(Temps de lecture: 5 - 10 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Incroyable la Chine refuse une nouvelle enquète internationale, hum.... à votre avis pourquoi ?

Hélas, le souci c'est que les gens ne s'en préocupent pas (en plus au mois d'août).

Mais n'oubliez pas qu'ils ne sont pas les seuls responsables de ces recherches sur les "gains de fonction" (transmissibles à l'homme) des coronavirus de chauve-souris.

Comme nous vous l'avons rappelé ces recherches sino-américaines ont TOUS les aspects d'une recherche d'arme de guerre bactériologue déguisée.

Il faut une pression populaire de toutes et tous (dans chaque pays) pour que les Américains et les Chinois coopèrent totalement et de façon transparente sur ces recherches, et que les Chinois ré-ouvrent l'accès à leurs bases de données.

En attendant nous on subit, hein....

Et il est où E. Macron dans ce dossier ? Lui qui parle pour n'importe quoi... (n'oubliez pas ce sont des recherches sino-américaines, pas seulement chinoises...)

Amitiés,

f.

Fuites Labo 13 08 2021
Pour Peter Embarek, chef de la délégation de scientifiques internationaux envoyés en Chine par
l’Organisation pour déceler l’origine du Covid, la fuite du virus d’un laboratoire de Wuhan, la ville
chinoise où les premiers cas ont été détectés fin 2019, fait partie des hypothèses "probables".
Photo AFP

Le docteur danois Peter Ben Embarek, enquêteur pour l'OMS, a indiqué que la fuite du virus d’un laboratoire de Wuhan, la ville chinoise où les premiers cas ont été détectés fin 2019, fait partie des hypothèses "probables". Un employé aurait pu être infecté en prélevant des échantillons sur une chauve-souris porteuse du virus.

Dans sa quête des origines de la pandémie de Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé jeudi à tous les pays, et en particulier à la Chine où la fuite d’un laboratoire est suspectée, de publier "toutes les données sur le virus".

"Spécifiquement, pour aborder "l’hypothèse labo", il est important d’avoir accès à toutes les données brutes, d’envisager les meilleures pratiques scientifiques", a déclaré l’OMS dans un communiqué, soulignant que la Chine avait laissé entendre que l’OMS agissait sous pression politique concernant les études sur l’origine du coronavirus.  "Partager les données et autoriser le réexamen d’échantillons (...) n’est pas autre chose que ce que nous incitons tous les pays, y compris la Chine, à soutenir pour que nous puissions avancer dans l’étude des origines (de la pandémie) rapidement et efficacement", a ajouté l’OMS.

« C’est là que le virus passe directement de la chauve-souris à l’homme »

Pour Peter Embarek, chef de la délégation de scientifiques internationaux envoyés en Chine par l’Organisation pour déceler l’origine du Covid, la fuite du virus d’un laboratoire de Wuhan, la ville chinoise où les premiers cas ont été détectés fin 2019, fait partie des hypothèses "probables".

"Un employé (d’un laboratoire) infecté sur le terrain en prélevant des échantillons relève de l’une des hypothèses probables. C’est là que le virus passe directement de la chauve-souris à l’homme", a-t-il déclaré à la chaîne publique danoise TV2.

Dans un documentaire intitulé "Le mystère du virus - un Danois à la recherche de la vérité en Chine" diffusé jeudi sur la chaîne danoise, le scientifique s’est montré très critique envers Pékin. Selon lui, il a été difficile pour son équipe de discuter de cette théorie avec les scientifiques chinois.

La délégation de l’OMS a obtenu la permission de visiter deux laboratoires où s’effectuent des recherches autour des chauve-souris. Lors de ces visites, "nous avons eu droit à une présentation, puis nous avons pu parler et poser les questions que nous voulions poser, mais nous n’avons pas eu l’occasion de consulter la moindre documentation", a-t-il assuré.

Seules personnes susceptibles d’avoir approché les chauves-souris sont des employés des laboratoires

Il a ajouté qu’aucune des chauve-souris ne vit à l’état sauvage dans la région de Wuhan, et que les seules personnes susceptibles d’avoir approché les chauves-souris soupçonnées d’avoir hébergé le virus à l’origine du Sars-Cov-2 sont des employés des laboratoires de la ville.

Dans son communiqué, l’OMS précise jeudi soir "qu’afin de pouvoir examiner "l’hypothèse du laboratoire", il est important d’avoir accès à toutes les données brutes". Elle ajoute que l’analyse et l’amélioration des protocoles de sécurité dans tous les laboratoires du monde "y compris en Chine est important pour notre sécurité collective".

« L’accès aux données ne devrait en aucun cas être un enjeu politique »

L’organisation insiste sur le fait qu’il est "d’une importance vitale" de savoir comment a commencé l’épidémie de Covid-19. "L’accès aux données ne devrait en aucun cas être un enjeu politique". A partir de "ce que nous avons déjà appris, la prochaine série d’études comprendra un examen des données brutes sur les premiers cas et les premiers cas potentiels en 2019", a ajouté l’organisation.

Elle demande à tous les pays de surmonter leurs divergences et de travailler ensemble "afin de fournir toutes les données et tous les accès nécessaires, afin que la prochaine série d’études puissent être entamée le plus vite possible".

La Chine s'oppose à une nouvelle enquête

La Chine a d'ores et déjà rejeté l'appel de l'OMS à une nouvelle enquête sur son territoire pour rechercher les origines du Covid-19, exhortant à une approche "scientifique" et non "politique". "Nous sommes opposés à la politisation de la recherche des origines (...) et à l'abandon du rapport conjoint Chine-OMS publié après la visite d'experts internationaux en janvier à Wuhan", a indiqué Ma Zhaoxu, vice-ministre des Affaires étrangères. "Nous soutenons une recherche basée sur la science."

 

Source : Lalsace.fr

 

Informations complémentaires :

 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    guibus · 1 months ago
    Ce virus vient de Fort Detrick aux USA, et a été amené par les soldats US lors des Jeux Militaires Mondiaux qui ont eu lieu en octobre 2019 à Wuhan. Le problème est que toutes les nations étaient logées dans des logements spécifiques à l'armée, sauf l'armée américaine qui avait élu domicile .... juste à côté du marché de Wuhan, quel heureux hasard ! En janvier 2020, les scientifiques de Taïwan, qu'on ne peut pas taxer d'être pro-chine communiste, on montré à la télévision qu'il y avait à l'époque 5 variants principaux, et que les USA, étant le seul pays à avoir des cas des 5 variants sur son sol, devaient nécessairement être la source du virus.
Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Origine du virus et patient zéro : pourquoi l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire de Wuhan revient sur la table (Lalsace.fr)