(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

La Russie va mettre en place des missiles balistiques Iskander entre la Pologne et la Lituanie, à Kaliningrad, en réaction à l'installation d'un bouclier antimissile américain.

Poutine 23 11 2016
Le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, à Moscou, le 29 août 2016 

Cela a des forts relents de guerre froide. La Russie va déployer des systèmes de missiles S-400 et des missiles balistiques Iskander dans l'enclave russe de Kaliningrad, entre la Pologne et la Lituanie, rapporte lundi l'agence de presse Ria qui cite le président de la commission de Défense de la chambre haute du Parlement.

Selon Viktor Ozerov, ces déploiements constituent la "réponse contrainte" de la Russie à l'installation dans l'est de l'Europe d'un bouclier antimissile américain. Les Etats-Unis assurent que ce système est destiné à protéger le Vieux continent d'une attaque iranienne et qu'il n'est pas dirigé contre la Russie.

"Nous sommes inquiets par les prises de décision de l'Otan"

Egalement cité par l'agence Ria, Vladimir Poutine a confirmé que la Russie prendrait des mesures en réaction à l'expansion de l'Otan vers l'est.

"Pourquoi réagissons-nous avec autant d'émotion à l'expansion de l'Otan ? (Parce que) nous sommes inquiets par les prises de décision de l'Otan", dit le président russe.

"Que devons-nous faire ? Il nous faut prendre des contre-mesures, c'est-à-dire viser avec nos systèmes de missiles les installations qui, selon nous, commencent à constituer une menace pour nous", ajoute-t-il dans une interview télévisée enregistrée dont Ria publie des extraits.

 

Source(s) : Challenges.fr avec Reuteurs via Contributeur anonyme

Informations complémentaires :