1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Update 07.04.2016 : Les Panama Papers sont de la propagande soutenues par Soros, Rockefeller et la CIA…

Panama Paper Usa 05 04 2016
 

La récente fuite de données sur les avoirs cachés de leaders politiques mondiaux, qui a provoqué une onde de choc médiatique, ne concerne curieusement aucun responsable américain.

Les données de l’enquête en question baptisée Panama Papers, qui ont été obtenues par le journal allemand Süddeutsche Zeitung grâce à une source anonyme, proviennent du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca.

1021268479

6223608301 252f152733 Z

D’après les médias occidentaux, ce cabinet aurait créé entre 1977 et 2015 plus de 214.000 entités offshores permettant de masquer l’identité de leurs propriétaires dans 21 paradis fiscaux différents. Au total, 140 responsables politiques, dont douze chefs d’Etat et de gouvernement anciens ou actuels, sont cités dans les documents. Il est quand même à souligner qu’aucun responsable américain ne figure parmi les personnes citées dans l’enquête, ce qui semble bizarre compte tenu de l’ampleur des révélations qui concernent, selon certaines informations, des individus provenant de deux centaines de pays du monde.

 The United States is pure and good and incorruptible.

CfJLp IXEAQk H5

Dans le même temps, le projet WikiLeaks attire l’attention sur l’emplacement des banques ayant servi d’intermédiaires dans les transactions douteuses révélées dans Panama Papers :
CfKRQ1bXEAA2F2b

​L’absence de noms de citoyens US dans la liste s’explique peut-être par le fait que les Américains sont peu disposés à conserver leurs gains acquis illégalement à Panama après la conclusion en 2010 d’un accord entre les deux Etats qui a mis fin aux tentatives de riches Américains de trouver un refuge fiscal dans ce pays.

« La carte des compagnies et des clients du #PanamaPapers : plus de 3000 aux Etats-Unis, plus de 9000 au Royaume-Uni » (WikiLeaks)

Voir la carte complète : https://briankilmartin.cartodb.com/viz/54ddb5c0-f80e-11e5-9a9c-0e5db1731f59/embed_map

Lien du tweet de WikiLeaks : https://twitter.com/wikileaks/status/716941059935375360

Cependant, il reste toujours possible que des noms américains fassent surface dans les documents de Mossack Fonseca, à condition que les Etats-Unis ne se trouvent pas derrière la fuite de ces informations. Il est curieux que l’individu ayant remis à la presse les données en question se présentait au Süddeutsche Zeitung comme John Doe….

https://fr.sputniknews.com/international/201604041023923970-panama-fuite-etats-unis/

CfNERmbUEAACVNr

27.01.2016 SPUTNIK

Les Etats-Unis, qui critiquent les banques suisses pour leur manque de transparence, sont eux-mêmes devenus une « planque » pour la fortune des plus riches, d’après Bloomberg.

Le principal paradis fiscal du monde, ce sont les Etats-Unis, qui aident les riches à payer moins d’impôts tout en critiquant les banques suisses pour leur refus de fournir des informations sur leurs clients, rapporte l’agence Bloomberg citant des experts, juristes et analystes.

1015064229
 

Selon un rapport du directeur de Rothschild & Co, Andrew Penney, les Etats-Unis sont « un nouveau paradis fiscal ou une nouvelle Suisse ». Les autorités américaines ne se pressent pas pour adopter les nouvelles normes de divulgation d’informations bancaires de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), attirant les riches du monde entier. 

Cela favorise le développement d’un tout nouveau marché d’aide aux étrangers souhaitant cacher leur fortune à leurs Etats. De telles entreprises fleurissent déjà dans le Nevada, dans le Wyoming et dans le Dakota du Sud.

« Quelle ironie – non, quelle perversité – les Etats-Unis, qui ont été si critiques à l’égard des banques suisses, sont devenus une juridiction appliquant le secret bancaire », a déclaré Peter Cotorceanu, un avocat du cabinet juridique suisse Anaford AG, cité par Bloomberg.

1021268080
 

Il n’y a rien d’illégal dans les efforts des banques qui attirent les fonds aux Etats-Unis en promettant aux étrangers de garder le secret bancaire s’il ne s’agit pas d’évasion fiscale. Mais les Etats-Unis sont l’un des rares pays où les conseillers font la promotion de comptes bancaires qui resteront cachés. Rothschild & Co, une vieille institution financière européenne, profite elle aussi de cette situation. Elle a ouvert un bureau à Reno pour transférer les fonds d’étrangers fortunés dans le Nevada. Cet Etat américain se trouve mieux placé que les îles Bermudes ou Caïmans ayant adopté les nouvelles normes internationales de transparence fiscale.

Trident Trust Co, l’un des plus grands fournisseurs de services offshore du monde, a transféré en décembre des dizaines de comptes de Suisse, de l’île de Grand Cayman et d’autres sites à Sioux Falls, dans l’est du Dakota du Sud, d’après Bloomberg.

« J’ai été surprise de voir arriver tant de personnes qui avaient autrefois des comptes en Suisse, mais qui souhaitent retirer leurs fonds de Suisse », dit Alice Rokahr, présidente de Trident. 

1021132454
 

D’ailleurs, aucun de ces étrangers ne parle d’évasion fiscale. « Ces gens ont des craintes légitimes pour leur santé et leur fortune », affirme-t-elle. Selon les experts, la disparition des paradis fiscaux n’est pas pour demain. Les banques suisses détiennent toujours 1.900 milliards de dollars sur des comptes cachés au fisc par leurs propriétaires, note Gabriel Zucman, professeur d’économie à l’Université de Californie de Berkeley. 

La Suisse a été la Mecque des comptes bancaires secrets pendant des décennies. Mais la situation change, estiment les experts. Les médias ont récemment rapporté que la banque britannique HSBC pourrait faire l’objet de nouvelles poursuites judiciaires aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pour fraude fiscale.

https://fr.sputniknews.com/economie/201601271021268580-usa-services-offshore-evasion-fiscale/

CfMvnwYW8AAEaUW.jpg Large


Source : Leblogalupus.com

Informations complémentaires :

 

Crashdebug.fr : Vers la guerre civile ?
Crashdebug.fr : La route vers la démocratie...

 
1tom

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Panama Papers : mais où sont les Américains ? Les USA, un nouveau paradis fiscal pour les riches !