1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

« Errare humanum est, perseverare diabolicum » L'erreur est humaine, persévérer [dans son erreur] est diabolique... Même les ingénieurs d'EDF ne voulaient pas de l'EPR, estimant que c'était une mauvaise série. Le PDG d'EDF a parié la vie de sa société sur ces chantiers ... et a persévéré... Contre l'avis des personnels techniques. (vidéo ci-dessous)

Dans une lettre envoyée le 12 septembre, la ministre de la Transition écologique et le ministre de l’Économie, Elisabeth Borne et Bruno Le Maire, donnent une feuille de route précise au président d’EDF, Jean-Bernard Lévy, affirme Le Monde.

Dans une lettre adressée au président d’EDF, le gouvernement donne une feuille de route précise conduisant à la construction de six réacteurs nucléaires EPR sur les quinze prochaines années, rapporte Le Monde dans son édition en ligne ce lundi 14 octobre 2019.

Dans une lettre envoyée le 12 septembre, que Le Monde a pu consulter, la ministre de la Transition écologique et le ministre de l’Économie, Elisabeth Borne et Bruno Le Maire, donnent une feuille de route précise à Jean-Bernard Lévy pour « être en mesure de répondre à l’exécution d’un programme de construction de trois paires de réacteurs sur trois sites distincts ».

Juste « une hypothèse de travail »

Et le courrier de détailler que la construction de chaque paire sera « espacée de quatre ans et les tranches au sein d’une même paire de dix-huit mois », ajoute le quotidien.

Contacté par Le Monde, le ministère de la Transition écologique et solidaire assure que « cette lettre de mission ne présage en rien les décisions qui pourraient être prises après mi-2021 » et assure que le fait de mentionner la construction de six réacteurs EPR est uniquement « une hypothèse de travail ».

Selon une source à Bercy, cette « lettre de mission » ne préjuge pas de la décision finale et la construction de six réacteurs nucléaires EPR ne constitue qu’une « hypothèse de travail » parmi d’autres.

EDF a pour l'instant refusé de commenter ces informations.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a précisé fin septembre qu’il disposerait le 31 octobre du résultat d’un audit qu’il avait commandé sur la situation de la filière nucléaire, qui a fait l’objet de nombreux dysfonctionnements au cours des dernières années.

L’État envisage de regrouper les activités nucléaires d’EDF au sein d’une entité 100 % publique et de placer dans une société distincte, dont le capital pourrait être ouvert ultérieurement, les activités d’énergies nouvelles, les réseaux et les services énergétiques.

Source : Ouest-france.fr

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : En quasi-faillite, EDF veut nationaliser le nucléaire… et privatiser les renouvelables (Reporterre)

 EPR 15 10 2019

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Nucléaire : l’État songerait à construire six EPR (Ouest-France)