5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien. Les retours SEO sur les nouveaux articles sont bons, j'espère que vous nous ferez l'amitié de les lire, car les traductions sont bonnes, et on est très content de ce nouveau format.

En attendant, ce matin, veuillez trouver ci-dessous la Revue de presse de Gâchette, et bien sûr plus de titres dans la Defcon Room,

Amitiés,

L'Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette / Doudou / Gâchette

RDP 355


La Revue de presse du jour comprenant les informations de ce qui fait l'actualité française et internationale du 7 février  2019 vues par notre contributeur Gâchette.


 

SUJETS QUI DERANGENT
 
➤ Chasseur de Pédos - Extrait VOSTFR - Quand le peuple est obligé de pallier aux dysfonctionnements et au laxisme des services de l’État (justice et police) afin de protéger ses propres enfants ...

 
NATURE EN DANGER

Ardèche : Fuites radioactives de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Centrale Nucl%C3%A9aire De Cruas 20181224 1728x800 C 
 
Des experts indépendants dénoncent le « manque criant de transparence » d’EDF.  L’atome de tritium de trop qui a fait déborder le vase. Le 10 décembre.
 
 
Infographie : les chiffres affolants de la pêche au thon - [image : Infographie : les chiffres affolants de la pêche au thon] Le thon, c’est bon, mais on en consomme trop. Ce produit de la mer, le plus consommé au...
Saule blanc : les vertus médicinales de la plante qui a donné naissance à l’Aspirine ! - Déjà connu des Chinois il y a plus de 2500 ans, le saule blanc est un arbre aux vertus médicinales remarquables. Son histoire, utilisé par les Grecs ou le...
 
 

 
NOSTALGIE
 
N.Y. EN 1934
 

 
GILETS JAUNES
 
Liberté de la presse, de manifester, de l'action syndicale : l'inquiétante dérive autoritaire de Macron - Avec la tentative de perquisition dont a fait l'objet Mediapart, une nouvelle ligne rouge a été franchie par le pouvoir. En coulisse, Emmanuel Macron rêv...
Gilets Jaunes et syndicats : attrape-moi si tu peux ! – Journal du mardi 5 février 2019 - Gilets Jaunes et syndicats : attrape-moi si tu peux ! Je t’aime moi non plus ! La CGT tente de rattraper le train de la contestation des Gilets Jaunes. A...
4 questions essentielles que les Gilets jaunes doivent se poser - Ceux qui vous ont promis la liberté avec la démocratie directe vous ont trompés. L’article 4 questions essentielles que les Gilets jaunes doivent se pose...
 

 
SANTE
 
La 5G sans fil : Une “expérience sanitaire à grande échelle” qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale - La 5G sans fil : Une “expérience sanitaire à grande échelle” qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale Des spécialistes mettent en gar...
“Il y aura jusqu’à 20.000 satellites dans l’atmosphère. La FCC a approuvé le projet d’Elon Musk pour 12.000 satellites le 15 novembre dernier et il va lancer le sien à la mi-2019. J’ai reçu des rapports de différentes parties du monde selon lesquels les antennes 5G sont installées partout dans le monde et les gens sont déjà malades à cause de ce qui se passe actuellement, et la population d’insectes est affectée”, a déclaré M. Firstenberg.
Recherche : Une crème lavante en cas de contamination nucléaire - Elle équipe depuis plusieurs semaines la plupart des centrales nucléaires françaises et a été mise au point par des chercheurs français. On fait le point.
Vessie hyperactive, quelles solutions ? - À partir d’un certain âge, on perd un peu la maîtrise de ses envies d’uriner. Des besoins plus fréquents et plus difficiles à contrôler se font sentir, dus...
 

 
POLITIQUE FRANCE

NOS VIEUX

Cette femme est loin d'être la seule dans le même cas. Pire, même

quand tu bosses tu es  AUSSI dans son cas !

En face, 80 milliards d'évasion fiscale...

L'équation est simple : avoir 2000€ de salaire, consommer donc

relancer la production, l'économie, et renflouer les caisses de l'Etat

par les impôts.

