1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, j’espère que vous allez bien ; ). Enfin le week-end, nous allons pouvoir faire relâche, en attendant voici  la super Revue de presse de notre cher Contributeur Gâchette. Sachez qu'il va devoir reprendre des activités normales, aussi il sera moins présent dans nos pages, car chaque Revue de presse représente un travail de plusieurs heures, en complément pour prendre rapidement le pouls de la planète, la toute nouvelle DEFCON-Room vous tend les bras dès ce matin et tout au long de la journée 24h/24 et 7j/7. ; )))))

Amitiés,

L'Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette / Doudou / Gâchette

RDP 355


La Revue de presse du jour comprenant les informations de ce qui fait l'actualité française et internationale du 5 janvier 2019 vues par notre Contributeur Gâchette.


 

Pour bien commencer l'année
 
Aimer, tout le monde croit savoir, mais en réalité très peu de gens savent aimer vraiment. - « Aimer, tout le monde croit savoir, mais en réalité très peu de gens savent aimer vraiment. Je parle d’aimer sans vouloir « posséder ». Aimer sans attache...
FB IMG 1546519824144
 par

Une malvoyante contactée par pôle emploi pour devenir conductrice de train - [image : Une malvoyante contactée par Pôle Emploi...] *Cela se passe de commentaires... * Ceux qui y sont inscrits savent que Pôle emploi fonctionne parfois...

LISTE DU CHOMAGE PAR PAYS

Afrique du Sud : 52,8%

EU Grèce : 36,8%

EU Espagne : 34,9%

Nigeria : 33,1%

EU Italie : 32,5%

Iran : 28,3%

Maroc : 27,5%

Serbie : 27,5%

Algérie : 26.4%

EU Croatie : 23%

Albanie : 22,6%

Sri Lanka : 22,5%

EU France : 21,5%

EU Portugal : 21,4%

Turquie : 20,8%

EU Chypre : 19%

EU Belgique : 18,9%

Voilà ce que nous a donné l'Europe de Bruxelles, un chômage des jeunes similaire à ce que l'on trouve en Iran, Albanie ou au Nigéria. Formidable travail de ces crétins voleurs au service d'un banquier alcoolique. Mes chers lecteurs votez avec un pavé-bulletin dans la figure de ces ordures qui n'ont réussi qu'une seule chose, appauvrir la France, l'Italie, la Belgique, l'Espagne avec leurs crimes financiers et leurs vols des déposants comme en Grèce ou à Chypre. Boutons ces criminels européistes hors du pays, avec des armes s'il le faut.

LA GROSSE MAGOUILLE DE LA POSTE POUR LE PRIX DU TIMBRE EN 2019

De notre lecteur opticien M. Wiedenhoff : "Nous sommes allés à La Poste pour chercher des timbres, et il nous a été annoncé que le timbre au tarif Europe serait supprimé au 1er janvier 2019 et remplacé par le timbre au tarif Monde (+ cher). Seul les deux ou trois timbres zone France restent pour le moment en vigueur avec les augmentations de rigueur.

« Si vous n'y allez pas, vous n'êtes pas des hommes ! » : enquête sur la mort de Quentin, jeune technicien cordiste - Ils étaient tous débutants, intérimaires et à peine formés. Ils devaient détacher d'énormes blocs de résidus de céréales dans des silos mal aérés et obsc... 

UNE GILETTE (pour la parité et pas la marque) JAUNE

LANCE UN APPEL  URGENT

Fake : quand Philippot fait croire qu'il est au milieu des Gilets jaunes

49508038 364479574338484 6420270908249735168 O

La première photo a été prise le 9 novembre 2018 dans le cadre de l'EFDD.
https://www.les-patriotes.fr/evenement-efdd-colombey-les-d…/

49206588 364479801005128 5143177458119344128 O

La deuxième photo est une capture d’écran d’une vidéo BFM TV, interviewe de Florian Pilippot mise en ligne le 17 novembre 2019

https://www.bfmtv.com/…/gilets-jaunes-pour-florian-philippo…   Source

Des hackers menacent de révéler la « vérité » sur le 11 septembre s’ils n’obtiennent pas de rançon - « Un groupe de hackers qui affirme avoir piraté des compagnies d’assurance impliquées dans le règlement financier de l’attaque du 11 septembre 2001 veut ve...
 
!!! ???
 

 

Vers la légalisation du compost humain dans un État américain? - [image : Vers la légalisation du compost humain dans un État américain ?] Une nouvelle pratique funéraire pourrait être autorisée dans...
 
Saint-Nazaire (44) : Adam, premier bébé de l’année 2019 - Saint-Nazaire (44) : Adam, premier bébé de l’année 2019. Il est né à 7?h?11, mardi 1er janvier, à la maternité de Saint-Nazaire. Ses parents somaliens ont f...
 
Chasse à la glu : la LPO saisit la Commission européenne contre la France - [image : chasse à la glu lpo] La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a annoncé jeudi une plainte contre la France devant la Commission européenne, après ...
 
Gravement blessée à la mâchoire au Bataclan, Gaëlle a subi 21 opérations pour retrouver le sourire. - *Gaëlle se trouvait dans le Bataclan, le 13 novembre 2015, pour le concert des Eagles of Death Metal. Gravement blessée à la mâchoire, elle a subi 21 opé...
 
Ça peut servir...
 
Comment choisir son masque à gaz - Êtes-vous prêt pour la guerre nucléaire, bactériologique ou chimique ? Un masque à gaz est le stéréotype même de l'équipement du survivaliste, et le fait ...

GILETS JAUNES  LE CRI D'ALARME DES SECOURISTES

https://youtu.be/NOgo4-Zrilo

Castaner Edouard Philippe Violences Gilets Jaunes

Monsieur le Premier Ministre,

Depuis le 17 novembre dernier, plusieurs Français ont été gravement mutilés lors de tensions entre nos services et des manifestants gilets jaunes au cours d’opérations de maintien de l’ordre.

Michel Thooris, secrétaire général de France Police – Policiers en colère  Source

Le Conseil européen veut installer des mouchards dans nos voitures

C 'EST POUR VOTRE SECURITE !!

« Cette mesure, en contrôlant en permanence la vitesse et la position des conducteurs, ouvre la voie à un contrôle permanent des conducteurs, et à une explosion des PV et des retraits de points absolument incontrôlable. Ce projet prévoit également de rendre impossible la désactivation des aides à la conduite y compris, à l’avenir, du limiteur automatique de vitesse s’adaptant à la vitesse autorisée (LAVIA). Outre qu’elle se focalise abusivement sur la vitesse comme facteur d’accident, cette surveillance massifiée à l’échelle de l’Europe entière constitue surtout une grave violation de la liberté de circuler des citoyens européens.» explique la Ligue des conducteurs, qui interpelle à ce sujet.  Source

La CIA à la manœuvre en banlieue ? - *Depuis bientôt quinze ans, le gouvernement américain, appuyé par de grandes fondations, s'emploie à favoriser l'intégration des minorités dans notre p...

