1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Reuters nous étonne par l'intermédiaire du Point, avec un article spotté par les moutons enragés. Aussi, vous êtes (presque) tous unanimes, et on ne peut qu’aller dans votre sens. Déjà votre analyse au niveau mondial était éveillé, mais concernant nos politiques et d’autres facteur tels que l’Europe et les médias, et bien d’autres, elle était elle sans appel… Je ne sais pas si c’est dû aux vents solaires ; ), mais il est certain que ce n’est pas les récents événements politiques nationaux et internationaux qui me démentiront. Après l'initiative Stop Banque qui n’a pas été un réel succès, est-ce le déclic magique ? Je vous rappelle qu’avec les derniers chiffres et informations, hélas, tout se confirme même militairement. Jusqu'à son apogée ? Parallèlement, il y a le 23 février le prochain dîner du Siècle, si vous souhaitez faire quelque chose, invitez-vous y ! Car c’est peut-être le moyen de faire en sorte qu’il n’y ait pas que 70 dévoués citoyens et journalistes à dénoncer les alliances incestueuse de nos institutions politiques, de droite comme de gauche, avec les industries, lobbies financiers, et institutions occultes. Nous essayons de participer au débat démocratique, libre à vous d’y répondre.

PARIS (Reuters) - Près de six Français sur dix souhaitent qu'une "révolte" éclate dans leur pays mais moins de la moitié pensent que cela a des chances se produire, selon un sondage Harris Interactive pour l'Humanité Dimanche.

Selon cette enquête, 58 % des personnes interrogées souhaitent qu'une révolte se produise aujourd'hui en France mais seuls 49 % jugent la population capable de se soulever.

Au chapitre des raisons de se révolter, les Français citent l'emploi (47 %), le coût de la santé (46 %), les différences sociales (46 %), le pouvoir d'achat (42 %) ou les perspectives d'avenir de leurs enfants (42 %).

Les sympathisants de gauche estiment à 57 % qu'une révolte est possible (64 % des sympathisants du Front de Gauche le pensent) alors que les sympathisants de droite ne sont que 39 % à partager cette opinion.

Seuls les sympathisants de droite sont défavorables à une révolte, prônée en revanche à 80 % par les sympathisants de gauche, par ceux du MoDem (59 %), mais aussi par les personnes sans préférence partisane (58 %).

Plus des deux tiers des sympathisants du Front National (67 %) souhaitent eux aussi qu'une révolte ait lieu.

L'enquête de l'institut Harris Interactive a été réalisée les 10 et 11 février 2011 sur un échantillon de 1.247 personnes âgées de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Source : Le Point, Les Moutons Enragés

Informations complémentaires :

L'humanité.fr : Un sondage exclusif de l’Humanité-Dimanche : les Français au bord de la révolte
Agoravox.fr : 1 Français sur 2 souhaite une révolte ?!
Le Post : Une révolte en France ? Hum...


CORRUPTION DU GOUVERNEMENT FRANCAIS
envoyé par coucoucestpasmoi. - L'info internationale vidéo.

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Près de 60 % des Français souhaitent que notre président ne se représente pas en 2012, selon Harris