(Temps de lecture: 7 - 13 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Et tout ça pour une tromperie..., et une catastrophe annoncée.... ça sera parfaitement en phase avec la carte d'identité numérique d'Atos, la monnaie digitale de la BCE, et le 'revenu universel', et le piège se referme. Hélas (si j'en juge par le manque TOTAL de réaction sur les médias sociaux), le gouvernement a fait du très bon travail, l'incrédulité publique est à son paroxysme, les gens sont dans le déni total ou ne croient pas ça possible.

C'est aussi cela qui permet cette mutation de notre société, le manque de réaction, de relais, etc. Alors où se situe la frontière entre la passivité et la complicité ?

Amitiés,

f.

DO Black Credit Card

Par Jeff Thompson

2021. Avez-vous vérifié votre allocation personnelle de carbone récemment ?

Non, vraiment.

Des discussions ont eu lieu dans diverses revues "académiques" sur la nécessité d'un "quota personnel de carbone", ou PCA. [Source]. Certains affirment que les PCA sont le moyen ultime de lutter contre le changement climatique.

Comment un quota de carbone personnel peut-il être utilisé pour contrôler le climat ?

Eh bien, chaque individu sur la planète dispose d'un nombre déterminé de quotas de carbone personnels qu'il peut utiliser par jour. Une fois qu'il a atteint ce seuil, la force est utilisée pour l'empêcher d'aller plus loin.

Par exemple, disons que vous avez droit à 10 quotas de carbone personnels par jour en tant qu'Américain. Le reste du monde en a 20, mais, hé, tel est le nouveau monde. Vous pensez que c'est juste de la langue de bois ? Non, c'est faux. Le fait de donner à certains pays moins de PCA que d'autres a déjà été discuté. Comment l'Américain moyen s'en sort-il avec les traités internationaux ? [Source]

Que se passe-t-il si vous allez trop loin pour rendre visite à votre mère âgée, si vous chauffez trop votre maison en hiver ou si vous consommez trop de soins de santé et dépassez votre limite quotidienne ?

Les autorités "feraient quelque chose".

Elles vous imposeraient peut-être une lourde amende, ou des voyous spécialisés se présenteraient chez vous pour vous arrêter. Quel que soit le "quelque chose", les autorités vous obligeront à vous plier à leur volonté.

Comment détermine-t-on le montant du quota carbone personnel que quelqu'un a déjà dépensé ?

Eh bien, cela commence par le système financier. Et, avec la nouvelle carte de crédit DO Black, nous venons de faire un grand pas vers la mise en œuvre plus facile du quota carbone personnel. En Suède, où le taux de criminalité atteint des sommets et où les gens s'insèrent des micropuces dans les mains, il a été décidé que le "coût du carbone" serait attribué aux biens de la vie quotidienne. Cette décision a donné lieu à la création de la calculatrice de carbone.

Utilisant l'indice Aland, le calculateur de carbone permet aux usagers de voir l'empreinte carbone quotidienne qu'ils laissent sur la planète. Disons que vous allez dans votre café local et achetez un café au lait. Cela peut vous coûter 1 PCA. Puis vous allez à la station-service et faites le plein de votre camion. Cela vous coûte 6 PCA. Lorsque vous avez terminé votre course à la banque, à l'épicerie et à la poste, vous avez largement dépassé votre limite quotidienne de 10 PCA.

Et donc, votre carte de crédit s'arrête.

Du moins, c'est une des options disponibles avec la nouvelle DO Black. Deux cartes différentes sont disponibles pour le public (uniquement en Suède, pour le moment) : la carte de fermeture et une carte plus "éducative" qui avertit uniquement les clients de l'impact de leurs habitudes de consommation sur l'environnement.

L'attribution de quotas de carbone personnels n'est pas aussi éloignée que vous pourriez le penser.

Bientôt dans une Grande Réinitialisation près de chez vous...

Il ne semble pas que le reste du monde doive attendre longtemps pour bénéficier de cette technologie. Selon Mastercard, le calculateur de carbone a été intégré à l'ensemble de son réseau mondial. Jorn Lambert, Chief Digital Officer de Mastercard, semble donner une preuve supplémentaire que nous verrons bientôt cette technologie en disant :

    "Les entreprises, les consommateurs et les communautés doivent travailler ensemble pour apporter les changements significatifs nécessaires pour lutter efficacement contre le changement climatique."