Et le pétrole chute… pas votre litre de gasoil !!! - A New York comme à Londres, le prix du baril a pris près de 8% lors de la séance de mercredi. 8% en une séance c’est évidemment considérable, et pourtan...

La flotte ukrainienne se prépare de nouveau à passer par le détroit de Kertch - L’Ukraine envisage d’envoyer de nouveau des navires militaires dans le détroit de Kertch, a déclaré un conseiller du Président du pays. Il a ainsi confirmé...

En Bolivie, les pesticides des plantations de coca menacent les abeilles - Visage masqué et pulvérisateur sur le dos, Exalto Mamani, cultivateur de feuilles de coca, asperge de pesticide ses champs dans la région de Nor Yungas en ...
 
A VOT' SANTE...
 
 

Comment un texturant alimentaire courant pourrait être lié la maladie cœliaque - Mais qu’est-ce qu’un texturant alimentaire ? Additif alimentaire très présent dans l’industrie, un texturant alimentaire permet de modifier les propriétés ...

Le Dr Stanley Plotkin, co-inventeur de plusieurs vaccins, a admis avoir utilisé des orphelins, des enfants handicapés mentaux et des bébés pour des expériences vaccinales - Le Dr Stanley Plotkin est un médecin bien connu qui a joué un rôle très important dans la fabrication de plusieurs vaccins. Il est largement connu comme l’...
 
Le projet de maison des médias libres n'a finalement pas été choisi par la mairie de Paris - Nous avons appris que le jury de la Ville de Paris, qui s'est réuni en décembre, n'a pas retenu le projet « Le Transfo - Maison des Médias Libres » auque...
 
Nice : occupation d'un hôpital désaffecté par des Gilets jaunes (images) - Dans l'intention d'avoir un lieu pour héberger des SDF et mener des débats sur le RIC et la Constitution, un groupe des Gilets jaunes a investi le 23 décem...
 
« Police politique » : l'opposition s'insurge contre l'arrestation du Gilet jaune Eric Drouet - De LFI au RN en passant par DLF, l'arrestation d'Eric Drouet a été très critiquée par l'opposition qui dénonce une « dérive autoritaire » du gouvernement, ...
 
"Recule" "Sinon quoi ? un flashball dans la tête" ? "ça peut se faire" - Avec une plaque, une cagoule sur la tête et une arme au poing, le sentiment d'impunité est total Suite de l'article »
 
Le Grand Transfert – Mort du « Ben Laden » : Wall Street a enterré le rêve du Bitcoin comme alternative au cash à moins que cela ne soit le contraire ? (Avec Note du LUPUS) - NOTE DU LUPUS Joker , un lecteur fidèle a attiré mon attention sur un point rarement évoqué et pour cause : la collusion entre Mafia et Mondialisme dans l’...
 
SALUONS LE TOUR DE FORCE DES CHINOIS
 
LES PREMIERES PHOTOS PRISES PAR LES CHINOIS DE LA FACE  CACHEE DE LA LUNE.... PAS DE  E.T. EN VUE...
Les Chinois vont-ils planter leur drapeau, comme les US ont cru bon de le faire sur l'autre face de la Lune ??
 
1546502521 62
 
Le 8 décembre 2018, la sonde Chang'e 4 a été lancée avec succès et aujourd'hui, le 3 janvier 2019 à 10 h 26, heure locale, le satellite a touché le sol sur la face cachée de la Lune.
 
Change 4 Rover Casc Aug2018 1 879x485
 
L'objectif principal de la sonde Chang'e 4 est d'analyser la composition du terrain et le relief de la zone, ce qui pourrait donner des indices sur les origines et l'évolution du satellite. Ce visage lunaire, invisible de la Terre, est très différent de celui que nous connaissons.
 
Espace : la prouesse historique des Chinois sur la Lune - Cette semaine, deux premières historiques dans la course aux étoiles. La Nasa a réalisé une photo de l'objet céleste le plus loin, alors que la Chine a réu...
 
MAIS REVENONS SUR TERRE...

Le Conseil constitutionnel interdit la vente de semences paysannes

Source : https://www.consoglobe.com

Les dépêches C’est l’aventure : crise exceptionnelle, politique exceptionnnelle, reprise exceptionnelle, environnement exceptionnel. - Le marché boursier américain chute de 3% en chiffres ronds. Nous l’avons écrit et expliqué, Apple est un phare, un bellweather avons-nous dit et quand il c...

FESSES BOUC pourrait même espionner les utilisateurs qui n'ont pas de compte

Fermer un compte Facebook ou n'en avoir jamais eu ne vous donnera aucune garantie que l'entreprise de Mark Zuckerberg ne pourra pas collecter vos données, si vous utilisez un smartphone Android, écrit le site 01Net.com
 
Chaque téléphone, même éteint, permet de réémettre des basses fréquences de type HAARP - Chaque téléphone, même éteint, permet de réémettre des basses fréquences de type HAARP La pensée est issue du cerveau, plus précisément du cortex ou cerve...
 
INCROYABLE MAIS VRAI  AFFAIRE BEN ALLA

Incroyable mais vrai : concentrée ce jeudi 27 décembre sur le scandale du "passeport diplomatique" de Benalla, la presse hexagonale passe totalement à côté (pour ne pas dire qu'elle passe sous silence) du véritable cœur de l'affaire.

Ancien bras droit (aux multiples et troubles fonctions) du président Macron, Alexandre Benalla, connaisseur des arcanes de l'État, travaille désormais pour un gangster financier dont la plaque tournante est Israël.

Mieux encore : ce mentor est étroitement lié au renseignement militaire israélien.

Source : http://www.panamza.com

Affaire Benalla : Ismaël Emelien, dans le viseur des enquêteurs ? - Le proche conseiller d’Emmanuel Macron aurait pu réceptionner la vidéo des violences du 1er Mai après les premières révélations du « Monde », rapporte « L’...  

La calotte polaire ouest-antarctique sur le point de s’effondrer - Des scientifiques nous alertent sur l’effondrement de la calotte polaire ouest-antarctique. Ce phénomène, déjà arrivé il y a 125.000 ans, avait entraîné un...
 
Intelligence artificielle : Le péril terrifiant des robots tueurs autonomes - Vidéo édifiante ! C’est terrifiant que des robots puissent prendre la décision de tuer des humains dans un avenir très proche (si ce n’est pas déjà techniq...
 
Recrudescence d'une bactérie mangeuse de chair en Australie - Une épidémie d’ulcère de Buruli, une maladie infectieuse qui provoque des lésions graves sur les membres, se propage en Australie. Les causes de cette prog...
 