 Monique Pinte Retraite Solidarite Cagnotte En Ligne Une 560x293

En difficulté, une retraitée témoigne à la télé et touche 15.000€ grâce à une cagnotte. (VIDÉO) - Le parcours et la détresse de Monique Pinte (dont le cas n'est malheureusement pas isolé) ont touché les Français en plein cœur... Lire l'article sur POS..

TROP FORT !

IL CREE DES TENSIONS EN FRANCE MAIS AUSSI A L'ETRANGER 

Arton205023 9ea0d

Selon le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shukri, cité par Al-Hayat, le président français Emmanuel Macron aurait fait pression sur son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

L’Égypte aurait renoncé à réintroduire la Syrie au sein de la Ligue arabe.

https://www.voltairenet.org/article205023.html 

« La Journée de l’Europe » : Bientôt un nouveau jour férié de plus ? - [image : le drapeau de l'Union européenne] Le 29 janvier, des eurodéputés et des mouvements civiques ont discuté de la possibilité de créer un jour férié pa...

Macron propose que l’État paie directement des journalistes = La Pravda ? Vous ne rêvez pas. Le président de la République propose que l’État rémunère certains journalistes dans les rédactions. Il envisage sans ciller ce qui ressemble à une nationalisation partielle de la presse. (…) www.lepoint.fr

Outre-Mer : Emmanuel Macron confisque les micros et le débat sur le chlordécone
Le chlordécone, c’est cet insecticide proche du DDT dont la France a autorisé l’épandage dans les bananeraies jusqu’en 1993 alors que la plupart des pays l’avaient depuis longtemps banni, sa dangerosité ayant été prouvée dès les années 1970. Le sénateur Victorin Lurel prend à son tour la parole pour s’étonner : « Vous invalidez les résultats du professeur Blanchet, du CHU de Pointe-à-Pitre, et de Luc Multigner, de l’Inserm. »
 
Capture Decran 2019 02 04 A 11.13.39
 
Une campagne électorale s’appelle une campagne électorale. Payée par l’Etat, diffusée et commentée à longueur d’antennes… sans que cela n’émeuve la Commission des comptes de campagne ni le CSA. Source

GRAND DEBAT AUSSI DANS LES PRISONS

Je suis sûre que vous n’aviez pas pensé à ça… - Chère Madame, cher Monsieur, Je vous ai beaucoup parlé du « grand débat national » ces dernières semaines. Et je remercie tous ceux d’entre vous qui y ont ...

Destruction de preuves : nouvel enregistrement inédit de Benalla publié par Mediapart Source

Le complotiste Macron se méfie des Russes alors que Benalla travaille pour un oligarque proche de Poutine ! - Cherchez l’erreur ! C’est tout de même dingue que Macron puisse oser crier au « complot » russe alors que...
Perquisition avortée chez Mediapart : à quoi joue le parquet ? - Mediapart dénonce « un habillage juridique qui n’a qu’une seule fin : trouver les sources de Mediapart et les tarir. » Edwy Plenel et Fabrice Arfi de Media...
Accès de mythomanie de Belloubet à l'Assemblée Nationale - *Y a-t-il un membre de ce gouvernement qui ne débite pas un mensonge à la minute ? Fawkes* *-------* Devant la représentation nationale, Nicole Belloubet a ...
Editorial, comprendre les Gilets Jaunes, comprendre Macron, pourquoi il faut « rendre l’argent ». Lecture indispensable. - Vous savez pour me lire régulièrement que j’ai analysé la politique proposée par Macron lors de sa campagne comme une politique destinée à remonter le taux...
Au collège Politzer, le Haut Montreuil se mobilise pour réclamer une éducation de qualité - Dégradation des conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves, coupures d'eau, d'électricité, absence d'internet, sous effectif... Po...
 

