(Temps de lecture: 11 - 21 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Bon sur le fonds il a raison, mais vous savez comme je le dis à chaque fois, Michael Snyder, c'est notre Mr Doom officiel, aussi ce que je pourrais rajouter c'est que le Canada a libéré à l'exportation les turbines pour Nord Stream 1 donc il devrait repartir rapidement.

Pour le reste hélas, mille fois hélas.

Les actes ont des conséquences, et ILS le savaient (je pense, et ceci n'engage que MOI), que tout ceci est planifié depuis le début il y a 12 ans.... et à mon sens c'est le plus GROS Hold Up de toute l'histoire de l'Humanité,

Mais depuis 12 ans, ça ne fait réagir personne, je veutx dire à ce niveau-là, on ne peut que faire de la pédagogie, expliquer, et déplorer les conséquences.

Maintenant ils on pris le pognon, privatisé les profits et socialisé les pertes, comme on dit 'pudiquement'.

Et je pense qu'ils vont se tirer avec la caisse et faire planter le bouzin,

D'ailleurs toute la suite est déjà prévue, toujours la même manipulation depuis 250 ANS !!!! et ils nous mènent EXACTEMENT là où ils veulent.... : Problème->Réaction-> Solution,

Ils créent le problème, attendent la réaction des populations, et ....apportent LEUR 'solution' clef en main....

Du reste comme nous l'avons souligné avec l'interview de Pierre Jovanovic sur Adolf Hitler, TOUTES les planches à billets amènent des DICTATEURS.

Et là encore il est peut probable qu'avec toute l'histoire de l'Humanité comme référence, ils ne l'aient pas su, Ben Bernanke avait fait sa thèse sur Weirmarch...

Vous comprenez pourquoi il est urgent de ne surtout pas parler de tout cela hein.....

Mais bon je veux dire, quand on est dirigés des deux côtés de l'Atlantique, en Israël, et à la City de Londres (et PARTOUT dans le monde) par des psychopates lucifériens adeptent de Mammon et de la "Franc-Maçonnerie Spéculative" - "Moi, rien que moi, tout à moi, tout pour moi, par tout les moyens" p.46.)  (je n'invente hélas RIEN....) il ne faut pas s'étonner du résultat.

TOUT EST PUBLIC....

Amitiés,

f.

Euro Fin

Par Michael Snyder

On a beaucoup parlé récemment de "la mort du dollar", mais la vérité est que l'euro est en bien plus grande difficulté.  L'inflation dans la zone euro a atteint des niveaux vraiment effrayants, et la guerre en Ukraine menace de plonger les principales économies européennes dans une récession très profonde. La Russie détient la clé, car si elle interrompt complètement l'approvisionnement de l'Europe en gaz naturel, elle provoquera un cauchemar économique sans précédent. Aujourd'hui déjà, les prix de l'énergie en Europe ont atteint des niveaux absolument insensés, et les Russes pourraient aggraver considérablement la situation en prenant une seule décision. Les Européens n'auraient jamais dû se permettre de devenir aussi dépendants de l'énergie russe, et maintenant ils se retrouvent coincés entre le marteau et l'enclume.

Avec tout ce qui s'est passé, il n'est pas surprenant que l'euro soit en baisse constante.

En fait, mardi, l'euro a atteint la parité avec le dollar pour la toute première fois depuis 2002...

    L'euro a atteint mardi la parité avec le dollar américain pour la première fois en 20 ans, ce qui signifie que les deux monnaies ont la même valeur.

    L'euro est tombé à 0,9998 dollar, son plus bas niveau depuis décembre 2002, alors que la crise de l'approvisionnement énergétique et les difficultés économiques de la zone euro continuent de déprimer la monnaie commune.

Depuis des années, je préviens que l'euro finira par tomber si bas qu'il sera à parité avec le dollar, et ce jour est arrivé.

Et j'ai également averti qu'un tel événement serait un très mauvais signe pour l'Europe, car j'ai toujours pensé que le fait d'atteindre la parité avec le dollar serait le signe que l'effondrement de l'économie européenne avait commencé.

À court terme, tout le monde va être attentif à ce que la Russie va faire. Lundi, le gazoduc Nord Stream 1 a été fermé pour une période de maintenance régulière de 10 jours...