En 2018, le Livret A a fait perdre de l'argent aux Français - Ce calcul, effectué par la CLCV, correspond au manque à gagner lié à la faible rémunération de ce placement au regard de l'inflation. L'association de cons...
 
C'EST PAS UN MAL !
 
En Belgique, on peut être déchu du droit d’avoir un animal. - En adoptant son code du bien-être animal, la Wallonie s'accorde la possibilité d'interdire l'adoption à certains de ses citoyens. Lire l'article sur POSI...
 
L’ONU complice d’un génocide - Le Programme alimentaire mondial, corrompu par des Saoudiens, menace les Yéménites d’une nouvelle famine Par Moon of Alabama – Le 1er janvier 2019 Le Prog...
 
En possession d’un pistolet MAC50 et de munitions, un militaire du 8e RPIMa a été arrêté à Barcelone - Juste avant les fêtes de fin d’année, les États-Unis lancèrent une alerte sur un risque d’attaque terroriste en Espagne, plus particulièrement dans la zo...
 
Zoom – François Gervais : démonter le mythe de l’urgence climatique - François Gervais, professeur émérite à l’Université de Tours, jette un pavé dans la mare avec « L’urgence climatique est un leurre » aux éditions L’artil...
 
Le climat mondial sous l'influence des montagnes en Indonésie ? - L', ce n'est pas moins de 270 millions d'habitants... Une déforestation galopante... Et des éruptions volcaniques qui émettent beaucoup de CO2. Mais contr...
 
CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ? - Petit rappel : Les Groupes mobiles de réserve, souvent abrégés en GMR, étaient des unités paramilitaires créées par le gouvernement de Vichy. Leur développe...
 
«Gilets jaunes» : «Nous ne pouvons pas accepter les arrestations préventives», tonne l’avocat Henri Leclerc - Source : 20 minutes, Vincent Vantighem, 10-12-18 Ancien président de la Ligue des droits de l’homme et avocat depuis 60 ans, Henri Leclerc réagit au suje...
 
Dordogne : une disparition inquiétante signalée par les gendarmes - Victoria, 16 ans, a disparu hier dans le département, sans rien emporter avec elle. Un appel à témoins pour disparition inquiétante a été lancé en Dordogne...
 
Gilets jaunes : le film prémonitoire - Le premier mouvement des Gilets jaunes est né à Bouzolles. Pour soutenir le président Jeff Tuche, ses thuriféraires avaient endossé un gilet jaune… Tout y ...
 
UNE GUERRE CONTRE LA CONSCIENCE & NOS LIBERTÉS - A l’heure où la France se mobilise par le mouvement des Gilets jaunes, prémices d’un début de révolution (mais pour qui ?), ce qui est en jeu est bien plu... 
 
POUR CEUX QUI SUIVENT LES EPISODES DEPUIS LE DEBUT 
 
Alcyon Pléiades 39-1 (EDITION AUDIO) : 2016, Nouvelle religion, Culte satanique et Elizabeth II - Alcyon Pléiades Ajoutée le 27 déc. 2018 Note de l’éditeur : Nouvelle édition élargie et améliorée en format audio pour une
 
RUSSIE
La Russie veut-elle dominer le monde ? Poutine répond - Pourquoi accuser la Russie de vouloir dominer le monde ? Selon le locataire du Kremlin, ceux qui se livrent à de telles insinuations sont précisément ceux ...

LA PRISE DE JUDO POLITIQUE DE POUTINE OPEREE SUR LE DOJO ... VENEZUELA

Mike Pompeo n’est pas très content de la situation au Venezuela

La Russie a récemment envoyé deux bombardiers nucléaires au Venezuela.

Ce développement soudain se produit à l’issue de la visite du président Maduro à Moscou, où il a pu sécuriser l’équivalent de 6 milliards de dollars d’investissement dans ses industries pétrolière et aurifère, ainsi que la livraison par la Russie de 600.000 tonnes de blé pour son peuple.

Andrew Korybko est le commentateur politique américain qui travaille actuellement pour l’agence Sputnik. Il est en troisième cycle de l’Université MGIMO et auteur de la monographie Guerres hybrides : l’approche adaptative indirecte pour un changement de régime (2015). Le livre est disponible en PDF gratuitement et à télécharger ici. ici.

LES USA CRAIGNENT Avangard des RUSSES

Dix mois après la révélation de l’avance russe dans le domaine de nouveaux systèmes d’armes avancés caractérisés notamment par l’évolution en vitesse hypersonique (plus de Mach 5), le Pentagone produit un premier document de posture stratégique prenant en compte cette nouvelle réalité stratégique. (Il s’agit d’un rapport de l’US Navy : “Un concept pour maintenir la supériorité maritime, version 2.0.”)Source

GILETS JAUNES ET LE RIC
 
LA SEULE SOLUTION ? SORTIR DE L'EURO.
 
Gilets Jaunes : Non au RIC ! A bas le despotisme de l’argent et de la société marchande ! (Francis Cousin) - Résistance 71 est parfaitement en ligne avec les propos de Francis Cousin que nous reproduisons ci-dessous. Nous invitons les Gilets Jaunes et leurs soutie...
 
GILETS JAUNES - ETAT RACKET - UE - MACRON : LE NOM EST EN MARCHE SI ON NE FAIT RIEN ! - Débat et réflexions sur le mouvement des Gilets jaunes (2h40) très intéressant, qui nous donne une vue complète du système étatique, des raisons de la situ...
 
L’étau des systèmes invisibles - La démocratie telle que nous la concevons aujourd’hui, telle qu’elle est expliquée dans les émissions politiques, par les journalistes, par les politiciens...

video policiers contre CRS... ceci démontre que +

rien ne vas plus

https://youtu.be/ugS8NHJfYGw

20181230 203217

JUSTICE A PLUSIEURS VITESSES

48427973 1544954618981307 2854296868190420992 N
par

JUTEUX CONTRATS

1) contrats autoroutiers ou comment les autoroutes sont financées

https://youtu.be/Ye4NqAiLZjg

2)

LE JUTEUX BUSINESS DU COMBAT CONTRE LE CLIMAT

"L'écologisme" est un énorme business qui aspire les fonds publics, notre argent, pour offrir des salaires coquets aux cadres de toutes ces associations bidons, surtout spécialisées dans la com.

Source  

Le saviez-vous ?

14 pays africains sont contraints par la France à payer l’impôt colonial !

Aujourd’hui encore, beaucoup de pays africains continuent de payer un impôt colonial en France, et ce malgré l’indépendance !

Lorsque Sékou Touré de Guinée décida en 1958 de sortir de l’empire colonial français, et opta alors pour l’indépendance du pays, l’élite coloniale française à Paris était indignée, et dans un acte de fureur historique, demanda à son administration alors en place en Guinée de détruire, dans tout le pays, ce qui représentait, à leurs yeux, les avantages de la colonisation française.

