1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

6 mois qu'on le demande et il aura fallu les sketches des transports de malades en TGV et en Hélicoptère, alors qu'ils avaient vraisemblablement des lits et des équipes disponibles dans les hôpitaux privés à quelques kilomètres, l'appel de 41 directeurs d'hôpitaux menaçant de faire le 'tri' dans les malades, pour que tout ce petit monde mette ses ego de côté et commence enfin à collaborer.

D'ailleurs j'ai vu dans un reportage l'organigramme des agences de santé, c'est une nébuleuse d'agences indépendantes qui réfléchissent toutes dans leur coin et dont rien ne sort de viable, sauf des délires administratifs comme les attestations de sortie sur 2 pages.

Et c'est un gouvernement dans le gouvernement, cette administration qui disait 'qu'ils étaient comme les meubles' les présidents passaient, mais les meubles restaient....

Et en plus ils collaborent avec l'Europe et appliquent doctement leur doctrine mortifère en fermant nos hôpitaux.

Bref, c'est exactement ce dont parlait Claude Janvier dans 'Le virus et le président'.

Sinon, comme vous le savez, nous sommes le 6 avril 2021, et alors que nous subissons toutes et tous le cirque de cette pandémie pour la 3e fois, aucun pays du monde (ni l'Europe avec son mythe disant qu'a 27 on est plus fort) n'a eu le cran de demander des comptes aux États-Unis et à la Chine sur leur recherche commune sur le 'gain de fonction' des coronavirus de Chauve-Souris.

Ils se sont tous rangés docilement derrière une enquête de l'OMS où la Chine a 'baladés' les enquêteurs qui n'ont même pas eu accès aux carnets de bord des laboratoires, c'est pour dire...

Bref, tout ceci est une belle hypocrisie... Mais a contrario cela fait marcher le business...

Et puis ça a marché, toutes et tous les Français(es) se tiennent assigné a résidence à carreau....

Patience, patience, sous vos yeux ébahis le spectacle de l'avènement de la technopolice et du démantelement de notre pays va continuer, et je me suis livré à un peu de prospective, et en fait, il n'y a aucun espoir avant 2027...

Amitiés,

L'Amourfou.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, estime que le pic dans les services de réanimation sera atteint à la fin du mois d’avril avec près de 10.000 patients hospitalisés. Les Agences régionales de santé n’hésitent plus à se tourner vers les cliniques privées afin de trouver des solutions à l'asphyxie des hôpitaux publics.

Dans un hôpital privé parisien, une chambre en réanimation vient de se libérer. Le temps de la nettoyer et de vérifier le matériel avant d’accueillir un autre malade du Covid-19. C’est un lit précieux, et particulièrement convoité ces dernières semaines en cette troisième vague. Dans ce service de soins critiques, six lits sur huit sont occupés, dimanche 4 avril.

7100 lits de réanimation sont occupés sur les 7906 lits

Si la situation l’exige, l’établissement peut encore déployer huit places supplémentaires. L’hôpital a déjà déprogrammé 45% de ses activités chirurgicales, notamment pour réaffecter le personnel. Il ne faut que quelques jours pour déployer de nouveaux lits. Aujourd’hui en France, 7100 lits de réanimation sont occupés sur les 7906 lits que comptent les secteurs publics et privés confondus, soit un taux d’occupation de 90%. Mais les hôpitaux et cliniques privés assurent posséder de la réserve.

 

Source : Francetvinfo.fr

 

Informations complémentaires :

Cliniques Privees

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Réanimation : les établissements privés viennent en aide à ceux du public (Francetvinfo.fr)