    Les craintes d'une récession se sont accrues ces dernières semaines en raison de l'incertitude croissante quant à l'approvisionnement énergétique de l'Union européenne, la Russie menaçant de réduire davantage les flux de gaz vers l'Allemagne et le reste du continent.

    Lundi, la Russie a temporairement suspendu les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream 1 pour les travaux de maintenance annuels de l'été. Ce gazoduc est le plus grand élément de l'infrastructure d'importation de gaz en Europe, transportant environ 55 milliards de mètres cubes de gaz par an de la Russie vers l'Allemagne via la mer Baltique.

De nombreux analystes occidentaux s'inquiètent vivement de ce qui se passera si les Russes ne rétablissent pas le gaz à l'issue de la période de maintenance de dix jours.

Si le gaz n'est pas rétabli, on nous avertit que l'Europe pourrait être confrontée à un "scénario catastrophe"...

    Jim Reid de la DB a déclaré que le 22 juillet, jour où le gaz est censé être rétabli, pourrait être le jour le plus important de l'année : "Alors que nous passons la plupart de notre temps sur le marché à penser à la Fed et à une récession, je soupçonne que ce qui arrive au gaz russe au second semestre est potentiellement une histoire encore plus importante. Bien sûr, d'ici le 22 juillet, des pièces pourraient avoir été trouvées et l'offre pourrait commencer à se normaliser. Quiconque vous dit qu'il sait ce qui va se passer ici ne fait que deviner, mais au minimum, cela devrait être un énorme point focal pour tout le monde sur les marchés."

    Avance rapide jusqu'à aujourd'hui, où, un jour après le début de la période d'arrêt de 10 jours prévue, qui a déjà réduit à zéro le débit du pipeline NS 1...

    ... et le marché se concentre maintenant sur le pire des scénarios : ce qui se passe si la Russie coupe tout le gaz le 22 juillet, le jour que même Bloomberg a maintenant surnommé le "scénario catastrophe" de l'Europe.

Nous allons donc observer ce qui se passera le 22 juillet.

Si les Russes décident qu'il est temps de couper complètement le gaz, les marchés financiers européens vont complètement s'affoler.

Bien sûr, les prix de l'énergie en Europe sont déjà devenus complètement fous, et les autorités allemandes se préparent à utiliser "des arènes sportives et des salles d'exposition comme 'espaces de réchauffement' cet hiver"...

    Les villes allemandes prévoient d'utiliser des arènes sportives et des salles d'exposition comme "espaces de réchauffement" cet hiver pour aider les citoyens gelés qui ne peuvent pas se permettre de payer les coûts énergétiques qui montent en flèche.

    Le journal Bild révèle que l'Association des villes et municipalités du pays a exhorté les autorités locales à réserver des espaces publics pour aider les citoyens vulnérables pendant les mois les plus froids.

Ce n'est pas ainsi que les choses étaient censées se passer.

La "révolution de l'énergie verte" était censée avoir totalement transformé l'Europe à l'heure actuelle.

Mais cela ne s'est pas produit et cela ne se produira pas.

De l'autre côté de l'Atlantique, nous continuons à recevoir de plus en plus de signes indiquant que l'économie américaine se dirige elle aussi vers de graves difficultés.  Par exemple, nous venons d'apprendre que les annulations de ventes de maisons ont atteint le niveau le plus élevé depuis les premiers jours de la pandémie de COVID...

    Environ 600.000 contrats d'achat de maisons ont été annulés en juin, selon une nouvelle analyse de Redfin.

    Ce chiffre équivaut à 14,9% des maisons qui ont fait l'objet d'un contrat au cours du mois, soit une augmentation par rapport aux 12,7% du mois de mai et aux 11,2 % de l'année dernière.

Et alors que la plus grande bulle immobilière de toute notre histoire commence à imploser, les entreprises du secteur continuent de licencier...

    Un autre prêteur a recours aux licenciements alors que le marché hypothécaire se ratatine.

    Dans le cadre d'un plan d'entreprise publié mardi matin, LoanDepot a annoncé qu'il allait licencier 4800 personnes, soit 42% de ses effectifs.