    "Une nouvelle recherche sur la durabilité, commandée par Mastercard, révèle une nette augmentation de la passion des consommateurs pour l'environnement grâce au COVID-19. Plus de la moitié des personnes interrogées dans le monde (54%) considèrent que la réduction de leur empreinte carbone est plus importante aujourd'hui qu'avant la pandémie."

Les mots de Lambert semblent s'accorder parfaitement avec la déclaration de Klaus Schwabb : "La pandémie représente une fenêtre d'opportunité rare mais étroite pour réfléchir, réimaginer et réinitialiser notre monde."

Mastercard affirme en outre que 85% des personnes interrogées se disent prêtes à lutter à titre personnel contre le changement climatique.

Plusieurs grands acteurs de renom favorisent la carte de crédit DO Black

Pour commencer, le Forum économique mondial (WEF), fondé par Klaus Schwabb. Selon le WEF :

"Si beaucoup d'entre nous sont conscients de la nécessité de réduire notre empreinte carbone, les conseils pour y parvenir peuvent sembler nébuleux, et tenir une comptabilité est difficile. DO surveille et coupe les dépenses lorsque nous atteignons notre maximum de carbone."

Le Forum économique mondial nous a déjà parlé de ses projets pour le monde. Vous vous souvenez de cet article sur le fait que nous ne posséderons plus aucune propriété d'ici 2030 ?

L'ONU a également saisi l'occasion d'encourager l'utilisation de ces nouveaux types de technologies. Niclas Svenningsen, responsable de l'action mondiale pour le climat au secrétariat des Nations unies sur le changement climatique (je ne saurai jamais comment il fait pour que ce titre tienne sur une pancarte), a déclaré : "Ce qui est vraiment important ici, c'est que les technologies de l'information et de la communication (TIC) soient au cœur de la société." :

    "Ce qui est vraiment essentiel ici, c'est la disponibilité de l'information. On ne peut certainement pas attendre des gens qu'ils modifient leurs comportements et prennent des mesures en faveur du climat s'ils ne savent pas quelle est leur empreinte climatique ou ce que représente leur consommation. Ces données étant désormais facilement accessibles grâce à l'excellent travail des partenaires, les citoyens sont habilités à prendre des décisions intelligentes et à agir de manière responsable, et cela peut provoquer un changement culturel important autour de l'action climatique."

Combien de temps faudra-t-il attendre avant que TOUTES les cartes adoptent les mesures de l'APC ?

Combinez le calculateur de carbone et la carte noire DO avec l'UBI, une société sans argent liquide et un système de crédit social et nous verrons l'État policier le plus grand et le plus efficace jamais connu par l'homme. Une société où toute critique ou résistance au gouvernement entraînera la fermeture immédiate des crédits et l'exclusion totale de l'intrus de la société.

Ceux qui ne veulent pas se conformer à ces mesures climatiques agissent de manière "irresponsable", voilà qui risque de faire encore plus écho à l'avenir. Et pendant combien de temps une telle mesure restera-t-elle volontaire ? À quel moment verrons-nous de plus en plus de cartes adopter ces mesures ? Les gouvernements décideront-ils par décret que TOUS doivent prendre ces mesures ? Une forme d'urgence climatique pourrait-elle être émise, avec de nouveaux confinements, de nouvelles méthodes de paiement et de nouvelles réglementations ?

Je dirais que ce n'est qu'une question de temps. Regardez l'hystérie et la haine produites par les mandats de vaccination et les réglementations de "santé publique". Multipliez cela par L'AVENIR DE L'HUMANITÉ OMOSH !!!!!

La carte noire DO : Partez de chez vous sans elle

Que pensez-vous de l'allocation carbone personnelle ? Pensez-vous que la carte noire DO et le calculateur de carbone sont bénéfiques ou qu'ils ne sont qu'un autre élément de la grande réinitialisation ? Comment pouvons-nous éviter d'être emportés dans le filet du changement climatique ? Parlons-en dans la section des commentaires.
À propos de l'auteur

Jeff Thompson est un pêcheur passionné qui aime passer du temps à naviguer sur son bateau et à lire en mer.

 

Source : Theorganicprepper.com

 

Informations complémentaires :