AVEC OBLIGATIONS SUIVANTES :
 
1. Les pays nouvellement «indépendants» doivent payer pour l’infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation.
2 . Confiscation automatique des réserves nationales
3 . Droit de priorité sur toute ressource brute ou naturel découvert dans le pays
4 . Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et constructions publiques
8 . Obligation d’utiliser l’argent de la France coloniale le FCFA
9 . Obligation d’envoyer le rapport annuel France du solde et de réserve
11 . Obligation de s’allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale
Traduit par l’équipe communication du Collectif Map
https://www.facebook.com/dossou.gaglozoun

La source originale de cet article est siliconafrica.com
 

HISTOIRE

 

PalaisEtePekin2 
 
Cette splendide résidence des empereurs mandchous ou Qing, à la construction de laquelle ont participé des Jésuites, renferme de vastes collections d'œuvres d'art et des livres de grande valeur.
 
Le 18 octobre 1860, les Français et les Anglais brûlent le Palais d'Été de l'empereur de Chine, près de Pékin, après l'avoir pillé. C'est une des merveilles du monde qui part en fumée.  La Seconde guerre de l'opium Source

CASTANER PHOTO D'ARCHIVE

20181230 204300

par Paul

Sénat : gros chèques et petites combines

Galerie Senat
 
Que s’est-il passé dans les coulisses du Sénat entre 2002 et 2014 ? La justice enquête sur un vaste système de détournement de fonds qui aurait prospéré dans les rangs des partis de droite. En douze ans, près de 8 millions d'euros d'argent public auraient été détournés par le biais de l'Union républicaine du Sénat, l'URS. Des sommes que les bénéficiaires appelaient entre eux les "chocolats du Sénat".

Une centaine de sénateurs impliqués ?
 
Une enquête de Pascal Henry et Olivier de Gandt,  Source

DOSSIER :  LE PACTE DE MARAKECH ET SES CONSEQUENCES

MERKEL : déclaration passée inaperçue pour ne pas énerver + les gilets jaunes.

TRADUCTION COMPLETE DE SA DECLARATION

ANGELA MERKEL CONFIRME  QUE LES CITOYENS N'ONT PAS LEUR MOT A DIRE SUR L'IMMIGRATION NI LA SOUVERAINETE

Angela Merkel Nue.png
 

J’avoue avoir complètement raté cette intervention de Merkel : « Les États-nations doivent aujourd’hui être prêts à renoncer à leur souveraineté »... Surprenante dans sa simplicité, épatante dans sa pureté cristalline, abrupte dans son impérative signification, cette intervention ; d’une certaine façon, comme si l’on découvrait que le roi est nu, bien qu’il s’agisse de rien moins que de notre Kaiserin.

Quant au plan Merkel-Marrakech mis à jour par le parti populiste allemand AfD, il vient également de Breitbart-UK (le 26 novembre, et ici en français) et par conséquent porte la patte d’une coordination avec Steve Bannon. Il reste le constat que tout cela n’a pas excessivement passionné notre presseSystème, et que l’on conclura que c’est par compassion, pour ne pas alarmer les “foules atones” en train de se transformer en “peuples en colère”. 

 Vu l'importance capitale de cet article de nos amis de ZH, mais qui est allemand à la base, je vous l'ai traduit intégralement, car il concerne une conférence donnée par Angela Merkel le 21 novembre 2018.

Attention : ce que vous allez lire vous prouve que LA FRANCE VA ETRE EFFACEE. Pour les gens qui ne voudront pas croire ce qu'ils vont lire, voici le lien exact aussi bien pour ZH que pour le site Konrad Adenaouer Stiftung.

L'immigration massive organisée depuis 1973 et qui est arrivé à son paroxysme depuis 2015 a été voulue et organisée à 100% par les Etats-Unis, principal promoteur du fameux Ordre Mondial dont Sarkozy avait souvent parlé.

« Les Etats nations doivent se préparer aujourd’hui à abandonner leur souveraineté », selon la chancelière allemande Angela Merkel, qui a expliqué à une assemblée à Berlin que les Etats nations souverains ne doivent pas écouter la volonté de leurs citoyens lorsqu’on arrive aux questions sur l’immigration, les frontières, ou même la souveraineté pure.

Non, ce n’est pas quelque chose qui a été dit par Adolf Hitler voici plusieurs décades, mais bien ce que Mme Merkel a dit au public lors d'une cérémonie à la fondation Konrad Adenauer de Berlin. Merkel a annoncé qu’elle ne se représentera pas en 2021 et il est clair qu’elle essaie de pousser son agenda globaliste jusqu’à ses conclusions les plus perturbantes avant de quitter le pouvoir. « Mais de manière ordonnée » a-t-elle plaisanté, pour détendre l’atmosophère. Comme elle a toujours eu un peu de mal avec l'humour, aussitôt elle s’est lancée dans un discours sombre, condamnant les gens de son propre parti politique qui pensent que l’Allemagne devrait écouter la volonté de ses citoyens et qu'ils auraient dû refuser de signer le pacte très controversé sur la migration des Nations Unies : « il y a des (politiciens) qui croyaient qu’ils pouvaient décider quand ces accords seront caducs parce qu’ils représentent le peuple (mais) les peuples sont des individus qui vivent dans un pays, ils ne sont pas un groupe qui se définit lui-même comme le peuple (allemand) a-t-elle souligné.

Mme Merkel avait précédemment accusé les critiques du pacte UN sur l’immigration comme n’étant pas des patriotes, disant « ce n’est pas du patriotisme, parce que le patriotisme c’est quand vous incluez d’autres dans les intérêts allemands et acceptez les situations "gagnant-gagnant" ».

Ses mots sont l’écho des commentaires récents faits par le très impopulaire président français Emmanuel Macron qui a déclaré dans son discours du 11 novembre que "le patriotisme est l’exact opposé du nationalisme (parce que) le nationalisme c’est la trahison". Ces déclarations ont été particulièrement impopulaires avec les Français et son taux d’approbation dans les sondages a plongé encore plus après ses commentaires.

Macron, dont le manque de charisme montre qu’il est incapable de gérer la montée en puissance des protestations en France, a dit au Bundestag que la France et l’Allemagne devraient être le centre de ce nouvel ordre mondial émergeant : le couple franco-allemand a l’obligation de ne pas laisser le monde glisser dans le chaos et de le guider sur la route de la paix … " l’Europe doit être plus forte… et elle doit gagner encore plus de souveraineté" a-t-il continué en demandant, exactement comme Merkel, que les Etats membres de l’Union Européenne rendent leur souveraineté nationale à Bruxelles en ce qui concerne « les affaires étrangères, l’immigration et le développement », et, en même temps, lui donnent une part supplémentaire « de nos budgets et même de nos ressources fiscales ».

