(Temps de lecture: 1 - 2 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 4.38 (8 Votes)

Momotchi a reçu le Dr Amine Umlil, un combattant de la première heure. Bien avant la crise du covid-19, dès 2006, le pharmacien des hôpitaux dénonçait déjà le manque d'organisation de l'hôpital public et l'incompétence, qui génèrent de graves dysfonctionnements.

Depuis la vaccination obligatoire pour les soignants, Amine Umlil se retrouve devant une situation inédite où des administratifs donnent des informations sur des médicaments sans en avoir les compétences. Sa détermination s’est fait sentir au Sénat le 24 mai 2022. Amine Umlil, qui a aussi des compétences juridiques — Master 2 Droit de la Santé —, explique de façon claire les malversations et les incompétences qui nous ont menés à des catastrophes. « Je n’ai jamais vu autant de collectifs ! J’ai l’impression qu’il y a autant de collectifs que d’organes touchés. Vous connaissez le collectif pour les cycles menstruels, mais il faut savoir qu’il existe d’autres collectifs. »

Mme Laurence Muller-Bronn, sénatrice du Bas-Rhin, a posé une question que aucun média n’a relayée : comment se fait-il que plus de quatre mille enfants de moins de cinq ans ont été vaccinés avec des doses pour adultes, avec des produits qui n’ont pas reçu d’AMM ?

Vous pouvez vous procurer l’ouvrage du Dr Amine Umlil : Vaccins contre la Covid-19 : L’impossible consentement

et retrouver Amine Umlil sur :

Momotchi pour Le Média en 4-4-2

 

Source : Lemediaen442.fr

 

Information complémentaire :

Momotchi Umlil