1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Petit meurtre entre amis... Là où tout ces commentateurs manquent de lucidité, c'est sur le fait que la politique est une drogue dure... Du reste, j'écoutais Robert Ménard chez J.-J. Bourdin ce matin, et c'est affligeant de voir la vitesse avec laquelle les gens retournent leur veste, et vous expliquent que le Front National, n'a plus rien à voir avec Jean Marie Le Pen...

Lepen 05 05 2015
AFP/AFP - Marine Le Pen, le 1er mai 2015 à Paris

Jean-Marie Le Pen se dit opposé "pour l'instant" à une victoire à l'Elysée de sa fille Marine, qui vient de le suspendre du FN qu'il a fondé et qu'elle préside, jugeant que ce serait "scandaleux".

"Si de tels principes moraux devaient présider à l'Etat français, ce serait scandaleux", après sa "trahison" à son égard, déclare l'eurodéputé dans une interview diffusée intégralement mardi par Europe 1. Souhaite-t-il sa victoire en 2017? "Pour l'instant, non".

Il la juge "un peu pire" que l'UMP et le PS, "parce que l'adversaire vous combat de face, là il vous combat de dos".

Celui qui a dirigé près de 40 ans le Front national assure par ailleurs que sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen "a retiré sa candidature mais je ne sais pas si ce sera durable".

La députée du Vaucluse doit être tête de liste de son camp aux régionales de décembre en Paca.

Dans une autre interview diffusée par RMC, Jean-Marie Le Pen se déchaîne contre le bureau exécutif qui l'a suspendu par sept voix contre une, y voyant "une assemblée de stipendiés, de courtisans, un peloton d'exécution, avec les sept mercenaires".

 

Source(s) : Yahoo avec Afp

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : « L'histoire ne se répète jamais exactement, par contre elle bégaie... »

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Moment détente (?) : Jean-Marie Le Pen : une victoire de Marine à l'Elysée, « ce serait scandaleux… »