Soit les Français acceptent la disparition pure et simple de leur pays voulue par cette oligarchie invisible qui explique ouvertement que l'opinion des citoyens, on s'en moque, soit ils se révoltent comme le semble indiquer le mouvement des Gilets Jaunes en France, mais également un peu partout en Europe. Dans tous les cas, mes chers lecteurs (en particulier militaires, gendarmes et policiers) je vous invite à partager cet article en masse. Vous comprenez bien pourquoi les collabos du journal Le Monde m'ont désigné comme conspirationniste : parce que je vous donne les informations les plus importantes qu'eux vous dissimulent et cela pour des raisons éminemment stratégiques.

PS : ci-dessous, George Soros, grand exécuteurs des ordres de ce Nouvel Ordre Mondial a été remercié comme il se doit par ni plus ni moins que le Financial Times qui l'a nommé "homme de l'année du FT"... Rien que ça ! Source https://www.jovanovic.com/blog.htm

Faute de candidats, l'Allemagne envisage de recruter des étrangers dans son armée

 © Fabian Bimmer Source: Reuters

Il y a un moment que l'armée française a franchi le pas, avec plusieurs incidents où les soldats musulmans ont refusé de combattre d'autres musulmans...

 

AUTRE ANALYSE SUR LE PACTE MARAKECH

Sur les 193 États membres de l'ONU :

152 pays ont voté pour, dont la France et l'Allemagne ;

5 pays ont voté contre : États-Unis, Hongrie, Israël, Pologne et République tchèque ;

12 pays, bien que présents, se sont officiellement abstenus, témoignant par là de leur volonté de ne pas endosser le Pacte pour ce qui les concerne : Algérie, Australie, Autriche, Bulgarie, Chili, Italie, Lettonie, Libye, Liechtenstein, Roumanie, Suisse et Singapour ;

24 autres pays n'ont pas assisté au vote : Afghanistan, Antigua-Barbuda, Belize, Benin, Botswana, Brunei Darussalam, Corée du nord, Guinée, Kiribati, Kirghizistan, Micronésie, Panama, Paraguay, République dominicaine, Sao Tome-Principe, Seychelles, Slovaquie, Somalie, Timor-Leste, Tonga, Trinidad-Tobago, Turkménistan, Ukraine et Vanuatu.

Enfin, le nouveau président brésilien, M. Bolsonaro, a fait savoir que le Brésil, dont le gouvernement sortant a signé le Pacte, s'en retirerait dès qu'il aura pris ses fonctions en janvier prochain.

Notons qu'au sein de l'Union européenne, la cacophonie a été complète puisque, parmi les 28 États membres :

19 ont voté pour : Allemagne, Belgique, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Lituanie, Luxembourg, Irlande, Malte, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Slovénie, Suède ;

3 ont voté contre : Hongrie, Pologne et République tchèque ;

5 se sont abstenus : Autriche, Bulgarie, Italie, Lettonie et Roumanie ;

1 n'a pas pris part au vote : Slovaquie.

Concrètement, cela signifie que, une fois le Royaume-Uni sorti de l'Union européenne en mars prochain, les 27 États membres restants de l'Union européenne se répartiront en :

18 États de l'UE qui appliqueront le Pacte pour les migrations ;

9 États qui ne l'appliqueront pas.

Comment va-t-il être possible d'appliquer concrètement les contraintes des traités européens sur la libre circulation des personnes (et notamment des « migrants ») dans l'espace de l'UE alors qu'un tiers des États membres de l'UE vont refuser d'appliquer le Pacte en faveur de ces migrants ? Mystère...

2) Fallait-il que la France signe ce Pacte ?

Il s'agit du premier texte traitant le sujet des migrations de manière exhaustive. Il est donc amené à devenir une référence, dans le cadre du système des Nations Unies, ainsi que dans les enceintes multilatérales régionales.

La signature de ce Pacte par la France soulève deux problèmes majeurs :

Fallait-il que la France le signe ?

Est-il normal que le Parlement n'ait pas été amené à en débattre et à voter ?

De façon étrange, la ligne de défense quasi-unique de M. Macron et de son gouvernement pour justifier leur décision que la France signe le Pacte de Marrakech a consisté à affirmer que ce texte était « non contraignant » juridiquement. Ce qui revient en quelque sorte à dire que la signature de la France n'aurait aucune importance, quel que soit le contenu de ce document.

Il est extravagant de limiter là le débat.

Le simple bon sens fait dire que, si ce texte ne servait à rien, il n'y aurait eu aucune raison de le signer et il serait incompréhensible qu'une quinzaine d'États dans le monde, et pas des moindres, aient refusé de l'endosser.

Si l'on veut être sérieux, il convient donc d'examiner la portée juridique précise de ce Pacte, et d'étudier son contenu.

En réalité, ce pacte officiellement « non contraignant » possède un contenu qui n'est pas du tout anodin, et l'expérience historique prouve que ce genre de traités devient rapidement contraignant dans les faits d'abord, en droit ensuite.

Du point de vue juridique étroit, il est exact que ce pacte n'est pas un traité qui supplante le droit interne. Le texte du Pacte précise bien en effet, en préambule, § 7 : « ce Pacte mondial établit un cadre de coopération juridiquement non contraignant ».

C'est ce que le gouvernement français - et les médias qui le soutiennent - se sont échinés à répéter face aux critiques qui n'ont pas manqué de se faire entendre.

Cependant, le pacte de Marrakech n'est pas un document flou et superficiel. Bien au contraire, c'est un texte très précis, composé de 41 pages dans sa version française, dont il ne faut surtout pas minimiser la portée.

a) Le Pacte comporte une série d'affirmations, de recommandations et d'objectifs, qui ne sont ni anodins ni incontestables, donc non consensuels.

La première chose qui frappe le lecteur objectif du Pacte, c'est que le contenu en est bien plus idéologique que juridique.

D'une part, il n'évoque pratiquement pas les causes qui sont à l'origine des grands mouvements de populations comme la misère ou les guerres. Les responsables de cette misère ou de ces guerres sont totalement passés sous silence.

D'autre part, il insiste lourdement sur le fait que les phénomènes migratoires sont naturels et vont de pair avec la « mondialisation ».

Ainsi, parmi les affirmations tout-à-fait contestables que recèle ce document figure par exemple celle-ci, qui apparaît dès le Préambule (§8), en ouverture du chapitre « Nos ambitions et principes directeurs » :

« Les migrations ont toujours fait partie de l'expérience humaine depuis les débuts de l'Histoire, et nous reconnaissons qu'à l'heure de la mondialisation, elles sont facteurs de prospérité, d'innovation et de développement durable et qu'une meilleure gouvernance peut permettre d'optimiser ces effets positifs. »

De plus, le pacte de Marrakech pourra être source de jurisprudence pour le juge, national ou européen, qui pourrait s'en inspirer pour dire le droit, et lui donner ainsi un caractère contraignant.

