(Temps de lecture: 6 - 12 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Update 02.06.2022 : Fiasco du Stade de France : 76% des Français n'ont pas été convaincus par les explications de Darmanin (Le Figaro.fr)

Daniel Austin

Mercredi 1er Juin 2022 2:04 pm

Darmanin Oudea
Gérald Darmanin et Amélie Oudéa-Castéra n'ont pas la cote auprès de la presse et de la population
française cette semaine. (Photo de THOMAS COEX/AFP via Getty Images)

Mercredi après-midi, le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darminin, et la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, seront interrogés devant le Sénat français sur leur réponse aux écrasements dangereux et aux violences policières qui ont eu lieu au Stade de France samedi dernier avant la finale de l'UEFA Champions League entre Liverpool et le Real Madrid.

Les deux hommes ont cherché à plusieurs reprises à rendre les supporters de Liverpool responsables des scènes chaotiques qui se sont déroulées à Saint-Denis, alors que des montagnes de preuves vidéo démontrent que des supporters, dont des femmes et des enfants, sont arrivés à l'heure pour le match, ont été retenus dans des bousculades dangereuses devant des tourniquets verrouillés pendant plus de deux heures et demie avant le coup d'envoi, et ont été aspergés de gaz poivré et battus par des policiers militaires locaux.

Lors d'une conférence de presse mardi, Darmanin et Oudéa-Castéra ont réitéré leurs accusations à l'encontre des supporters de Liverpool et se sont référés aux statistiques selon lesquelles jusqu'à 40.000 personnes munies de faux billets ou sans billet ont tenté d'entrer dans le stade. Ces chiffres se sont avérés physiquement, mathématiquement et littéralement impossibles à réaliser dans les jours qui ont suivi.

Afin de comprendre pourquoi ces contre-vérités sont activement diffusées par deux hauts responsables du gouvernement français ayant d'énormes responsabilités en matière de sûreté et de sécurité publiques, nous devons examiner la situation politique actuelle en France, d'où viennent ces deux ministres et pourquoi ils occupent leurs fonctions actuelles, et quelle a été la réaction en France à l'incident et aux absurdités très controversées et carrément offensantes qui ont été proférées dans les jours qui ont suivis.

Gérald Darmanin

Gérald Darmanin est le ministre français de l'Intérieur. C'est l'équivalent français du poste de ministre de l'Intérieur, actuellement occupé par Priti Patel au Royaume-Uni.

Jusqu'en 2017, il était membre du parti Les Républicains, le parti de centre-droit de l'ancien président Nicolas Sarkozy et l'équivalent approximatif du Parti conservateur au Royaume-Uni. La même année, une fois que le président actuel Emmanuel Macron a fait défection des socialistes et a déclaré qu'il allait lancer son propre mouvement politique centriste radical appelé En Marche !, Darmanin a fait défection et a rejoint le groupe.

Avec les votes de la gauche française divisés entre une série de partis disparates, Macron a ensuite été président dans un second tour contre la fasciste Marine Len Pen du Front national, et a dirigé la France depuis lors.

M. Darmanin a été choisi par M. Macron et le Premier ministre Jean Castex pour être ministre de l'Intérieur en juillet 2020. Depuis lors, Darmanin est devenu peut-être le plus impopulaire de tous les ministres du gouvernement en France.

Darmanin a un passé d'opposant au mariage homosexuel et a voté contre dans le passé. Cet homme de 39 ans, né à Valenciennes, dans le nord-est du pays, a fait l'objet de deux plaintes officielles déposées contre lui par des femmes qui affirment qu'il les a contraintes à des actes sexuels en utilisant son pouvoir politique.

Des centaines de femmes ont protesté contre la nomination de Darmanin au poste de ministre de l'Intérieur en 2020 dans les rues de Paris.

Amélie Oudéa-Castéra

 
Amélie Oudéa-Castéra est la ministre française des Sports. Elle n'est devenue ministre des Sports que le 20 mai de cette année, et est en partie chargée de superviser la gestion des Jeux olympiques et Sparalympiques de 2024, qui se tiendront à Paris.

La joueuse de 44 ans est une ancienne joueuse de tennis professionnelle qui a atteint le rang 251 sur le circuit féminin en 1995 avant de prendre sa retraite un an plus tard. Elle s'est qualifiée une fois pour les Internationaux de France de Roland Garros en 1994, mais a perdu au premier tour.