 
POLITIQUE ETRANGERE
 
LES SIGNATURES NE VALENT RIEN : TRAITE FNI
 
NOTA : Ce traité vieux de 32 ans exigeait des parties qu’elles démantèlent les missiles balistiques et de croisière lancés au sol avec une portée comprise entre 500 et 5500 km.
Les USA se sont retirés du traité FNI le 31 janvier, comme annoncé depuis octobre 2018. Les Russes en ont aussitôt tiré leur conclusion : eux aussi, ils se dispensent des limitations du traité et Poutine autorise le développement immédiat d’un missile de théâtre hypersonique. Lavrov révèle que les USA violait le traité depuis 1999, en plus du viol que constitue l’installation de batteries lance-missiles Mk41 en Roumanie (depuis 2014) et en Pologne (en cours), capables de tirer des missiles sol-sol d’une portée interdite par le traité.Source
 
LES NOUVELLES.... NON PLUS.............
 
Trump n’exclut pas la conclusion d’un nouveau traité FNI - Le Président américain a déclaré mardi qu’un nouveau traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire pourrait être conclu, impliquant la Chine et d...
Le ministre des relations extérieures veut effacer l’histoire du Brésil - ″Lisons moins le New York Times et davantage José de Alencar et Gonçalves Dias [1]″ a indiqué le ministre des Relations extérieures de Bolsonaro lors de...
La tentative américaine de coup d’État au Venezuela manque de soutien international - Par Moon of Alabama – Le 3 février 2019 Il n’y a guère de doute sur la position des médias « occidentaux » au sujet de la tentative de coup d’État menée pa...
 
Maduro évoque deux scénarios d’avenir pour Guaido - Le «chef d’État vénézuélien autoproclamé», Juan Guaido, pourrait finir en prison ou continuer à remplir ses fonctions «de façon virtuelle» au côté de Nicol...
Tragique : Les sénateurs Démocrates bloquent un projet de loi contre l’infanticide - Un projet de loi proposé par les sénateurs Républicains pour protéger les bébés qui ont survécu aux avortements a été bloqué par les Démocrates. La Loi sur...
 

 
IMMIGRATION
 
5400 euros d’allocations mensuelles pour le père du tueur de Strasbourg

12 enfants, 2 femmes, arrivés clandestinement en France, pas un seul jour de travail, fiché S (suspect de terrorisme) – comme ses 12 fils ! – : le père du tueur de Strasbourg n’en reçoit pas moins 5400 euros par mois à titre d’allocations familiales.Source

 

 
ECONOMIE
 
La confiscation c’est dans l’air! - Alexandria Ocasio-Cortez Moi je préfère un prélèvement élevé sur le capital fictif généré par l’inflation des signes monétaires à laquelle la Fed a procédé...

Total souhaite poursuivre son épopée russe - Total se propose de lancer de nouveaux projets conjoints avec ses partenaires russes se basant sur l’expérience de Yamal LNG, selon le nouveau patron de la...

 


 
TECHNOLOGIE
 
Cette extension Chrome vous préviendra si votre mot de passe a été volé - La nouvelle extension de Google, Password Checkup, compare vos informations d’identification avec une base de données de 4 milliards d’informations qui o...
 
 

 
SURVEILLANCE
 
L’Australie devient le premier pays à commencer à ... L’Australie devient le premier pays à commencer à micropucer sa population L’Australie est peut-être le premier pays au monde à implanter des mic...
 

 
FAITS DE SOCIETE
 
 
En Moselle, ce coiffeur coupe bénévolement les cheveux des sans-abri. (VIDÉO) - Avec son caddie rempli de produits d'hygiène et ses ciseaux sous le bras, le coiffeur de Hagondange, réalise des maraudes pas comme les autres. Lire l'ar...
Déséquilibrée. - Plus forte qu’un terroriste bien motivé. 10 morts au moins. En majorité des jeunes. Je pense que leurs parents leur avaient loué un appartement sur cour da...
13 jours sans Internet : « on a dû apprendre à se parler sans messagerie Internet ». - Que se passe-t-il lorsqu'un archipel de 100.000 habitants subit une coupure d'Internet pendant près de deux semaines ? Réponse : les gens se parlent. Lir...
Inégalités : le sentiment d’injustice progresse selon une étude belge - La Belgique n’est pas épargnée par la hausse des inégalités, alerte la mutualité* Solidaris à l’occasion de la publication de son 11e thermomètre. L’organi...
 