Par ailleurs, il est fort probable que ce Pacte, qui est désormais la principale référence internationale en matière de migration, soit intégré à l'ordre juridique a posteriori (en étant intégré comme référence dans des traités par exemple). Il en fut ainsi de la Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH) du 10 décembre 1948 (dont on fêtait à Marrakech le 70e anniversaire), comme le précise explicitement le site de l'ONU

Source : http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

Le juge pourrait ainsi s'inspirer de cette notion très imprécise de « migrants » pour créer des droits supplémentaires, très précis quant à eux, applicables à des situations pourtant très diverses.

3) Quels sont les arguments des dirigeants étrangers qui ont refusé de voter pour le Pacte ?

Les grands médias français ont contribué à empêcher tout débat public de fond sur la question du Pacte de Marrakech, en assimilant tous ceux qui objectaient à sa signature à des extrémistes et à des diffuseurs de « fake news », en utilisant pour cela les propos parfois excessifs ou erronés de quelques personnalités de droite ou d'extrême-droite.

Mais ces médias n'ont pas rapporté les explications des dirigeants d'États étrangers qui ont refusé d'endosser le Pacte.

Il est quand même intéressant de citer quelques-unes de ces réactions qui témoignent que ce Pacte suscite des interrogations et des critiques chez des gouvernants d'États membres de l'ONU :

1. ALGÉRIE

En s'abstenant volontairement à l'ONU le 19 décembre, l'Algérie a refusé d'endosser le Pacte pour ce qui la concerne.

Par l'intermédiaire de M. Hassen Kacimi, directeur du département des migrations du ministère de l'Intérieur, le gouvernement algérien a fait part de ses « sérieuses réserves » concernant les points du Pacte que l'Algérie juge « inappropriés ».

Estimant que le phénomène migratoire « menace la sécurité et la stabilité de notre pays », Hassen Kacimi a demandé à ce que « le droit de définir les politiques publiques migratoires revienne à l'État concerné. C'est également à l'État de définir les concepts juridiques de migration régulière et travailler ».

Le responsable algérien a également déploré l'absence de distinction entre migrants économiques et migrants humanitaires et a précisé : « On ne doit absolument pas mettre sur un pied d'égalité les États et les ONG, de même que le dossier migratoire ne doit pas être instrumentalisé et constituer un moyen de pression ou d'ingérence, au nom du droit humanitaire. Nous ne voulons pas non plus que les mécanismes d'évaluation et de mise en œuvre de ce Pacte évoluent vers une forme devant transformer ce Pacte en instrument juridiquement contraignant.»

L'Algérie a aussi critiqué le fait que le Pacte « élude les grands défis liés aux évolutions climatologiques et démographiques et ne prévoit aucune mesure pour le règlement des crises et des conflits dans les espaces sahélo-sahariens, pour stabiliser ces territoires. Il ne met pas l'accent sur le développement durable et les mécanismes à mettre en place au niveau des pays pourvoyeurs de migration ».

2. AUSTRALIE

Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré le 8 décembre 2018 que l'accord pourrait « saper les solides lois et pratiques de protection des frontières de l'Australie » et qu'il ne le signerait pas.

De fait, l'Australie s'est volontairement abstenue à l'ONU le 19 décembre.

3. CHILI

Le gouvernement chilien a annoncé le 9 décembre 2018 qu'il ne signerait pas le Pacte.

Le sous-secrétaire du ministère chilien de l'Intérieur, Rodrigo Ubilla, a déclaré le 9 décembre que les représentants de son pays n'assisteraient pas à l'événement à Marrakech et il a précisé : « Nous avons déclaré que la migration n'est pas un droit de l'homme. Les pays ont le droit de déterminer les conditions d'entrée pour les citoyens étrangers. »

Tout comme l'Algérie et l'Australie, le Chili s'est volontairement abstenu à l'ONU le 19 décembre.

4. ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE

Les États-Unis ont dénoncé ce Pacte le 7 décembre 2018 car il concourt, selon eux, à l'établissement d'une gouvernance mondiale aux dépens du droit souverain des pays à gérer leur système d'immigration.

Dans un communiqué diffusé par la mission diplomatique américaine aux Nations unies, Washington a rappelé qu'il avait quitté les négociations sur ce Pacte parce que les objectifs du document étaient incompatibles avec la loi et la politique américaines, avec les intérêts du peuple américain. Ce communiqué ajoute : « Nos décisions en matière de politique d'immigration doivent toujours être prises par les Américains et les Américains uniquement. Nous déciderons de la meilleure manière de contrôler nos frontières et qui sera autorisé à entrer dans notre pays ».

Washington a indiqué qu'il n'était pas question que ces décisions fassent l'objet « de négociations, d'un examen dans un cadre international » tout en reconnaissant « l'apport de nombreux immigrants à la construction [des États-Unis] ».

De son côté, l'ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Nikki Haley, a enfoncé le clou : « L'approche globale de la Déclaration de New York n'est tout simplement pas compatible avec la souveraineté américaine ».

5. ISRAËL

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a annoncé qu'il ne signerait pas le Pacte et a déclaré le 20 novembre 2018 : « Nous avons le devoir de protéger nos frontières contre les infiltrés illégaux. C'est ce que nous avons fait et c'est ce que nous continuerons de faire. »

De fait, Israël a voté contre le Pacte à l'ONU le 19 décembre.

6. POLOGNE

Le 9 octobre 2018, le ministre polonais de l'Intérieur et de l'Administration, Joachim Brudzinski, s'est prononcé contre le Pacte, en affirmant qu'il « allait à l'encontre des priorités de la Pologne, à savoir la sécurité et le contrôle de ses frontières ». Le 20 novembre 2018, le gouvernement polonais a officiellement annoncé qu'il ne signerait pas le pacte.

Le 19 décembre à New York, le représentant de la Pologne à l'ONU a voté contre le Pacte.

4) Est-il normal que le Parlement français n'ait pas été amené à débattre du Pacte et à voter ?

Macron avait prévu de se rendre en personne à Marrakech le 10 décembre pour l'adoption du Pacte pour les migrations. Sous la pression de la crise des Gilets jaunes, il y a renoncé in extremis et a décidé d'y envoyer le secrétaire d'État aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne. Le représentant de la France à l'ONU a par ailleurs voté en faveur du Pacte lors de l'Assemblée générale du 19 décembre.

Toute cette procédure expéditive et opaque a déclenché une seconde polémique, à savoir que ce Pacte n'a jamais été débattu ni voté par les parlementaires, ce qui a suscité une levée de boucliers dans les rangs de l'opposition, notamment de droite.

