1 1 1 1 1 Rating 4.14 (7 Votes)
Obligation Vaccinale
JUSTIN TALLIS/AFP via Getty Images

par Kurt Zindulka 18 fév 2021

Des entreprises britanniques ont demandé à des cabinets juridiques de rédiger des contrats "pas de piqûre, pas d'emploi" qui empêcheraient l'embauche d'employés potentiels à moins qu'ils n'aient été vaccinés contre le coronavirus chinois.

Alors que le gouvernement a publiquement affirmé qu'il n'avait pas l'intention d'exiger des passeports pour les vaccins nationaux, les ministres ont admis que des entreprises privées pourraient prendre le relais pour l'imposer au public britannique.

S'adressant au Financial Times, des cabinets d'avocats ont déclaré avoir déjà été contactés par des entreprises, notamment des maisons de soins et des multinationales, qui cherchent à établir des contrats exigeant que les employés soient vaccinés contre le virus.

Un avocat anonyme a déclaré au journal que de telles exigences pourraient être risquées car elles pourraient déclencher des plaintes pour discrimination de la part de personnes qui refusent de prendre le vaccin pour des raisons religieuses, de femmes enceintes, ou de personnes qui ont des problèmes de santé, comme des allergies, qui les empêchent de prendre le vaccin.

L'avocat a noté que dans les secteurs où les employés sont entourés de personnes à risque, comme dans les maisons de retraite, les contrats dits "pas de piqûre, pas d'emploi" peuvent finalement être défendables.

Certains des cabinets d'avocats contactés ont affirmé que les entreprises ont également commencé à se renseigner sur la manière d'exiger que les personnes déjà employées reçoivent le vaccin.

Cependant, les entreprises qui cherchent à modifier les contrats des personnes déjà employées devraient obtenir le consentement du travailleur, a mis en garde un associé du cabinet d'avocats Lewis Silkin, James Davies.

La Confédération de l'industrie britannique (CBI) a déclaré que rien ne justifiait que les entreprises exigent des vaccins pour leurs employés, affirmant que des tests de masse seraient une option préférable.

Le directeur général de la société de ressources humaines CIPD, Peter Cheese, a déclaré : "Le gouvernement britannique n'a pas rendu le vaccin obligatoire, donc les employeurs non plus."

M. Cheese a ajouté : "Ils ne devraient pas non plus restreindre l'accès au travail des personnes qui ont été vaccinées ou non."

Mardi, le ministre britannique des vaccins, Nadhim Zahawi, a déclaré : "C'est aux entreprises de décider ce qu'elles font, mais nous n'avons pas encore la preuve de l'effet des vaccins sur la transmission."

Zahawi avait précédemment déclaré qu'un tel programme serait erroné et discriminatoire.

Dimanche, le ministre des affaires étrangères Dominic Raab a déclaré que l'utilisation de passeports pour les vaccins au niveau national est envisagée par le gouvernement dans des endroits tels que les supermarchés.

En janvier, le fondateur anti-Brexit de Pimlico Plumbers a annoncé qu'il allait exiger que ses employés soient vaccinés, en déclarant avec audace "pas de vaccin, pas de travail".

Charlie Mullins a déclaré qu'il allait faire en sorte que les contrats de travail stipulent de manière "standard" que "vous êtes tenu d'avoir un vaccin" : "Nous n'emploierons plus de personnes à l'avenir si elles ne sont pas vaccinées."

Barchester Healthcare, qui gère plus de 200 maisons de retraite, a également déclaré qu'il refusera d'embaucher des personnes qui ne sont pas vaccinées.

 

Source : Breitbart.com

 

Informations complémentaires :

 

 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Pas de piqûre, pas d'emploi - Les entreprises britanniques s'apprêtent à rendre les vaccins obligatoires (Breitbart.com)