 
FAITS DIVERS
 
Morbihan : Adepte du kick-boxing, la collégienne de 14 ans parvient à se défaire de l’homme qui tente de l’enlever. - *La jeune victime ne s’est pas laissée faire. Pratiquant le kick-boxing, elle n’a pas hésité à donner un coup de genou à son agresseur, qui tentait de l’...
 

 
ZONE DE GUERRE

La France a réalisé de rares simulations de frappe de dissuasion nucléaire

Cette simulation intervient après que la Russie a suspendu le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire de l’époque de la guerre froide à la suite de l’annonce par les États-Unis de leur retrait du pacte, accusant Moscou du non-respect de cet engagement. 
La France dépense environ 3,5 milliards d’euros (4 milliards de dollars) par an pour l’entretien de ses 300 stocks d’armes nucléaires sous-marines et aériennes. Elle prévoit de moderniser sa capacité à dépenser 5 milliards d’euros par an d’ici 2020.
 
Source: Reuters,
 

 
ENVIRONNEMENT/CLIMAT
 
L'appétit chinois pour le durian menace les forêts de Malaisie - L'appétit croissant des Chinois pour le durian, un fruit oblong à l'odeur tenace, est accusé de susciter une nouvelle vague de déforestation en Malaisie où...
Chutes de neige en Tunisie : Perturbations et routes bloquées dans cinq gouvernorats - Cinq gouvernorats - Le Kef, Siliana, Béjà, Jendouba et Kasserine - sont touchés par les perturbations dues aux chutes de neige. Entre débordements des oued...
À Fos-sur-Mer, les pollutions d'ArcelorMittal en accusation - L'usine sidérurgique d'ArcelorMittal à Fos-sur-Mer n'en finit pas de faire parler d'elle. Ces derniers mois, une série d'enquêtes environnementales et sa...
Déjà persécutés, de nombreux indigènes sont gravement menacés par la rupture d’un barrage au Brésil - Survenue fin janvier, la rupture du barrage de Brumadinho est d’ores et déjà considérée comme l’une des pires catastrophes environnementales que le Brésil...
 

 
INSOLITE
 
L’ANOMALIE DU PÔLE NORD : Pourquoi le champ magnétique terrestre se déplace-t-il ? Les pôles magnétiques vont-ils s’inverser ? - L’ANOMALIE DU PÔLE NORD : Pourquoi le champ magnétique terrestre se déplace-t-il ? Les pôles magnétiques vont-ils s’inverser ? LE Pôle Nord magnétique de l...
Nouvelle-Zélande : dans les déjections d’un léopard de mer, une clef USB exploitable - [image : léopard de mer léopard des mers déjection clef usb] Des scientifiques néo-zélandais qui examinaient les excréments congelés de léopards de mer y o...
 

 
HISTOIRE
15 Photos Couleurs Rares Des Indiens D Amerique Du 19eme Et 20eme Siecle 1
 
CNN : Les colons européens ont tué tellement d’Amérindiens qu’ils ont changé le climat de la planète, selon des chercheurs - (CNN) Quand les Européens sont arrivés en Amérique, ils ont causé tellement de morts et de maladies qu’ils ont changé le climat mondial, selon une nouvell...
 

 
LE GRAND DOSSIER
 
HISTOIRE SECRETE DES BANQUES

 « Après la révolution de Juillet, lorsque le banquier libéral Laffitte conduisit en triomphe son compère le duc d'Orléans à l'Hôtel de ville, il laissa échapper ces mots : « Maintenant, le règne des banquiers va commencer. » Laffitte venait de trahir le secret de la révolution. »

Oh, ce présent permanent : alors que l’élite mondialisée écrase en France le peuple sous son talon de fer au nom de la république, du libéralisme et des banquiers – surtout des banquiers -, j’invite à relire le bel essai de Marx sur la Lutte des classes en France, qui réconciliera un peu plus populistes de droite et de gauche. La scène se passe dans les années 1840 puis sous la seconde république. On commence :

« Après la révolution de Juillet, lorsque le banquier libéral Laffitte conduisit en triomphe son compère le duc d'Orléans à l'Hôtel de ville, il laissa échapper ces mots : « Maintenant, le règne des banquiers va commencer. » Laffitte venait de trahir le secret de la révolution. »