Selon le constitutionnaliste Didier Maus, interrogé le 7 décembre 2018 par le journal Libération, une telle procédure serait normale puisque « en France, c'est le contenu d'un engagement et non sa forme qui compte. » Pour Didier Maus, il serait « évident » qu'au regard du contenu du Pacte sur les migrations, il n'y avait pas d'obligation pour l'exécutif de passer par l'Assemblée et le Sénat car le texte « n'est pas contraignant, il n'y a pas création d'institution ou autre. »

Tel n'est pas du tout l'avis de l'UPR.

L'article 53 de la Constitution de la Ve République pose que « Les traités de paix, les traités de commerce, les traités ou accords relatifs à l'organisation internationale, ceux qui engagent les finances de l'État, ceux qui modifient des dispositions de nature législative, ceux qui sont relatifs à l'état des personnes, ceux qui comportent cession, échange ou adjonction de territoire, ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu'en vertu d'une loi. »

Ainsi, et contrairement aux affirmations de M. Maus, l'article 53 ne pose nulle part le principe qu'un Pacte prétendu « non contraignant » serait par nature exempté d'un débat à l'Assemblée et au Sénat, suivi d'un vote.

Par ailleurs, et toujours contrairement aux affirmations de M. Maus, le Pacte crée bien une institution : celle du « Forum d'examen des migrations internationales », qui « se tiendra tous les quatre ans, à compter de 2022 », qui « offrira l'occasion d'examiner l'état d'avancement de l'application du Pacte mondial aux niveaux local, national, régional et mondial », et dont « chaque édition [...] donnera lieu à l'adoption d'une déclaration intergouvernementale sur les progrès réalisés » (cf. Texte page 40, § 49)

Enfin, et tout au contraire de ce qu'affirme M. Maus, l'article 53 force, ô combien, le Pacte à être débattu et ratifié à l'Assemblée nationale puisque le moins que l'on puisse dire, c'est (en suivant la typologie de l'article 53) :

qu'il est « relatif à l'organisation internationale » : c'est un Pacte de l'ONU qui concerne chacun des 193 États membres ; qu'il « engage les finances de l'État » : il suffit de lire les 23 objectifs pour se convaincre des fonds publics importants que sa mise en œuvre - par ailleurs vérifiée tous les 4 ans par le « Forum d'examen des migrations internationales » - va occasionner à la France ; qu'il « modifie des dispositions de nature législative » : la lecture des 23 objectifs regorge d'engagements de nature législative ;qu'il est relatif à « l'état des personnes » : par définition même, puisque c'est un Pacte qui entend traiter du sort des centaines de millions de personnes à travers le monde et en France chaque année !

Il faut regretter ici que les avis de M. Maus semblent être considérés par les médias - et aussi par bien des parlementaires ! - comme plus importants que la lettre même de la Constitution. On le regrette d'autant plus que M. Maus n'est pas seulement un professeur de droit constitutionnel mais qu'il est aussi un homme engagé politiquement... en faveur de M. Macron. Membre depuis longtemps du Parti radical valoisien (PRV intégré dans l'UDI), il est aujourd'hui président de la Commission des statuts du Mouvement Radical social et libéral (MRSL), résultat de la fusion à l'automne 2017 du PRV et du Parti radical de gauche (PRG), qui a compté deux membres au gouvernement Philippe (Annick Girardin et Jacques Mézard) et dont la plupart des députés ont rejoint LREM !

L'avis de M. Maus, qui est donc celui d'un juge et partie, ne résiste pas une seconde à l'examen de la lettre de l'article 53 de notre Constitution : il fallait bien consulter et faire voter le Parlement.

Du reste, c'est ce que font toutes les démocraties européennes : Belgique, Italie, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, etc. ont soumis le Pacte de Marrakech au débat et au vote de leurs parlementaires. La France fait exception.

En outre, et étant donné l'ampleur prise par le sujet du Pacte de Marrakech, relayé notamment par les « Gilets jaunes », un débat suivi d'un vote devant la représentation nationale n'était pas seulement requis d'un point de vue constitutionnel : c'était aussi un devoir moral et de légitimité politique. Car, en dépit de certaines fake news partagées, les « Gilets jaunes » traduisaient une préoccupation légitime et un désir de laisser le peuple se prononcer sur un sujet aussi important.

Conclusion : La nécessité de demander aux Français de trancher

Ceci nous amène au cœur du sujet, car sur les questions migratoires, qui touchent aux hommes et aux femmes dans des situations parfois difficiles, mais également à la cohésion des sociétés, le débat ne doit pas être juridique, mais politique.

Il s'agit fondamentalement de l'avenir de la nation, et c'est pourquoi certains principes posés par le Pacte de Marrakech sont remis en question par un nombre croissants d'États.

Comme on vient de le dire, la plupart des pays qui ont refusé d'endosser le Pacte (comme l'Italie, la Belgique ou la Suisse), ont fait le choix de s'en remettre à leur Parlement (ce qui a suscité une crise politique en Belgique avec la démission du gouvernement).

Tel n'a pas été le cas en France, ce qui représente à notre sens une violation éhontée de l'article 53 de la Constitution, n'en déplaise à M. Didier Maus. Une violation de la Constitution dont l'UPR estime par ailleurs que le président de la République doit rendre compte devant la représentation nationale.

La volte-face de M. Macron, qui a décidé au dernier moment de ne pas aller à Marrakech pour endosser le pacte, mais d'y envoyer un Secrétaire d'Etat, Jean-Baptiste Lemoyne, prouve d'ailleurs bien que le chef de l'État n'ignore pas la sensibilité politique du sujet et, pire encore, qu'il sait bien que cette signature de la France serait sans doute massivement rejetée par le peuple français s'il le consultait.

Fidèle à lui-même, M. Macron n'a donc pas cherché à se conformer au mieux à la volonté nationale, mais à décider seul en vertu de considérations opaques, le tout en protégeant sa personne et en évitant soigneusement de susciter un débat, à l'Assemblée ou par un autre biais, sur la question.

Certes, le Pacte de Marrakech contient beaucoup de principes louables, comme le renforcement de la coopération internationale en matière migratoire, la lutte contre les facteurs négatifs et les problèmes structurels qui poussent des personnes à quitter leur pays d'origine ou encore la lutte contre le trafic de migrants.

Cependant, dès son préambule, le Pacte explique que les migrations sont « facteurs de prospérité, d'innovation et de développement durable et qu'une meilleure gouvernance peut permettre d'optimiser ces effets positifs », confondant là encore volontairement tout type de migration et toute sorte de situation.

Cette vision d'ensemble, qui traverse le texte, est un parti pris idéologique, qui est celui de la « mondialisation inévitable », qui veut que les mouvements, toujours plus fluides et rapides des capitaux, des marchandises, et des hommes soient le seul destin de l'humanité.

