(Temps de lecture: 5 - 9 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, ce matin, 5.000.000 de Français(es) ont rejoint nos rangs, et c'est une bonne nouvelle. J'espère que tous ces gens se poseront et réfléchiront à tout cela, et ses conséquences. Je déconseille fortement la 3e dose, qui apparemment serait le coup fatal au système immunitaire, pour les gens avec déjà deux doses. Je ne sais quoi leur dire, mais ne faites pas la 3e dose, on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir, peut-être pourra-t-on corriger ces modifications apportées au système immunitaire, je n'en sais rien...

Techniquement de notre côté je vous annonce, l'arrivée de notre canal télégram : https://t.me/crashdebug (si ça fonctionne !, on va peut-être galérer un peu) ; )))))

Du reste pour ceux qui sont inscrits, comme vous l'avez vu, après un an sans abonnement, j'ai réactivé la Crashletter ce qui nous a coûté 80€, le plug-in télégram est à 70€, j'ai acheté aussi le correcteur d'orthographe (60€) et l'éditeur d'image PSP (50€).

Bref, si vous pouvez nous donner un coup de pouce c'est le moment ; )

Merci d'avance.

f.

Passe Vaccinal Desactive 15 Fevrier 2022

Ce mardi 15 février, les règles changent. Le pass vaccinal, qui permet d'accéder à de nombreux lieux publics, n'est valide pour les personnes de plus de 18 ans et un mois qu'à partir du moment où celles-ci ont reçu leur dose de rappel, ou si elles ont été contaminées par le virus il y a moins de quatre mois.

Gare au virage ! Ce mardi 15 février, les mesures de restriction face au Covid-19 changent dans l'Hexagone. Selon les dernières estimations données par le ministère de la Santé le 8 février dernier, 4 à 5 millions de Français ne peuvent plus utiliser leur pass vaccinal. Êtes-vous concerné ? La Dépêche du Midi fait le point. 

Dans quelle mesure votre pass reste actif ?

À compter de ce mardi 15 février, pour conserver la validité de son "pass vaccinal", les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent réaliser une injection de rappel au minium 3 mois après la fin de leur schéma vaccinal initial et dans un délai maximum de 4 mois maximum. Autrement dit, à partir de ce mardi, les Français n'ont ainsi qu'un créneau d'un mois pour réaliser leur dose de rappel. 

Si ce délai n'est pas respecté, "le QR code de votre ancien certificat de vaccination sera désactivé automatiquement, il sera placé dans la catégorie “certificat expiré” et ne pourra plus être utilisé dans le cadre du pass vaccinal", affirme le gouvernement.

Par exemple, si vous avez réalisé votre deuxième dose en octobre 2021, et que vous n'avez pas effectué votre troisième injection (ou "dose de rappel") depuis, votre pass sanitaire devrait être désactivé ce matin. Pour le récupérer, il vous faudra donc obtenir cette dose de rappel et attendre une semaine.

Qui est exempté de rappel vaccinal ?

Cette règle ne concerne pas les mineurs de 16 et de 17 ans, qui n'ont aucune obligation de recevoir un rappel vaccinal, même si cela est "recommandé" par les autorités sanitaires. De leur côté, les adolescents âgés de 12 à 15 ans sont toujours soumis au pass sanitaire et non au pass vaccinal. 

Par ailleurs, les personnes qui ont été contaminées après avoir reçu leurs deux doses de vaccin sont aussi exemptées de rappel vaccinal. Les certificats de rétablissement qui leur ont été remis peuvent faire office laissez-passer. Ce certificat n'est cependant valable que quatre mois désormais (et non plus six comme c'était le cas).

Pourquoi tant de personnes sont concernées ?

En France, près de 54 millions de personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin. Cependant, ils ne sont que 37 millions dans le pays à avoir reçu trois injections de vaccin. 9 millions de Français, qui ont commencé leur parcours vaccinal, détiennent pour l'heure un pass valide sans avoir reçu d'injection de rappel. Selon le gouvernement, la moitié d'entre eux ont été contaminés par le virus. Ces derniers n'ont donc pu recevoir leur troisième dose mais possèdent toujours un pass vaccinal valide. L'autre moitié, soit environ 4,5 millions de personnes, faute de rappel, pourraient donc se retrouver sans pass vaccinal ce mardi.

 

Source : Ladepeche.fr

 

Informations complémentaires :