Et c’était en 1830… Après, c’est le règne prototypique de Louis-Philippe… Marx :

« Ce n'est pas la bourgeoisie française qui régnait sous Louis-Philippe, mais une fraction de celle-ci : banquiers, rois de la Bourse, rois des chemins de fer, propriétaires de mines de charbon et de fer, propriétaires de forêts et la partie de la propriété foncière ralliée à eux, ce que l'on appelle l'aristocratie financière. Installée sur le trône, elle dictait les lois aux Chambres, distribuait les charges publiques, depuis les ministères jusqu'aux bureaux de tabac. »

On se croirait sous Jospin-DSK, Sarkozy-Juppé, au moment des grandes privatisations qui marquèrent cette Restauration dont a parlé Pierre Bourdieu. On continue sur les innombrables malversations de cette époque qui inspira ses Misérables à Victor Hugo :

« En outre, les sommes énormes passant ainsi entre les mains de l'État laissaient place à des contrats de livraison frauduleux, à des corruptions, à des malversations et à des escroqueries de toute espèce. Le pillage de l'État en grand, tel qu'il se pratiquait au moyen des emprunts, se renouvelait en détail dans les travaux publics. Les relations entre la Chambre et le gouvernement se trouvaient multipliées sous forme de relations entre les différentes administrations et les différents entrepreneurs.

De même que les dépenses publiques en général et les emprunts publics, la classe dominante exploitait aussi les constructions de lignes de chemin de fer. »

On comprend nos travaux et infrastructures…Tiens, Karl Marx parle de Rothschild, ce compte fait baron :

« Par contre, la moindre réforme financière échouait devant l'influence des banquiers, telle, par exemple, la réforme postale. Rothschild protesta, l'État avait-il le droit d'amoindrir des sources de revenu qui lui servaient à payer les intérêts de sa dette sans cesse croissante ? »

On parle souvent des 1% qui contrôlent ce pays. Du temps de Marx ils sont déjà là :

« La monarchie de Juillet n'était qu'une société par actions fondée pour l'exploitation de la richesse nationale française dont les dividendes étaient partagés entre les ministres, les Chambres, 240.000 électeurs et leur séquelle. Louis-Philippe était le directeur de cette société : Robert Macaire sur le trône. Le commerce, l'industrie, l'agriculture, la navigation, les intérêts de la bourgeoisie industrielle ne pouvaient être que menacés et lésés sans cesse par ce système. Aussi, celle-ci avait-elle inscrit sur son drapeau, pendant les journées de Juillet : Gouvernement à bon marché. »

La crapulerie immorale se déchaîne, c’est la bohême double V et le lumpenprolétariat aux commandes, toute la descente aux affaires (on ne citera pas nos scandales…) :

« C'est notamment aux sommets de la société bourgeoise que l'assouvissement des convoitises les plus malsaines et les plus déréglées se déchaînait, et entrait à chaque instant en conflit avec les lois bourgeoises elles-mêmes, car c'est là où la jouissance devient crapuleuse, là où l'or, la boue et le sang s'entremêlent que tout naturellement la richesse provenant du jeu cherche sa satisfaction. L'aristocratie financière, dans son mode de gain comme dans ses jouissances, n'est pas autre chose que la résurrection du lumpenprolétariat dans les sommets de la société bourgeoise. »

Depuis la « crise » de 2008 nous sommes recouverts de dette, comme tous nos voisins européens – et du coup bien soumis. La dette est la base de ce type de gouvernement. Marx :

« L'endettement de l'État était, bien au contraire, d'un intérêt direct pour la fraction de la bourgeoisie qui gouvernait et légiférait au moyen des Chambres. C'était précisément le déficit de l'État, qui était l'objet même de ses spéculations et le poste principal de son enrichissement. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or, chaque nouvel emprunt fournissait à l'aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l'État, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans les conditions les plus défavorables. Chaque nouvel emprunt était une nouvelle occasion, de dévaliser le public qui place ses capitaux en rentes sur l'État, au moyen d'opérations de Bourse, au secret desquelles gouvernement et majorité de la Chambre étaient initiés. »

