway Recording Studios, petit studio huit pistes, et enregistre ses deux premiers morceaux, Fall Out et Nothing Achieving, qui sortent en single en mai 1977 en auto-production sur le label Illegal. Le groupe écoule plus de quatre-mille exemplaires de ce single, de bonnes ventes pour une petite production punk. Miles Copeland, le grand frère de Stewart, offre au trio une tournée en première partie de la chanteuse américaine Cherry Vanilla, soit 25 dates au mois de mars et d'avril dans des clubs londoniens. En échange, The Police accompagne la chanteuse pendant ses performances. Du 20 au 27 mars, le trio fait la première partie de la tournée hollandaise du groupe Wayne County and the Electric Chairs. Le groupe se produit également le 28 mars 1977 à Paris, lors de la Nuit punk organisée par Marc Zermati au Palais des glaces avec Wayne County and the Electric Chairs, Generation X, The Jam, les Stinky Toys6. Le trio revient encore à Paris les 11 et 12 mai se produire au Gibus. Il faut attendre le 31 mai 1977 pour que le groupe donne son premier concert en tête d'affiche au Railway Hotel de Londres.

Parallèlement, Sting est contacté début mai par Carol Wilson qui lui a permis de signer un contrat d'édition chez Virgin avec son ancien groupe Last Exit. Son mari, Mike Howlett, ancien musicien des Gong, souhaite monter un nouveau groupe et elle lui propose d'intégrer cette formation. Sting est présenté à Andy Summers, guitariste expérimenté de trente-quatre ans et requin de studio. Mike Howlett les invite à former Strontium 90. Mike aurait aimé prendre Chris Cutler à la batterie, mais celui-ci étant indisponible, Sting amène Stewart Copeland. Strontium 90 répète pendant tout le mois de mai et enregistre plusieurs démos au Virtual Earth Studios. Un album avec des titres studio et live sortira en 1997 sous le nom de Strontium 90: Police Academy. Sur ce disque de Strontium 90, on peut entendre deux futurs titres de The Police : Visions of the Night et Every Little Thing She Does Is Magic. Le 25 mai 1977, The Police joue pour la première fois au Marquee à Londres. Andy Summers assiste à ce concert et voit le groupe sur scène pour la première fois. Quelques jours après, le 28 mai 1977, Strontium 90 joue à Paris au concert de retrouvailles du groupe Gong sous un chapiteau au Vélodrome de Vincennes.

Le 24 juin, The Police joue une nouvelle fois au Marquee et Andy Summers fait un bœuf avec le groupe. Le lendemain, le 25 juin 1977, soit moins d'un mois après le concert donné à Paris, Andy Summers annonce à Stewart et à Sting qu'il souhaite rejoindre le groupe mais à une condition : que le groupe reste un trio, autrement dit à condition de se séparer d'Henry Padovani. Copeland n'est pas d'accord car Padovani est son ami et la seule caution punk du groupe. À l'inverse, Sting est favorable à son entrée dans le groupe car l'apport d'un musicien expérimenté comme Andy Summers peut permettre au groupe de décoller. Le 25 juillet 1977, Andy Summers rejoint The Police au Music Machine de Londres pour un premier concert en compagnie de Sting, Padovani et Copeland. Le quatuor ne durera que l'espace de deux concerts. Le second concert a lieu le 5 août au Festival punk de Mont-de-Marsan aux côtés de The Clash, The Damned et Eddie and the Hot Rods, après 37 heures en bus pour rejoindre Mont-de-Marsan. Le courant ne passe guère entre Henry Padovani et Andy Summers et leurs altercations sont fréquentes.

Source : Wikipedia.org

Information complémentaire :

message_in_bottle_police_17_10_2015.jpg

 


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Sites ami(e)s