    Environ 2800 d'entre eux ont déjà été renvoyés, l'entreprise réduisant ses effectifs de 11.300 à 6500.

Le dernier crash immobilier a été très douloureux, et celui-ci sera encore plus amer.

Pendant ce temps, l'administration Biden prévient que nous sommes sur le point de voir un autre chiffre d'inflation énorme...

    La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré lundi que l'administration s'attendait à un chiffre d'inflation élevé lors de la publication du nouvel indice des prix à la consommation (IPC) mercredi, mais a minimisé toute faute du président Biden en la matière.

    "Mercredi, nous aurons les nouvelles données de l'IPC et de l'inflation, et nous nous attendons à ce que le chiffre principal, qui comprend le gaz et les aliments, soit très élevé, principalement parce que les prix du gaz étaient très élevés en juin", a déclaré M. Jean-Pierre. "Les prix du gaz et des denrées alimentaires continuent d'être fortement impactés par la guerre en Ukraine."

L'administration Biden a perdu le contrôle, et la cote de popularité de Joe Biden continue de descendre à des niveaux effrayants.

La Réserve fédérale a également perdu le contrôle, et si les responsables de la Fed continuent à augmenter les taux d'intérêt, ils vont considérablement accélérer cette nouvelle récession économique.

Si vous attendez de nos dirigeants qu'ils nous sauvent du cauchemar économique qui nous attend maintenant, vous allez être très déçus.

Le grand "détricotage" dont j'ai parlé depuis si longtemps est arrivé, et il va être extrêmement désagréable.

J'espère que vous faites de votre mieux pour vous préparer à la route qui s'ouvre devant vous, car le voyage sera vraiment cahoteux.

*** Il est enfin là ! Le nouveau livre de Michael intitulé "7 Year Apocalypse" est maintenant disponible en livre de poche et pour le Kindle sur Amazon.***.

A propos de l'auteur : Mon nom est Michael et mon tout nouveau livre intitulé "7 Year Apocalypse" est maintenant disponible sur Amazon.com. En plus de mon nouveau livre, j'ai écrit cinq autres livres qui sont disponibles sur Amazon.com, notamment "Lost Prophecies Of The Future Of America", "The Beginning Of The End", "Get Prepared Now", et "Living A Life That Really Matters" (#CommissionsEarned). Lorsque vous achetez l'un de ces livres, vous contribuez à soutenir le travail que je fais, et l'une des façons de m'aider est d'envoyer des copies numériques en cadeau à votre famille et à vos amis via Amazon. Le temps presse et j'ai besoin d'aide pour mettre ces avertissements entre les mains du plus grand nombre de personnes possible. J'ai publié des milliers d'articles sur The Economic Collapse Blog, End Of The American Dream et The Most Important News, et les articles que je publie sur ces sites sont republiés sur des dizaines d'autres sites Web importants dans le monde entier. J'autorise toujours librement et avec plaisir les autres à republier mes articles sur leurs propres sites Web, mais je leur demande également d'inclure cette section "À propos de l'auteur" avec chaque article. Les informations contenues dans cet article sont uniquement destinées à des fins d'information générale, et les lecteurs doivent consulter des professionnels agréés avant de prendre toute décision juridique, commerciale, financière ou de santé. Je vous encourage à me suivre sur les médias sociaux sur Facebook et Twitter, et tout moyen de partager ces articles avec d'autres est d'une grande aide. Nous vivons une époque tellement troublée, et les gens ont besoin d'espoir. 

Jean 3:16 nous parle de l'espoir que Dieu nous a donné en Jésus-Christ : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle."  Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite vivement à demander aujourd'hui à Jésus d'être votre Seigneur et votre Sauveur.

 

 

Source : Activistpost.com

Et qui va payer les c..... à Bruno Le Maire ?????? Ceux qui peuvent 'se le permettre' c'est tout ces gens qui misent en Bourse comme lui, et qui gagnent sur tous les tableaux depuis 12 ans, mais PAS moi..., ni vous non plus je pense... (j'ai beaucoup de mal à ne pas m'énerver et dans la vie réelle aussi, et ça commence à poser problème toutes ces bêtises....).

 

Informations complémentaires :