Puis Marx se défoule d’une manière qui le mènerait légitimement en prison de nos jours :

« La bourgeoisie industrielle voyait ses intérêts menacés, la petite bourgeoisie était moralement indignée, l'imagination populaire s'insurgeait, Paris était inondé de pamphlets : « La dynastie Rothschild » « Les Juifs, rois de l'époque », etc., où l'on dénonçait, flétrissait avec plus ou moins d'esprit, la domination de l'aristocratie financière. »

L’auteur ajoute :

« Rien pour la gloire ! La paix partout et toujours. La guerre fait baisser le cours du 3 et du 4%. Voilà ce qu'avait écrit sur son drapeau la France des Juifs de la Bourse. Aussi, sa politique étrangère sombra-t-elle dans une série d'humiliations du sentiment national français… »

Oui, la diplomatie de Louis-Philippe fut une honte. Mais ne parlons pas de celle du successeur Bonaparte (Crimée et châtiment, Chine-Indochine, puis Mexique et enfin Sedan)…

Le pouvoir aux abois invoque toujours la république en France. Mais pour Marx la république est surtout un gouvernement de bourgeois au profit des plus riches ; il note :

« La République ne rencontra aucune résistance pas plus au dehors qu'au dedans. C'est ce qui la désarma. Sa tâche ne fut plus de transformer révolutionnairement le monde ; elle ne consista plus qu'à s'adapter aux conditions de la société bourgeoise. Rien ne témoigne plus éloquemment du fanatisme avec lequel le Gouvernement provisoire s'employa à cette tâche que les mesures financières prises par lui. »

La république aurait dû réagir contre les banquiers et les financiers. Marx :

« Le crédit public et le crédit privé étaient naturellement ébranlés. Le crédit public repose sur la croyance que l'État se laisse exploiter par les Juifs de la Finance. Mais l'ancien État avait disparu et la révolution était dirigée avant tout contre l'aristocratie financière. Les oscillations de la dernière crise commerciale en Europe n'avaient pas encore cessé. Les banqueroutes succédaient encore aux banqueroutes. »

Bien entendu l’épargnant de cette époque est destiné à être plumé :

« Le petit bourgeois, déjà bien assez réduit à la misère, en fut irrité contre la République. Ayant reçu à la place de son livret de caisse d'épargne, des bons du Trésor, il fut contraint d'aller les vendre à la Bourse et de se livrer ainsi directement aux mains des Juifs de la Bourse contre lesquels il avait fait la révolution de Février. »

L’argent est divinisé (ce que Céline arrivé à New York remarquera) :

« L'aristocratie financière qui régnait sous la monarchie de Juillet avait dans la Banque son Église épiscopale. De même que la Bourse régit le crédit public, la Banque gouverne le crédit commercial. Directement menacée par la révolution de Février, non seulement dans sa domination, mais dans son existence, la Banque s'appliqua, dès le début, à discréditer la République en généralisant la fermeture du crédit. »

Le gouvernement républicain loin de soumettre la banque s’y soumet gentiment (comme en 2008 – voyez Lucien Cerise) :

« Le Gouvernement provisoire pouvait, sans recourir à la violence de façon légale, acculer la Banque à la banqueroute ; il n'avait qu'à observer une attitude passive et à abandonner la Banque à son propre sort. La banqueroute de la Banque, c'était le déluge balayant en un clin d'œil du sol français l'aristocratie financière, le plus puissant et le plus dangereux ennemi de la République, le piédestal d'or de la monarchie de Juillet. Une fois la Banque en faillite, la bourgeoisie était obligée de considérer elle-même comme une dernière tentative de sauvetage désespérée la création par le gouvernement d'une banque nationale et la subordination du crédit national au contrôle de la nation. »

Mais le gouvernement provisoire dirigé par l’ânon Lamartine choisit la voie contraire. On commence à brader la France :

« Le Gouvernement provisoire, au contraire, donna cours forcé aux billets de banque. Il fit mieux. Il transforma toutes les banques de province en succursales de la Banque de France, lui permettant de jeter son réseau sur le pays tout entier. Plus tard, il engagea auprès d'elle les forêts domaniales en garantie de l'emprunt qu'il contracta envers elle. C'est ainsi que la révolution de Février consolida et élargit directement la bancocratie qu'elle devait renverser. »