Cette logique est d'abord celle d'un capitalisme débridé, qui se joue des frontières pour mieux exploiter les différences de salaires et maximiser les profits de ces actionnaires. C'est évidemment celle de l'Union européenne, fondée sur la sacro-sainte liberté de mouvement, qui ouvre la voie à l'optimisation fiscale et aux travailleurs détachés.

Mais cette logique, c'est aussi celle que refusent de plus en plus de peuples du monde, qui en voient les limites et qui demandent un minimum de protection de leurs modèles nationaux, économiques, sociaux et culturels.

Fidèle à ses convictions démocratiques, et confiante dans la capacité du peuple français à décider de son destin, l'UPR :

souligne qu'il reste toujours possible au peuple français de revenir sur la décision prise par Macron, de façon inconstitutionnelle, de signer le Pacte au nom de la France : le cas du Brésil prouve qu'un État peut aussi bien sortir de ce Pacte qu'y entrer ;

appelle à un grand débat national sur le pacte de Marrakech et la politique migratoire en général, qui devra être suivi d'un référendum. Ce grand débat et ce référendum faisait d'ailleurs explicitement partie de mon programme présidentiel de 2017.

LISTES GROSSES MAGOUILLES DES BANKSTERS

1)

 L'AFP a soudain découvert que les Français disposent de 440 milliards d'euros qui dorment sur leurs comptes courants, soulignant "qu'il s'agit d'un record depuis 25 ans". Mieux, "les montants sur ces comptes courants ont augmenté de 50% depuis 2013 alors que l'épargne, elle, n'a augmenté que de 4% en 5 ans".

Et il est clair que certains lorgnent sur cet argent qui "dort" et qu'ils aimeraient bien voir dans Wall Street par exemple. Le souci est que cet argent est déjà utilisé par les banques, vu que celles-ci EMPECHENT LES FRANCAIS DE RETIRER LA TOTALITE DE LEURS FONDS, SOUS PEINE DE FAILLITE IMMEDIATE ET DEPOT DE BILAN DE LA BANQUE.

2)

GRECE : LIMITATION DE L'USAGE DU LIQUIDE A... 200 EUROS POUR 2019

"Le gouvernement grec va proposer une législation qui rendra obligatoire de réaliser toutes les transactions au dessus de 200 euros par carte bancaire uniquement."

Soyez certains, chers lecteurs, que cela sera proposée en France d'ici 1 ou 2 ans.

3)

WELLS FARGO CONDAMNEE AU MOMENT DE NOEL

Comme d'habitude, la justice américaine a attendu les fêtes de Noël pour donner son jugement sur l'incroyable scandale (l'un des trois plus grands avec les CDS et les agences de notation) des millions de faux-comptes fabriqués pour mettre des millions de clients à découvert dans le but de saisir leur maison.

4)

BANQUE POSTALE CONDAMNEE AU MOMENT DE NOEL

 Là aussi, l'information a été révélée le... 24 décembre, ha ha ha, LoL. Ah les voyous !!! Connivence justice et banque. "La Banque Postale a écopé d'un blâme et d'une amende record de 50 millions d’euros pour des manquements dans son dispositif de lutte contre le financement du terrorisme a indiqué l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dans un communiqué publié lundi 24 décembre ... « LBP a, entre le 1er décembre 2009 et le 13 mars 2017, exécuté au moins 75 opérations de MCN pour le compte de 10 clients dont les éléments d’identité (nom, prénom et date de naissance) correspondent à ceux de personnes qui faisaient l’objet, à la date des opérations, d’une mesure de gel, dans 9 cas sur 10 en raison d'activités terroristes. »

5)

PREUVE DE LA FAILLITE DE LA CAISSE D'EPARGNE

 Lors de ma signature de Paris, j'ai rencontré un lecteur notaire qui m'a expliqué qu s'il y a 4 ou 5 ans la liquidation d'une succession lui prenait environ 3 mois, désormais il faut compter 1 année

6) SOCIETE GENERALE

Depuis le début des hostilités, personne au sein de « la banque » n’est au courant de rien et on a décrété par une opération du Saint Esprit que c’est l’argent de « la banque » qui a été perdu. Or, là où travaille Jérôme Kerviel il n’y a point de banque. Plutôt des sociétés du groupe Société Générale qui gèrent des fonds publics à coup de millions et qui est pilotée depuis les Etats-Unis avec des ramifications jusqu’au Delaware.

D’ailleurs, au moment de la crise, les filiales de la Société Générale étaient hors de contrôle et massivement exposées aux titres Subprimes. Les délits y ont été nombreux et le fait que les postes de direction et de contrôle étaient exercés par les mêmes personnes a contribué à propager la crise au sein du groupe  Source https://www.jovanovic.com/blog.htm

A VOTRE SANTE !

Vaccingate : la notice du vaccin Infanrix hexa ne vous dit pas la vérité ! - Comme pour le Levothyrox, un dossier dans lequel, là encore, la composition officielle indiquée dans la notice ne correspondait pas à ce qui fut retrouvé a

Ici le rapport des premiers résultats détaillés :

https://drive.google.com/file/d/128CfYaaJdMwhx5yvCGDRggl5GIKyfWrC/view

La présence d'ADN fœtal en grande quantité a été confirmée (1,7 µg dans le premier lot et 3,7 µg dans le deuxième lot), soit environ 325 fois la limite maximale fixée à 10 nanogrammes et 325.000 fois supérieur à la limite minimale de 10 picogrammes. Les cellules issues de bébés avortés font partie de la composition des vaccins, c'est connu et utilisé depuis les années 60 !

https://www.corvelva.it/speciali-corvelva/analisi/vaccinegate-priorix-tetra-analysis-2nd-step-update.html   Vu ici

MOINS DE RADARS........ MOINS DE MORTS

FB IMG 1546197658534

 par Paul

 LES DERNIERS MOTS ENTENDUS DU

LE VOL MH370 DÉTOURNÉ ? Les DERNIERS mots entendus depuis l’avion introuvable de Malaysia Airlines offrent des réponses - LE VOL MH370 DÉTOURNÉ ? Les DERNIERS mots entendus depuis l’avion introuvable de Malaysia Airlines offrent des réponses Le vol MH370 a mystérieusement disp...

 

 

 

Merci à notre Contributeur Gâchette ! ; )

 


 

Cette Revue de presse vous a intéressé ? Crashdebug.fr a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son activité, faites un don.

Pas rassasiés ? Vous voulez encore plus d'infos ? Je vous rappelle donc l'existence de la page Defcon Room actualisée 7j/7 et 24h/24 en libre service. ; )

Et bien sûr l'ensemble des Revues de presse précédentes dans les sections qui leur sont dédiées.

(Si vous venez de découvrir notre petit site voici une vidéo qui vous en expliquera rapidement le mode de fonctionnement)

 Amicalement,

l'Amourfou...

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Revue de presse Arrow Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce samedi 5 janvier 2019