Ouada Castera
Amélie Oudéa-Castéra entretient une relation de longue date avec Emmanuel Macron.
(Photo THOMAS COEX/AFP via Getty Images)

En 2006, elle a épousé Frédéric Oudéa, l'actuel président de la Fédération bancaire européenne et PDG de l'énorme banque française Société Générale. En 2016, Oudéa a défendu le recours aux banques offshore dans les paradis fiscaux pour éviter de payer des impôts, après la publication des Panama Papers.

Oudéa-Castéra est un ami proche du président Macron depuis plus de vingt ans, et ils ont tous deux fréquenté la prestigieuse École nationale d'administration de Strasbourg, qui a produit une majorité de présidents, de premiers ministres et de responsables gouvernementaux français depuis son ouverture en 1945 jusqu'à sa fermeture à la fin de l'année dernière.

Quelle a été la réaction aux contre-vérités de Darmanin et Oudéa-Castéra ?

Cette semaine, 94% des personnes interrogées dans le cadre d'un sondage Twitter réalisé par l'agence de presse française RMC ont déclaré que M. Darmanin mentait sur les événements survenus au Stade de France et sur le comportement des supporters de Liverpool, tandis que 89% ont déclaré qu'il devait démissionner.

Mercredi, le journal national Libération a publié une couverture avec Darminin représenté avec un nez allongé à la Pinocchio et un titre disant qu'il "invente sa propre feuille de match".

Gerald Darmanin
Gérald Darmanin est l'un des hommes les plus impopulaires de France.
(Photo de Daniel Pier/NurPhoto via Getty Images)

Les tweets d'Oudéa-Castéra, quant à eux, suscitent des réponses furieuses de la part de Français qui disent à quel point ils sont embarrassés par les actions de leurs ministres, et le préjudice de réputation que la France subit sur la scène internationale.

Lors des apparitions médiatiques que j'ai faites en France au cours de la semaine sur les principales chaînes, notamment France Info, France 4, Canal+ et BFMTV, les présentateurs et les invités ont hoché la tête lorsque j'ai qualifié les affirmations des ministres de physiquement impossibles et fausses. Ils s'interrogent sur la gravité du traumatisme subi par certains fans et sur le risque d'un incident diplomatique majeur entre le Royaume-Uni et la France.

Pourquoi ces ministres tiendraient-ils un discours mensonger au public ?

Bien que Macron ait été réélu pour un nouveau mandat présidentiel de cinq ans plus tôt cette année, les 12 et 19 juin, les électeurs français se rendront aux urnes pour élire leurs députés.

La coalition politique de Macron est très instable. En raison de la nouveauté de son mouvement, ses membres sont issus de différents horizons politiques, et il s'est orienté de plus en plus vers la droite sur les questions sociales, notamment le maintien de l'ordre, la pauvreté et l'immigration, afin de contrer la menace des politiciens d'extrême droite Le Pen et Éric Zemmour.

Emmanuel Macron Pressure
Emmanuel Macron est soumis à une forte pression politique à l'approche d'élections
cruciales. (Crédits : EPA)

Le président de 44 ans est loin d'être populaire, et sa cote de popularité actuelle auprès du grand public oscille autour de la barre des -13%. Il a été réélu en l'absence d'une alternative jugée crédible par la population française, et a été aidé à revenir au pouvoir au second tour de la présidentielle par les électeurs d'autres partis qui ont cherché à s'opposer avec véhémence à Le Pen, son adversaire.

Ce que tout cela signifie, c'est que les postes de hauts responsables politiques au sein du gouvernement français sont menacés. En Marche a remporté la majorité absolue en 2017, en obtenant 43% des voix et 308 sièges. Cette fois-ci, ils n'obtiennent que 26% des voix, le Front national d'extrême droite dirigé par Le Pen leur soufflant dans le cou avec 21%, et la coalition de gauche NUPES prenant la tête avec 28%.

Le gouvernement français tente de faire porter à une masse anonyme d'étrangers la responsabilité de ses échecs cuisants. Il s'agit d'une tactique gouvernementale courante dans le monde entier, tous les jours, et nous la voyons au Royaume-Uni de manière habituelle lorsque les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile sont accusés d'être responsables des problèmes sociaux créés par ceux qui sont au pouvoir.

En termes simples, l'opinion publique sur le carnage au Stade de France et le fait que la brutalité policière, l'incompétence de l'État, et les mensonges des ministres du gouvernement soient parfaitement connus et discutés dans le monde entier représentent un danger électoral très réel pour Macron et ses collègues.

Ils ont maintenant peur des retombées du chaos qui s'est abattu sur des supporters qui essayaient simplement d'assister à un match de football.

 

Source : Metro.co.uk via Twitter