Puis on choisira Fould comme ministre des finances :

« Louis-Philippe n'avait jamais osé faire d'un véritable loup-cervier un ministre des Finances. De même que sa royauté était le nom idéal pour la domination de la haute bourgeoisie, les intérêts privilégiés devaient dans ses ministères porter des noms d'une idéologie désintéressée. La République bourgeoise poussa partout au premier plan ce que les diverses monarchies, légitimiste comme orléaniste, tenaient caché à l'arrière-plan. Elle fit descendre sur la terre ce que celles-ci avaient divinisé. Elle mit les noms propres bourgeois des intérêts de classe dominants à la place de leurs noms de saints. »

Conclusion à graver dans les cœurs quand on vous parle de révérer, diviniser et protéger la république dans la guerre et le sang :

« Toute notre exposition a montré que la République, dès le premier jour de son existence, n'a pas renversé, mais, au contraire, constitué l'aristocratie financière. Mais les concessions qu'on lui faisait étaient un destin auquel on se soumettait sans qu'on veuille le faire naître. Avec Fould, l'initiative gouvernementale revint à l'aristocratie financière. »

Avec ces gars de la Bourse, la dette explose. Marx encore :

« Donc, sans bouleversement complet de l'État français, pas de bouleversement du budget public français. Avec ce budget public, nécessité de l'endettement de l'État, et, avec l'endettement de l'État, nécessité de la domination du commerce, des dettes publiques, des créanciers de l'État, des banquiers, des marchands d'argent, des loups-cerviers. Une fraction seulement du parti de l'ordre participait directement au renversement de l'aristocratie financière : les fabricants. »

Les bonnes vieilles méthodes de notre présent permanent :

« Sous Fould, l'aristocratie financière, à côté des autres fractions bourgeoises qui la jalousaient, n'étala point, naturellement, autant de corruption cynique que sous Louis-Philippe. Mais, d'abord, le système restait le même, augmentation constante des dettes, dissimulation du déficit. Puis, avec le temps, l'escroquerie boursière d'autrefois se manifesta avec plus de cynisme. »

Mais Marx parle aussi du peuple écrabouillé d’impôts alors que le riche passe au travers :

« Le paysan, lorsqu'il évoque le diable, lui donne les traits du porteur de contrainte. Dès le moment où Montalembert fit de l'impôt un dieu, le paysan devint impie, athée et se jeta dans les bras du diable, du socialisme. La religion de l'ordre s'était moquée de lui, les jésuites s'étaient moqués de lui, Bonaparte s'était moqué de lui. »

Marx ajoute encore sur le fisc français :

« La haine populaire contre l'impôt sur les boissons s'explique par le fait qu'il réunit en lui tous les côtés odieux du système fiscal français. Son mode de perception est odieux, son mode de répartition est aristocratique, car, les pourcentages d'impôt étant les mêmes pour les vins les plus ordinaires et pour les plus fins, il augmente donc en proportion géométrique dans la mesure où diminue la fortune des consommateurs, c'est un impôt progressif à rebours. »

Et que faire pour calmer tous ces mécontents ? Les mitrailler, car, comme dit Flaubert dans son Dictionnaire des idées reçues, c’est le seul moyen de faire taire des ouvriers…

Sources : Marx, Luttes des classes en France

 

 

Merci infiniment à notre Contributeur Gâchette !  ; )

 


 

Cette Revue de presse vous a intéressé ? Crashdebug.fr a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son activité, faites un don.

Pas rassasiés ? Vous voulez encore plus d'infos ? Je vous rappelle donc l'existence de la page Defcon Room actualisée 7j/7 et 24h/24 en libre service. ; )

Et bien sûr l'ensemble des Revues de presse précédentes dans les sections qui leur sont dédiées.

(Si vous venez de découvrir notre petit site voici une vidéo qui vous en expliquera rapidement le mode de fonctionnement)

 Amicalement,

l'Amourfou...

Vous êtes ici : Accueil Arrow Revue de presse Arrow Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce jeudi 7 février 2019