1 1 1 1 1 Rating 4.60 (10 Votes)

Quelle bande de guignols, je les ai vu sur une autre vidéo avec un motard, ils sont agressifs et ont un sentiment de toute puissance et d'impunité (aussi ils cherchent à détruire les caméras qui les filment), et après ils s'étonnent qu'ils se prennent des tirs de mortiers dans la tronche dans les cités.

Les premiers résultats de l'autopsie du livreur mort à Paris interrogent sur le comportement des policiers lors de son interpellation.

Sur des images amateur, on perçoit la tension entre le livreur et les policiers. Vendredi 3 janvier, Cédric Chouviat, 42 ans, a été interpellé par les forces de l'ordre à bord de son scooter. Sur une autre vidéo, on aperçoit l'homme à terre qui semble se débattre. Ce père de cinq enfants va faire un arrêt cardiaque lorsque les fonctionnaires tentent de l'interpeller pour outrage. "Je ne réfute pas l'hypothèse qu'il ait pu être insultant, (...) est-ce que pour autant il mérite ce qui lui est arrivé", interroge Doria Chouviat, épouse du livreur.

Des antécédents cardiovasculaires

Une autopsie a été réalisée lundi 6 janvier. "Les premiers éléments communiqués au parquet par les médecins légistes faisaient état d'une manifestation asphyxique avec une fracture du larynx et relevaient un état antérieur cardiovasculaire", a indiqué le parquet de Paris. Les policiers assurent de leur côté que Cédric Chouviat est tombé lorsqu'ils essayaient de le menotter.

Source : Francetvinfo.fr

 

Information complémentaire :

 

Cedric Chouviat 08 01 2020

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Mort d'un livreur après son interpellation à Paris : l'autopsie révèle une asphyxie « avec une fracture du larynx » (Francetvinfo)